Microsoft appelle Linux à l'aide

Le par  |  0 commentaire(s)

Depuis de nombreuses semaines les sites de Microsoft sont régulièrement la cible d'attaques diverses, comme des virus-vers ou des refus de service (DoS).

Depuis de nombreuses semaines les sites de Microsoft sont régulièrement la cible d'attaques diverses, comme des virus-vers ou des refus de service (DoS).

Afin de protéger ses serveurs (son site web étant tombé à deux reprises...), Microsoft a du appeler à l'aide son ennemi de toujours, je parle bien entendu de Linux !

Ainsi, Microsoft utilise près de 15 000 serveurs Akamai qui sont basés sur un noyau Linux permettant ainsi de contrer ces types d'attaques.

Nous vous en avions déjà parlé dans une précédente news mais c'est maintenant confirmé de manière officielle.


Ainsi, Microsoft a tout simplement modifié le serveur de nom de domaine de son site web pour le rediriger vers les serveurs cache Akamai.

D'après un porte-parole de Microsoft «Nos nombreux fournisseurs d’accès utilisent des infrastructures diverses; notre souci principal est de tout faire pour que nos clients puissent se procurer le correctif qui leur permettra de protéger leurs ordinateurs».


Voila qui a au moins le mérite d'être clair !
Par contre, cette histoire va encore une fois relancer la guéguerre Linux/Windows quand à la sécurité de l'un par rapport à l'autre...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]