Microsoft exige la réforme d'un dictionnaire néerlandais

Le par  |  15 commentaire(s)
Live_Messenger_Logo

Le verbe MSN-er doit disparaître des pages d'un dictionnaire néerlandais, c'est en tout cas ce que demande Microsoft.

Live_Messenger_LogoMicrosoft se montre tout aussi pointilleux qu’Apple quand il s’agit de défendre une certaine conception de la langue, hollandaise en l’occurrence. Si Apple n’aime pas que son vocable podcast soit utilisé à tort et à travers, pour Microsoft c’est le verbe MSN-er de la si gutturale langue hollandaise qui lui reste en travers de la gorge.

MSN-er est en effet un verbe que l’on peut trouver dans le dictionnaire néerlandais Van Dale, et cela Redmond ne le supporte pas d’autant que cette entrée sert d’alibi à Carola Eppink de la société Unicaresoft. Cette mère de famille à l’origine d’un logiciel anti-chat d'abord baptisé MSNLock est en effet en bisbille judiciaire avec Microsoft comme évoqué dans l’une de nos actualités.


Microsoft défend sa marque déposée
MSNLock devenu Benzoy qui au passage est en train de s’offrir une belle campagne de promotion, est dans le collimateur de Microsoft et plus précisément, les quelques noms de domaine où MSNLock est encore présent. Pour Eppink, il n’y a cependant pas matière à polémique puisqu’elle avance que MSN-er (et par extension MSN) est devenu un synonyme courant d’envoyer des messages via un logiciel de messagerie instantanée comme l’atteste l’édition la plus récente du Van Dale. Microsoft ne l’entend pas de cette oreille et a donc demandé le retrait de MSN-er dudit dictionnaire.

Affaire à suivre avec le dénouement du procès le 7 mai prochain. La partie ne semble d’ailleurs pas gagnée d’avance pour Microsoft. Confronté à la pléiade de noms de domaine avec MSN déjà existants sur la Toile et qui ne lui ont jusqu’à présent jamais posé problème, Microsoft a feint l’ignorance mais cela n’a pas véritablement convaincu le juge en charge du dossier qui a eu ce mot savoureux : " Microsoft devrait Googler davantage. "
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #218541
SFR avait fait de même pour le mot "TEXTO"
Le #218611
sauf que si je me souviens bien "texto" existait avant sfr..
Le #218621
Je trouve ça normal. Il y a déjà assez de conneries sur l'internet (et non pas "sur internet"), comme "je vais sur MSN" on devrait dire "je vais sur WLM (Windows Live Messenger)", car MSN signifie simplement Microsoft Network, et n'a aucun rapport avec le fait de communiquer avec WLM qui lui UTILISE le réseau Microsoft. A ce compte là autant dire je vais sur TCP/IP...

Bref le jour où les gens sauront parler...les poules auront des dents !
Le #218661
CodeKiller,
sauf qu'avant de s'appeller Windows Live Messenger, le logiciel s'appelait "MSN Messenger" ce qui a donné l'expression courante MSN par abréviation...
La faute à Microsoft qui a ensuite changé de nom.
Le #218681
Il ne s'agit néanmoins que d'un protocole de messagerie instantanée, comme il en existe tant d'autres. Et il est vrai que les gens font l'amalgame et utiliseront MSN quand il s'agit pourtant de Jabber, ICQ ou autre.
Le #218691
@CodeKiller >"je vais sur MSN" -->"je vais sur Microsoft Network" -->"je vais sur le réseau microsoft" donc c'est juste... je vois pas le problème
Le #218721
A la place de Microsoft je serai content qu'un nom d'un de mes logiciels soit rentré dans la langue courante à ce point, et qu'il soit donc utilisé dans un cadre plus large qu'à la base.
Et non, c'est mieux de faire un procès...:?
Anonyme
Le #218831
@LordWolfy

Non non.. le mot Texto a été inventé et déposé par SFR.

Sauf qu'aujourd'hui il est tombé dans le domaine public (plus de 10 ans)
Le #218851
Bientôt, ils vont faire retirer le pluriel du mot "window" du dico américain. Ils pourront alors attaquer en justice tous les vitriers...
Le #218861
@petitlutinmalin:

il y a longtemps, quand j'étais étudiant au début des années 70, on disait déjà "pomper texto" pour dire: recopier à l'identique !!!
la photocopie coûtait la peau des fesses...

SFR n'existait pas à cette époque !
... et la technique du brevet sur tout et n'importe quoi non plus.
SFR a déposé le brevet sur le mot "texto", mais n'a pas inventé ce mot.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]