Microsoft : remaniement au sein de la division Business

Le par  |  2 commentaire(s)
Microsoft_Redmond

La firme de Redmond débauche le directeur général de l'équipementier réseau Juniper Networks pour remplacer Jeff Raikes.

Microsoft_RedmondLa division Business est l'une des plus importantes dans l'organisation du géant de Redmond et à sa tête a été placé Jeff Raikes, dans la maison Microsoft depuis 1981.

Raikes qui a notamment joué un rôle important dans le développement et la promotion auprès des entreprises de la suite bureautique Office, a décidé d'emboîter le pas de Jeff Alchin et celui de Bill Gates, puisqu'il a annoncé jeudi son départ de Microsoft qui prendra effet en septembre 2008.


Après plus de 26 ans de bons et loyaux services
La lucrative Business Division de Microsoft qui a généré un chiffre d'affaires de 16 milliards de dollars l'année dernière, sera placée dès la fin janvier sous la responsabilité de Stephen Elop. Elop qui n'aura passé qu'une année en tant que COO ( Chief Operating Officer ) de l'équimentier réseau Juniper Networks, principal concurrent de Cisco, a longtemps été le PDG de Macromedia avant de devenir en 2005 le responsable des ventes mondiales de son acquéreur, Adobe.

Les hommes changent, Steve Ballmer reste en place, cela aura-t-il un impact sur l'esprit, la stratégie Micorosoft ? En tout cas, le calendrier du leader mondial du logiciel ne devrait pas être impacté.
Complément d'information
  • Orange et Microsoft font du business ensemble
    La marque phare de France Télécom et le leader mondial du logiciel poursuivent leur idylle et après Orange Messenger by Windows Live notamment, annoncent dans un communiqué de presse commun, une alliance ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #194732
Tiens on dirait que les rats commence à quitter le navire. Je sais pas si c'est bon signe.
Le #194774
La véritable question est : Microsoft peut-il encore accroître son chiffre d'affaire et ses profits au rythme qu'il a connu précédemment ?
Le départ de ces hommes clés serait plutôt une réponse.
Et Ballmer n'a plus qu'à porter le chapeau de la décrépitude du géant (artificiel) du soft mondial !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]