Messagerie Telegram : un Français condamné à 4 ans de prison pour apologie du terrorisme

Le par  |  23 commentaire(s)
Telegram

Le tribunal correctionnel de Pau a récemment condamné un homme de 32 ans pour apologie du terrorisme à 4 ans de prison. Il avait consulté des centaines de vidéos de Daesh en ligne, et utilisé la messagerie Telegram.

Mohammed B, 32 ans, a été condamné par le tribunal correctionnel de Pau la semaine dernière pour avoir consulté de façon habituelle un service de communication en ligne permettant d'accéder à des messages, images et représentations provoquant à commettre des actes terroristes. Il lui est également reproché d'avoir fait l'apologie à travers le service, qui n'est autre que la messagerie chiffrée Telegram.

Telegram

Lors d'une perquisition à son domicile en début d'année, la police avait saisi du matériel informatique et divers objets dont une lunette à vision nocturne, une tablette numérique contenant des vidéos de propagande de l'État islamique ainsi qu'un système de cryptage téléphonique. L'individu avait été assigné à résidence, puis incarcéré au début du mois de février.

La défense de ce dernier s'est montrée malhabile : "Je n'ai jamais incité qui que ce soit à commettre des actes terroristes. J'ai observé des choses, mais ce n'est pas parce que j'ai observé ça que je suis ce genre de psychopathe." Ce dernier a évoqué son intention de "s'infiltrer" dans le milieu djihadiste afin de tenter de le comprendre, précisant "j'ai dû jouer un personnage pour être accepté".

Des propos qui n'ont pas séduit les juges, la procureure Cécile Gensac indiquant qu'"Il ne suffit pas de dire "je me suis contenté d'approcher". Quand on veut crypter des messages, c'est qu'on est tout à fait conscient que ce qu'on fait est réprimé". Le prévenu a ainsi été condamné à 4 ans de prison et privation de ses droits civiques ainsi que confiscation des objets saisis lors des perquisitions.

Se pose alors la question de la façon dont est actuellement perçu le chiffrement des données par les instances judiciaires. Les messageries cryptées ont fait leur apparition auprès du grand public, notamment pour contourner les agences gouvernementales qui violent les droits civiques des populations en organisant des mises sur écoute gigantesques. Ne sommes-nous donc pas dans le procès d'intention à stipuler que chaque individu utilisant ce système de chiffrement a forcément quelque chose à cacher ? Devrait-on alors reprocher à chacun la volonté de cacher une activité suspecte dans son domicile à chaque fois qu'il ferme la porte de son foyer à clé ?

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1956352
Sa défense est tellement simple...

'Ah mais vous comprenez, si j'ai fait péter une bombe sous la tour Eiffel, c'est juste pour mieux m'infiltrer parmi eux"

Allez zou, peine de mort, on n'en parle plus
Le #1956354
Safirion a écrit :

Sa défense est tellement simple...

'Ah mais vous comprenez, si j'ai fait péter une bombe sous la tour Eiffel, c'est juste pour mieux m'infiltrer parmi eux"

Allez zou, peine de mort, on n'en parle plus


Ben voyons, la peine de mort à résolu tous les maux c'est bien connu...
Quid des erreurs judiciaires ? On peut faire sortir qqun de prison mais on ne peut ressusciter personne. C'est irréversible donc par principe aberrant (enfin sortir après être innocenté à la suite de long emprisonnement n'est pas forcément totalement réversible non plus)...
Deuxièmement, si la justice est à même d'enlevé la vie d'un individu, elle ne vaut pas mieux que lui et les actes qu'on lui reproche. C'est totalement amorale.

Affligeant de lire en 2017 que des gens prônent un retour aux valeurs moyenâgeuses en vigueur il n'y pas si longtemps.



Le #1956358
Safirion a écrit :

Sa défense est tellement simple...

'Ah mais vous comprenez, si j'ai fait péter une bombe sous la tour Eiffel, c'est juste pour mieux m'infiltrer parmi eux"

Allez zou, peine de mort, on n'en parle plus


Le problème ici, c'est qu'il est simplement aller visiter la tour Eiffel.

Si toi, de ton côté, tu vas faire un tour pour voir la tour Eiffel, et même, pire que ça, tu montes sur la tour Eiffel, cela fait-il de toi un terroriste ?
Le #1956359
Je rebondis quand même sur cette super messagerie chiffrée de bout en bout, protégée comme pas possible et pourtant sur laquelle les enquêteurs trouvent un terroriste par semaine
Le #1956360
"Se pose alors la question de la façon dont est actuellement perçu le chiffrement des données par les instances judiciaires. Les messageries cryptées ont fait leur apparition auprès du grand public, notamment pour contourner les agences gouvernementales qui violent les droits civiques des populations en organisant des mises sur écoute gigantesques. Ne sommes-nous donc pas dans le procès d'intention à stipuler que chaque individu utilisant ce système de chiffrement a forcément quelque chose à cacher ? Devrait-on alors reprocher à chacun la volonté de cacher une activité suspecte dans son domicile à chaque fois qu'il ferme la porte de son foyer à clé ?"

