Microsoft : enquête sur l'exploitation d'ouvriers en Chine

Le par  |  5 commentaire(s)
KYE-Systems

Via un fournisseur établi en Chine, Microsoft se retrouve mêlé à une affaire d'exploitation de main-d'œuvre adolescente. La firme de Redmond a ouvert une enquête sur la question.

KYE-SystemsL'organisation américaine National Labor Committee ( NLC ), dont la mission est de défendre les droits des travailleurs dans le monde, a épinglé dans un rapport l'usine KYE Systems qui est établie en Chine. Cette dernière exploite des adolescents qui sont recrutés pendant leurs vacances d'été. Elle leur impose des conditions et cadences de travail infernales : " Nous sommes comme des prisonniers... Nous n'avons pas de vie, seulement le travail ", a déclaré l'un d'entre eux.

Âgés de 16 à 17 ans, ces centaines à près d'un millier d'adolescents qui ne sont pas titulaires de leur poste, travaillent 15 heures par jour à raison de six à sept jours par semaine. En 2009, NLC rapporte que les employés ont passé 83 heures par semaine dans l'enceinte de l'usine pour y travailler 68 heures. Avant la période de récession mondiale, il s'agissait de 97 heures par semaine pour 80,5 heures de travail. Typiquement, il commencent à 7h45 du matin pour finir à 22h55 le soir, et ce pour un salaire de misère de 52 cents de l'heure ( moins de 0,40 € de l'heure ).

Lorsqu'ils travaillent, ces adolescents sont tout bonnement privés de toute liberté de mouvement. Ils n'ont pas le droit de se déplacer, d'écouter de la musique ou d'utiliser les salles de bain qu'ils devront néanmoins nettoyer en cas de punition pour faute. NLC souligne par ailleurs que les jeunes femmes sont confrontées au harcèlement des gardes de sécurité.

Si cette affaire d'exploitation de main-d'œuvre rejaillit sur Microsoft, c'est que le géant américain est l'un des principaux clients de KYE Systems, soit 30 % de la production de l'usine chinoise pour essentiellement des souris optiques d'ordinateurs. KYE Systems sous-traite également pour d'autres grands noms comme Hewlett-Packard, Best Buy, Samsung, Foxconn, Acer, Wi/IFC/Logitech, Asus-Rd.

Microsoft ne goûte évidemment guère cette publicité et a décidé d'ouvrir une enquête. Un porte-parole a déclaré à l'AFP que Microsoft " s'engage pour la sécurité et le traitement équitable des employés de ses fournisseurs. […] Nous prenons ces allégations au sérieux et prendront les mesures correctives qui s'imposent si nous découvrons des manquements de notre fournisseur ".

Reste que selon NLC, des représentants américains de Microsoft ont déjà visité l'usine KYE Systems. Des visites aux cours desquelles ils n'ont presque jamais adressé la parole aux ouvriers. Ces derniers ont toutefois des instructions et doivent déclarer qu'ils ne travaillent pas plus de 12 heures par jour avec moins de 36 heures supplémentaires par mois et dans des conditions très satisfaisantes ( dortoir, restauration ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #626421
C'est monnaie courante dans les pays émergents (Chine, Inde, Brésil, Afrique)
Il faut un coup médiatique pour que les multinationales semblent se "réveiller"
Hypocrisie tout ça
Comment lutter contre de la main d'oeuvre à bas coût et en plus infantile ?
Le #626491
Foxconn qui est entre autre un des principaux fournisseur d'Apple.
Alors Apple concerné également ou pas? Ca serait bon à savoir.
Le #626511
Bienvenue dans la réalité de la vie !
Le #627211
encore une raison de plus de ne plus acheter cette merde de microsoft.
Comme s'ils savaient pas ce qui se passe dans leurs locaux, chez leurs fourniosseurs.
On s'imagine sans difficultés ce qui va se passer le jour où ils auront le monopole
Le #627441
@pasinette

Dans ce cas, autant ne plus acheter de TV, d'écran, de disque dur, de clef usb, de chaussures, de fringues, de chaîne hi-fi, de boules de pétanque, etc… Parceque beaucoup de ces produits sont fabriqués en chine, dans des conditions de travail que nous ne connaissons pas. Et je ne suis pas un fanboy MS ou Apple ou autre, juste réaliste: ils produisent pas cher, dans des conditions déplorables (cf les mineurs de charbon, par exemple), mais ce n'est pas une nouvelle, primo, et deuxio, le marché s'en tape le coquillard.
Ça ne sert donc à rien de faire la vierge effarouchée, même si oui, c'est en effet dégueulasse. Mais maintenant, qui ici est prêt à balancer *tous* ses objets "made in china" "made in RPC" pour se donner bonne conscience? C'est malheureux à dire, mais c'est trop tard.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]