Microsoft s'écarte du mot "Metro" pour les applis Windows 8

Le par  |  7 commentaire(s)
Windows 8 Metro

Microsoft a commencé à prendre ses distances avec le mot "Metro" qui caractérise l'interface utilisateur de Windows 8 mais aussi celle de Windows Phone. La société conseille aux développeurs de ne plus employer le terme dans leurs applis Windows 8.

L'interface dite Metro est intimement liée à Windows Phone mais également à Windows 8. Tant et si bien que les développeurs utilisent ce mot pour désigner un type d'appli facilement reconnaissable à son look et son interface (style épuré avec des "tuiles" pour accéder aux différentes fonctionnalités).

Mais la firme de Redmond préfère désormais que le terme ne soit plus usité par les développeurs dans le nom de leur appli ou dans la documentation attenante. Microsoft lui préfère désormais l'expression "nouvelle interface utilisateur de Windows". Mais on ne sait pas encore si la société de Steve Ballmer va définitivement abandonner l'utilisation du terme "Metro" pour les applications Windows 8.

En filigrane, c'est du côté du mano a mano juridique avec une autre compagnie pour l'utilisation du mot "Metro" qu'il faut regarder. La société allemande Metro AG pourrait ainsi être au coeur d'une bataille juridique avec la firme de Redmond, même si elle ne l'a pas confirmé.

Windows 8 Metro

Microsoft a commencé à utiliser le langage Metro basé sur une typographie et orienté design pour Zune et Windows Phone 7. Mais il avait réellement commencé à apparaître dans des produits tels que Encarta 95. Quant à l'interface utilisateur Metro, elle s'inspire directement de la signalisation utilisée dans les services de transport en commun.

Le style épuré et novateur rencontre un réel succès. Il dépasse même le cadre des OS de mobile puisqu'on retrouve des applis typés Metro sur iOS et Android.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1000411
"nouvelle interface utilisateur de Windows", tout le monde ne va plus dire que ça, c'est plus comique. "Le style épuré et novateur rencontre un réel succès" sur Mars alors parce que sur Terre, je ne croise que des gens qui trouvent ça moche et con.
Le #1000492
"les gens trouvent ça moche et con"

ces mêmes "gens" qui trouve que tout ce que fait Microsoft est moche et con........ et pourtant
Le #1000572
Je ne suis pas fan de MS mais il faut reconnaître qu'avec leurs rectangles de couleurs animés en 3D (ouais Metro c'est quand même nettement plus simple) ils ont à présent une identité visuelle qui tranche avec la concurrence.

Apple a donc des icones très reconnaissables (carrés arrondi avec reflets)
Android des widgets un peu bordéliques même s'il y a une volonté d'uniformiser
et Microsoft ses tuiles qui ne s'appellent plus Metro.
Le #1000722
_OvO_ a écrit :

"les gens trouvent ça moche et con"

ces mêmes "gens" qui trouve que tout ce que fait Microsoft est moche et con........ et pourtant


Ben oui, ils critiquent mais ils utilisent les produits de Microsoft ... et pourquoi ? Parce qu’ils n'aiment pas ce produit mais qu'ils ont pas le choix !

Si tu expédies un .odt à un pote, il va te répondre qu'il ne sait pas lire ce format. Déjà qu'avec un .docx c'est parfois limite ... mais bon, c'est une autre histoire puisque Microsoft est la seule société où ses produits arrivent à ne pas être compatibles entre-eux


Le #1000802
la vrai question , c'est de savoir si on veut évolué et vers quoi .

tout le monde sait , enfin tout le monde peut être pas mais toi si , que la compatibilité a ces limites ; lorsque l'on veut parfois vraiment évolué la compatibilité en fait les frais.

comme par exemple le format docx que tu cites , c'est une véritable évolution et non pas un simple upgrade d'un format antérieur.

je ne suis pas un amoureux inconditionnel de Microsoft , j' essais d 'analyser de manière logique , et je me dit que logiquement on ne peut pas demander à Microsoft que les produit qu'il sort aujourd’hui soit compatible avec MSDOS .

déjà qu'as l 'origine l'obligation de compatibilité hardware des successeur d'un MSDOS très mal foutue au départ à plombé l'évolution des machines , si avait fallut une rétro compatibilité total , on aurait encore 640 de ram et pas moyen d'en sortir .


Le #1000852
_OvO_ a écrit :

la vrai question , c'est de savoir si on veut évolué et vers quoi .

tout le monde sait , enfin tout le monde peut être pas mais toi si , que la compatibilité a ces limites ; lorsque l'on veut parfois vraiment évolué la compatibilité en fait les frais.

comme par exemple le format docx que tu cites , c'est une véritable évolution et non pas un simple upgrade d'un format antérieur.

je ne suis pas un amoureux inconditionnel de Microsoft , j' essais d 'analyser de manière logique , et je me dit que logiquement on ne peut pas demander à Microsoft que les produit qu'il sort aujourd’hui soit compatible avec MSDOS .

déjà qu'as l 'origine l'obligation de compatibilité hardware des successeur d'un MSDOS très mal foutue au départ à plombé l'évolution des machines , si avait fallut une rétro compatibilité total , on aurait encore 640 de ram et pas moyen d'en sortir .


En accord avec toi, il n'est pas possible d'avoir une rétro-compatibilité éternelle.

Mais là où je "fais ma crise" c'est que Microsoft a mit des mois à nous pondre un module de compatibilité docx pour Office 2003. Et cela, en sachant pertinemment bien que plus de 90 % de ses aficionados étaient encore sur Office 2003. J'ai connu les mêmes déboires avec des macros VBA sous Excel que j'avais pondu pour facilité la vie de mes clients. La simple installation d'un service pack (installé automatiquement) avait provoqué le chao dans l'exécution de mes chères macros. Mes clients ne comprenant strictement pas ce qu'ils leur arrivaient puisque l'update avait été fait automatiquement.

En fait ma discorde avec Microsoft tient en peu de points :

1. Sortir des produits insuffisamment testés et débogués car ils sont tenus à des délais commerciaux envers les grands comptes. On sort le produit ensuite on corrigera mais au moins on ne sera pas attaqué pour retard de livraison

2. Malgré sa contribution au noyau Linux (17ème dans la liste des participants), Microsoft tire à boulet rouge sur les projets opensource par l'entremise de son clown de directeur Steve Ballmer. D'où un manque de crédibilité dans les annonces officielles de la société (ex : l'ouverture de plus en plus grande de son code).

http://www.theregister.co.uk/2001/06/02/ballmer_linux_is_a_cancer/

3. Etant donné sa position dominante, M$ arbore un "je-m'en-foutisme" voire une insolence face aux lois contre le monopole. Ex : Les ventes liées.

4. Je ne discute même pas le prix des licences mais les coûts "secondaires" sont franchement exagérés (ex : les formations pour l'agréation en administration réseau, les upgrades logiciels, etc ...).

5. Et enfin, cette nouvelle politique de nous pondre un OS tous les 3 ans est représentatif d'une politique vénale qui se moque complètement des utilisateurs lambda.

Conclusion : Microsoft ne travaille pas pour le bien de l'humanité et le progrès mais bien pour son chiffre d'affaires et c'est navrant car les deux concepts ne sont pas incompatibles



Le #1000932
"Microsoft ne travaille pas pour le bien de l'humanité et le progrès mais bien pour son chiffre d'affaires et c'est navrant car les deux concepts ne sont pas incompatibles"

là j'avoue que j'ai versé une larme
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]