Microsoft OneApp : applications mobiles et marchés émergents

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Microsoft OneApp
Microsoft OneApp

Microsoft OneApp doit permettre de faire tourner certaines applications mobiles populaires, comme Facebook ou Twitter, sur des téléphones portables de type feature phones, en utilisant le principe du cloud computing.

Microsoft OneAppJusqu'à présent, seuls les smartphones étaient capables d'accepter des applications mobiles tierces élargissant leurs fonctionnalités. Avec la multiplication des portails de téléchargement d'applications, cet aspect est devenu une vraie valeur ajoutée, très demandé par les utilisateurs, voire désirée chez les possesseurs de téléphones autres que les smartphones, correspondant aux feature phones.

C'est cette capacité, sous une forme allégée que veut proposer Microsoft avec OneApp, environnement permettant de faire fonctionner certaines applications comme Twitter, Facebook, Windows Live Messenger ou Mobile Wallet sur des téléphones qui ne sont pas des smartphones.

Le potentiel de OneApp se situe sur les marchés émergents, étendant les possibilités des téléphones : " OneApp est une technologie qui va aider les gens à faire des choses qu'ils ne pouvaient réaliser avant -- comme régler leurs factures, aider à résoudre leurs problèmes de santé ou simplement rester en contact avec leur famille ", explique Amit Mital, vice-président de Unlimited Potential Group de Microsoft.


Unifier l'environnement, répondre aux besoins des marchés émergents
Ici encore, le téléphone portable doit pouvoir remplacer efficacement l'ordinateur, difficile d'accès dans les pays émergents, pour accéder à certains services et informations. OneApp n'est pas vraiment un portail de téléchargement mais plutôt un gestionnaire de services en cloud, ce qui évite d'avoir à installer des programmes dans des téléphones dotés d'une capacité mémoire limitée.

OneApp elle-même ne pèse que 150 Ko et les modules d'accès aux services sont de l'ordre de 30 Ko. C'est l'opérateur sud-africain Blue Label Telecom qui sera le premier à proposer OneApp à ses clients tandis que des partenariats sont en cours de négociation entre Microsoft et d'autres opérateurs de pays émergents.

Outre des applications standard, il est également possible de créer des logiciels répondant à des besoins locaux. A l'inverse, une application conçue pour OneApp pourra fonctionner sur tous les mobiles qui en sont équipés, quelle que soit leur marque, n'obligeant pas à adapter le logiciel pour des dizaines de terminaux différents. Microsoft réinventerait-elle la philosophie de Java ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]