Chine : Microsoft reconnu coupable de violer des fontes

Le par  |  8 commentaire(s)
Logo Microsoft Pro

Dans une affaire l'opposant à une société chinoise, le géant américain Microsoft a été jugé coupable en première instance de violation de propriété intellectuelle.

Logo Microsoft ProEn Chine, l'affaire avait été révélée en tout début d'année 2008. La société Zhongyi Electronics avait porté plainte à l'encontre de Microsoft pour violation de ses droits de propriété intellectuelle, et le tribunal populaire intermédiaire de Pékin avait donné son aval pour l'instruction du dossier.

Via sa technologie Zhengma, Zhongyi fournit un système de translittération. Par l'intermédiaire d'un IME ( Input Method Editor ) ou éditeur de mode de saisie, les utilisateurs entrent dans l'ordinateur des mots en chinois en utilisant l'alphabet latin afin qu'ils soient traduits en caractères chinois.

Le directeur général de Zhongyi avait accusé Microsoft d'avoir installé Zhengma sur ses systèmes d'exploitation Windows 95 à XP, et ce sans n'avoir jamais rien payé en retour depuis plus d'une dizaine d'années suite à un premier versement en 1998 pour Windows 95. De son côté, Microsoft avait assuré respecter les droits de propriété intellectuelle grâce à des accords de licence signés avec la société chinoise.


Litige sur le champ de couverture d'un accord
Aujourd'hui, l'AFP rapporte que Microsoft a été jugé coupable. Le délit ne porte finalement pas sur Zhengma, mais sur l'utilisation illicite de polices de caractères chinois appartenant à Zhongyi et ce dans huit systèmes d'exploitation ; Windows Vista et 7 n'étant pas concernés. L'accord qui liait Microsoft et Zhongyi ne prévoyait pas le recours à ces polices.

Le tribunal a ordonné à Microsoft de mettre un terme à la vente des systèmes d'exploitation Windows qui utilisent les polices de caractères incriminées. Sans surprise, Microsoft a fait part de son intention de faire appel.

Hasard du calendrier, cette décision de justice intervient alors que le Président américain Barack Obama a effectué sa première visite officielle en Chine au cours de laquelle il a pointé du doigt la censure sévissant sur la Toile chinoise. Dans le même temps, des associations américaines ont appelé Barack Obama à redoubler d'efforts afin que les droits de propriété intellectuelle soient respectés en Chine. En dépit de quelques opérations policières médiatiques, l'Empire du Milieu traîne la réputation d'un certain laisser-faire avec un marché parallèle " toléré " de copies pirates de DVD et de logiciels dont Windows est l'une des principales victimes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #547311
"Fuck la police" yo yo wesh cousin !
Le #547321
mince, moi j avais lu des policiers
Le #547381
C'est génial, des millions de Chinois piratent Windows et ça les autorités chinoises s'en balancent. Par contre, si Microsoft utilise une police provenant d'une société chinoise dans ce même logiciel, alors il est prié de payé sur le champs. C'est trop drôle.
J'aimerais voir la réaction de ces bouffons si Microsoft empechaient de manière efficace les pirates chinois d'utiliser Windows, ce serait une belle catastrophe pour ce pays de contrefacteurs professionnels
Le #547401
@Sorgues
ça n'a strictement rien de comparable, dans cette affaire une multinationale s'approprie le bien intellectuel d'une autre compagnie. Je ne pense pas que quiconque dans le monde de l'informatique oserai pomper un bout du code d'un OS Microsoft pour le greffer sur le sien vu l'armé d'avocat dévoués à la cause du "propriétaire".
Et puis je vais pas pleurer sur Microsoft qui est certainement la seule boite qui ai réussie à me soutirer du pognon à mon insu et "légalement"
Le #547421
"Microsoft reconnu coupable de violer des polices"

titre à la con, après on me dit qu'il y a un rédacteur en chef...
euh c'est fini l'époque de mettre des titres stupides pour avoir 2/3 blaireaux venir d'un aggrégateur de news.
Vivement une plainte d'un syndicat de police (la vraie) qu'on rigole.

faut grandir un peu et pas faire du voici
Le #547511
@DMZ

En même temps on parle de polices de caractères, le terme n'était pas erronné en soit. Plutôt l'interprétation qu'on peut en faire.
Le #547521
DMZ a eu raison de souligner l'erreur... mais perso, violer des polices, me parlait plus que violer des fontes ...
Il me semble que ca viole dans tous les sens ces derniers temps
tous des dutrou en puissance
Le #547531
Jérôme G j'aimais bien l'ancien titre en plus il s'agit vraiment de police ( comme dans l'article ) et non de fonte.

Une police contient plusieurs fontes, "Lucida 12 italique" est une fonte, "Lucida" est une police. Les polices mandarines (rien à voir avec Orange) supportent vraisemblablement les attributs gras/italique/soulignés ainsi qu'une variation de taille.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]