Microsoft lance deux affaires contre des cyberquatteurs

Le par  |  2 commentaire(s)
manoir Microsoft

Le géant des logiciels indique que l'explosion de la publicité en ligne ces dernières années a augmenté l'enregistrement illégal de noms de domaine en rapport avec Microsoft ou avec des produits afférents à la société.

Manoir microsoftLe géant des logiciels indique que l'explosion de la publicité en ligne ces dernières années a augmenté l'enregistrement illégal de noms de domaine en rapport avec Microsoft ou avec des produits afférents à la société. Selon la firme de Redmond, de tels sites peuvent à terme dégager d'importants revenus issus de la publicité.


Surfez avec attention !
Les sites Internet en question profitent en fait de l'ignorance et des erreurs de l'internaute lambda qui arrive, par exemple, sur le site www.freemsnhotmail.com en croyant ouvrir un compte Hotmail réel. Or un tel site n'a rien à voir avec l'éditeur.

" Cette course ( aux noms de domaine ) sur Internet a pour but d'en collecter autant que possible et de les monétiser en utilisant des publicités rémunérées au clic. " a assuré Aaron Kornblum, avocat de Microsoft en charge de l'intégrité de l'entreprise sur Internet.

Une compagnie qui analyse l'activité sur le Web, Internet Identity, a indiqué que plus de 2.000 noms de domaines ( NDD ) sont enregistrés qutodiennement, certains contenant des marques associées à Microsoft et 75% de tous les NDD sont possédés par des entreprises spécialisées dans cette activité.


Quatre cybersquatteurs accusés

Microsoft a indiqué qu'enregistrer un NDD en rapport avec Microsoft violait la loi " Anticybersquatting Consumer Protection Act " qui condamne à 100.000 dollars d'amende quiconque souscrit un nom de domaine lié à une marque existante avec intention d'en tirer profit. Trois personnes ayant enregistré 324 noms de domaine visant l'éditeur sont donc poursuivies par Microsoft. Un quatrième larron est accusé sur le même motif d'avoir réservé 85 NDD impliquant le groupe.

Ce dernier précise néanmoins qu'il attaquerait les personnes détenant ces noms de domaine et non les régies publicitaires comme Google ou Yahoo, rivaux de Microsoft. Certains cybersquatteurs avaient également utilisé la régie de... Microsoft pour rentabiliser les sites intrus.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #125913
"Certains cybersquatteurs avaient également utilisé la régie de... Microsoft pour rentabiliser les sites intrus." -->On comprend mieux pourquoi M$ n'as pas l'intention d'intenter de proces aux régies dans le coup...

Bon, OK, je sort -->[ ]
Le #125941
Avocat chez Microsoft !

Que voilà une bonne place !
Il faut juste invité Balmer de temps en temps, se tenir au courant de la technique, des bavardage, surfer un peu...

Et puis avoir un nom qui s'impose de lui même !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]