La Free Software Foundation tâcle l'accord Microsoft-Novell

Le par  |  7 commentaire(s)
Logo FSF

En novembre, la firme de Redmond et Novell annonçaient un accord qui aura fait couler beaucoup d'encre et dont s'inquiétait déjà la Free Software Foundation.

Logo fsfEn novembre, la firme de Redmond et Novell annonçaient un accord qui aura fait couler beaucoup d'encre et dont s'inquiétait déjà la Free Software Foundation. " Nous avons besoin d'être sûrs que de tels partenariats ne tournent pas en ridicule les objectifs des logiciels libres " a déclaré Peter Brown, directeur exécutif de la Free Software Foundation, dans un entretien accordé à Reuters dans la journée d'hier.

Pour rappel, un logiciel libre est une application rendue disponible au public et pouvant être utilisée, partagée, modifiée et redistribuée librement. A l'inverse, vous ne pouvez pas faire cela avec les logiciels propriétaires dont ceux de Microsoft.


Le logiciel libre doit rester libre

Même si les logiciels libres sont le plus souvent distribués gratuitement, il n'en reste pas moins qu'ils génèrent une énorme activité économique, par le support technique par exemple. Timide sur le marché des particuliers, Linux est en revanche beaucoup plus déployé dans le secteur des entreprises; d'après les données de Gartner, 20 % des serveurs sont équipés de Linux tandis que Microsoft équipe plus de 60 % de ces machines avec son logiciel Windows.

Selon Microsoft et Novell, leur accord doit permettre une meilleure interopérabilité entre leurs deux OS ( Operating System, système d'exploitation ) bien que la Free Software Foundation estime de son côté que cet arrangement pourrait permettre à Microsoft de réclamer un jour une violation de ses brevets logiciels à l'encontre des utilisateurs de Novell.

L'organisation va donc chercher à amoindrir les effets de ce partenariat en définissant un nouvel accord de licence qui couvrira la plupart du code présent dans Linux, a déclaré Brown. Même si ce dernier n'a pas souhaité donner davantage d'informations sur les changements apportés dans les textes de la fondation, il a déclaré que cette dernière s'engageait à empêcher Microsoft de réclamer des droits sur Linux.

" Ils avaient trouvé un moyen de rendre propriétaire le logiciel libre en offrant des promesses d'offres de brevets à Novell. (...) A chaque fois qu'une nouvelle méthode arrivera pour rendre propriétaire le logiciel libre, nous réajusterons notre licence " a t-il précisé, ajoutant qu'elle serait effective dès le 26 juin prochain et ne s'appliquera qu'aux applications délivrées à compter de cette date. Novell devra donc forcément adhérer aux textes s'il souhaite pouvoir rester dans la concurrence et fournir des mises à jour régulières d'OpenSuSE.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #163013
Vu le style journalisitque reformulé, je comprend rien a ta news
Tu parles de la GPLv3 ou pas ''
zou, je clique sur la source pour me faire ma propre idée et .. ô ... pas de source.
Voila un joli pavé incompréhensible et sans aucun crédit ...
Le #163024
" dans un entretien accordé à Reuters "
Le #163027
merci, je vais donc sur le site de reuters me débrouiller pour trouver la news en question ..
Il ne serait pas plus simple pour toi de poster l'url d'ou vient l'information '
Ou peut etre que tu l'as pas trouvé de chez reuters, tu étais présent lors de l'interview '
Ca vient d'un autre site qui cite reuters et vous avez peur qu'on aille directement chez eux '
Le #163034
C'est à 20h50 les films.
Le #163038
Tout ça sent pas très bon et à des relents de courses a l'armement.

La GPLv3 est impopulaire, l'accord microsoft novell est bien plus orientée vers le portefeuille que vers l'open source, les brevets logiciels sont un scandale...

J'ai pris une option pour un lopin de terre dans le larzac, achetez des brebis maintenant, le prix va flamber sous peu
Le #163068
Je vois gros comme une maison, l'intégration du code linux dans les logiciels proprios d'ici et la GPL 2 et la futur GPL3 n'y changerons rien.

Microsoft exploitera le logiciel libre comme un gros réservoir de code gratuit pour le breveté, c'est pour ça qu'il faut refermer la brèche de novell au plus vite.

à terme on devra payer des droits à M$ quand on utilisera linux...
Le #163085
ou peut etre qe microsoft fournira WMP11 pas open source mais a compiler soi meme pour avoir acces au drm ...
/me sifflote
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]