L'article pose un problème vraiment intéressant, ça mérite réflexion.
Les gens qui chiffrent tout auraient quelque chose à cacher et ceux qui publient à tout va passeraient sous les radars ?
Le #1956364
skynet a écrit :

"Se pose alors la question de la façon dont est actuellement perçu le chiffrement des données par les instances judiciaires. Les messageries cryptées ont fait leur apparition auprès du grand public, notamment pour contourner les agences gouvernementales qui violent les droits civiques des populations en organisant des mises sur écoute gigantesques. Ne sommes-nous donc pas dans le procès d'intention à stipuler que chaque individu utilisant ce système de chiffrement a forcément quelque chose à cacher ? Devrait-on alors reprocher à chacun la volonté de cacher une activité suspecte dans son domicile à chaque fois qu'il ferme la porte de son foyer à clé ?"

L'article pose un problème vraiment intéressant, ça mérite réflexion.
Les gens qui chiffrent tout auraient quelque chose à cacher et ceux qui publient à tout va passeraient sous les radars ?


Je pense que non, j'utilise bbm car il était le premier dans ce systèmes de messagerie mobile et pourtant je ne cache rien.. Après de mon point de vue ça me dérange que les autorités puissent activé la caméra de ta tv pour te filmer entre autres car si eux peuvent le faire ; pourquoi pas un black hat !

Après je me permets de réagir aux propos des premiers commentaires.. Ça me fait toujours rire que la biens séance fait que les gens sont choqué vis-à-vis des propos de Safirion.

Moi qui ai eu une formation militaire je peux vous dire que des lunettes nocturne tu les achètes pas par plaisirs... Sans parler que si tu es bien dans ta vie tu ne cherche pas des vidéos du djiad !

Du reste je serai curieux de savoir comment les gens réagirait aux mêmes propos si le sujet était :" un prédateur pédophile à été arrêté et condamné.. Nous avons retrouvé des menottes chez lui"
Le #1956365
tiliarou a écrit :

Safirion a écrit :

Sa défense est tellement simple...

'Ah mais vous comprenez, si j'ai fait péter une bombe sous la tour Eiffel, c'est juste pour mieux m'infiltrer parmi eux"

Allez zou, peine de mort, on n'en parle plus


Ben voyons, la peine de mort à résolu tous les maux c'est bien connu...
Quid des erreurs judiciaires ? On peut faire sortir qqun de prison mais on ne peut ressusciter personne. C'est irréversible donc par principe aberrant (enfin sortir après être innocenté à la suite de long emprisonnement n'est pas forcément totalement réversible non plus)...
Deuxièmement, si la justice est à même d'enlevé la vie d'un individu, elle ne vaut pas mieux que lui et les actes qu'on lui reproche. C'est totalement amorale.

Affligeant de lire en 2017 que des gens prônent un retour aux valeurs moyenâgeuses en vigueur il n'y pas si longtemps.


Moi ce que je trouve affligeant, c'est de partir du principe que ce mec est innocent et qu'il ne mérite pas la prison

J'irai pas dire qu'il faut rétablir la peine de mort pour ce qu'il a fait, mais quand on fait de la propagande salafisme, c'est ça, revenir au valeurs moyenâgeuses. Je pense que tu ne prend pas le problème dans le bon sens...

Quand l'endoctrinement atteint un tel degrés, la réhabilitation sera à mon sens un échec, et encore plus à 32 ballais...maintenant que faire ? je pense qu'une bonne partie des pays occidentaux se pose également la question, en attendant je préfère le voir derrière des barreaux plutôt qu'en Syrie !


Le #1956371

Quand on veut crypter des messages,>c'est qu'on est tout à fait conscient que ce>qu'on fait est réprimé".



La voilà la logique de merde ...

C'est peut être aussi parce qu'on veut faire respecter sa vie privée non ?
Le #1956374
La messagerie Telegram n'est pas utilisé que par les terroristes.
Mais par bien d'autres entreprises faisant partie du CAC 40. Celle-ci sont aussi fliqués.


La peine de mort n'est plus en vigueur malheureusement
Le #1956379
FRANCKYIV a écrit :


Quand on veut crypter des messages,>c'est qu'on est tout à fait conscient que ce>qu'on fait est réprimé".



La voilà la logique de merde ...

C'est peut être aussi parce qu'on veut faire respecter sa vie privée non ?


La procureur aurait encore dit :

"Vu tous les éléments que nous possédons indiquant une radicalisation, l'utilisation d'une messagerie chiffrée ne plaide pas en votre faveur".

Ca passait ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]