Linux et brevets : Casio verse des royalties à Microsoft

Le par  |  8 commentaire(s)
Logo Microsoft Pro

Microsoft signe un nouvel accord de licence. Il concerne l'utilisation de Linux par le fabricant japonais d'appareils électroniques Casio Computer.

Logo Microsoft ProCet accord - qui hérisse le poil de plus d'un défenseur du noyau Linux - a évidemment un coût pour Casio Computer. Mais comme à l'accoutumée, ce coût n'est pas divulgué.

L'accord de licence couvre plusieurs années et plusieurs aspects. Néanmoins, dans son communiqué Microsoft met quasi uniquement en avant la protection des clients de Casio pour leur utilisation de Linux dans certains appareils. Ainsi, pas de risque d'une éventuelle poursuite en justice.

Une phrase qui nous ramène sans cesse aux accusations passées de Microsoft selon lesquelles Linux et plusieurs logiciels libres violeraient près de 235 de ses brevets.

Avant Casio, d'autres groupes ont signé des accords similaires avec Microsoft à commencer par Novell ( et désormais la division SUSE d'Attachmate Group ) mais aussi I-O Data, Samsung, TomTom, Fuji Xerox...

Récemment, c'est surtout pour des problèmes supposés de brevets autour d'Android voire Chrome OS que Microsoft a réussi à obtenir des accords de licence avec Acer, ViewSonic ou bien HTC.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #834361
"Microsoft protège Casio Computer", drôle de choix de formulation. Ca me rappelle la mafia. "Paiez pour avoir notre protection".
Microsoft ne protège pas Casio, Casio paie pour ne pas être attaqué par eux.
Le #834371
@ Okonomiyaki:

La différence entre une multi-nationale et la mafia, est que la première est inscrite aux registres du commerce et d'industrie...
Le #834391
Merci de vos commentaires, j'étais pas sûr d'avoir bien compris tellement c'est énorme.
Anonyme
Le #834401
+1 vintz72, c'est quoi ce titre carrément complice? ...
Le #834411
"Il couvre l'utilisation de Linux par le fabricant japonais"

"il va offrir aux clients de Casio une protection pour leur utilisation de Linux dans certains appareils."

Tel quel, on pourrait croire que Linux est un produit Microsoft, tellement c'est mal rédigé.
Le #834441
Si tous passent des accords avec Microsoft c'est que Microsoft à tout simplement raison.
Le #834501
@ jeanlucesi
Ben peut etre qu'ils n'ont tout simplement pas les moyens de resister a la pression ?!
La strategie retenue par ms, depuis plusieurs annees maintenant, est le noyautage des "petits" pour se donner une legitimite. Ils savent tres bien que s'ils attaquent un jour Linux de face : il se mangeront une armee d'avocats regroupant tous leurs concurrents, les F.A.I., et bien d'autres encore !
Entre le manque total d'innovation et une concurrence dechainee, cet episode demontre une fois encore que ms joue les rentiers, et n'a aucun interet a produire... Voila ou mene la vente liee : un dinosaure vautre sur son matelas de billets. C'est lamentable.
Le #834741
@jeanlucesi

"Show us the code!"

On attend toujours, depuis 6 ans… Et on a jamais rien vu, ni les dits brevets, ni le code incriminé. Conclusion logique: c'est du FUD
Et on attend toujours de voir IBM, RedHat, Canonical, passer des accords de ce style avec Microsoft. Oh, wait… IBM pèse plus lourd que MS de nos jours, ils seraient capable de les envoyer bouler avec une armée d'avocats.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]