Microsoft : rumeurs autour de Emacs.Net

Le par  |  5 commentaire(s)
Microsoft bleue

Chez les développeurs, les rumeurs vont bon train suite aux révélations de plusieurs employés de Microsoft qui ont évoqué un utilitaire Emacs.Net à venir.

Microsoft bleueConstituée en 2005, la division CSD ( Connected Systems Division ) de Microsoft dont la mission principale est de fournir tout un ensemble de services Web, entretient le mystère suite à l'annonce du recrutement de plusieurs développeurs (et testeurs) afin de mettre au point un produit baptisé Emacs.Net.

Guère prolixe à ce sujet, la CSD se contente de préciser que tout développeur possédant une expérience (au sein de Microsoft ou non) dans l'écriture d'utilitaires de développement IDE, d'éditeurs de texte, est susceptible de convenir.

D'abord apanage de la communauté UNIX, Emacs est un éditeur de texte (ou une famille d'éditeurs de texte) aux multiples fonctionnalités écrites en Lisp. Très populaire chez les développeurs, Emacs est personnalisable à souhait. De son côté, .NET fait référence à l'ensemble de technologies Microsoft qui dépendent du Framework de même nom.


Emacs avec Lisp remplacé par .NET
Ainsi, pour certains, Emacs.NET sera un éditeur de type Emacs construit sur les langages de programmation .NET à la place de Lisp, et de supposer une possible intégration avec PowerShell, l'interface en ligne de commande développée par Microsoft. Pour d'autres, Emacs.NET sera un environnement de développement intégré ( IDE ) avec un éditeur.

Patience, le voile devrait être levé sur Emacs.Net en octobre 2008 dans le cadre de la Professional Developers Conference de Microsoft où le leader mondial du logiciel a pour coutume de dévoiler nombre de ses nouvelles technologies.
Complément d'information
  • ASP.NET : correction
    Microsoft diffuse en urgence un correctif de sécurité pour corriger des vulnérabilités dans .NET Framework dont une divulguée publiquement.
  • Microsoft et Net : PC infectés mis en quarantaine
    Pour tacler plus efficacement les botnets, un chercheur en sécurité de Microsoft propose de mettre en quarantaine les ordinateurs infectés. Il souhaite un certificat de santé pour les ordinateurs désireux de se connecter à Internet.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #194030
Et c'est quoi l'intérêt technique ?
Côté communication (vous voyez on utilise des technos du monde libre chez Microsoft) je comprends bien mais côté technique ?
Un interpréteur Lisp sous Windows et hop.
Il y en a du fric chez Microsoft pour réinventer la roue (après avoir déposé un brevet dessus bien entendu).
Au final, à qui appartiendra le nom Emacs ?
db
Le #194052
le nom emacs? a richard M Stallman
Le #194067
Richard a du s'étrangler quand il eu vent de ça.
Compte-tenu de sa vindicte contre les logiciels propriétaires, ça m'étonnerait fort que Richard accepte que le nom Emacs soit utilisé par Micro$oft...
Le #194071
Je pense tout simplement que c'est de la provocation. M$ est sans doute en train de tester la ligne de front de GNU. Afin de voir sous quel angle attaqué les logiciels libres.

Le tout est de savoir si RMS va monté aux créneaux, et surtout si la GPL 3.0 va tenir le choc.

NB: les développeur M$ n'ont jamais dû utilisé Emacs...
Le #194120

les développeur M$ n'ont jamais dû utilisé Emacs...



Ah bon tu crois qu'ils utilisent tous vim ? Ca m'étonnerait et ferait ma grande joie.

Tu devrais essayer emacs si tu codes plus qu'un peu.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]