Données personnelles : Microsoft porte plainte contre les autorités gouvernementales

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Reuters
Microsoft

Microsoft porte plainte contre les autorités gouvernementales. Le groupe américain veut faire évoluer l'Electronic Communications Privacy Act de 1986 afin de respecter ses clients.

viepriveeSi depuis deux ans il peut communiquer le nombre de requêtes gouvernementales pour l’examen des données stockées dans le Cloud par ses clients, Microsoft (mais pas seulement lui) n’a toujours pas obtenu le feu vert pour prévenir systématiquement les personnes ou entreprises concernées. Au cours des dix-huit derniers mois, il y avait ainsi une interdiction formelle de communication pour 2 576 requêtes sur les 5 624 reçues. Or, pour lui, les personnes ou sociétés n'ont pas abandonné leurs droits fondamentaux avec le Cloud, et notamment celui d’être informées d’une enquête.

Voilà pourquoi une plainte a été déposée devant un tribunal fédéral de Washington, afin de réclamer cette possibilité d’avertir les clients que leurs données stockées en ligne font l’objet d’un examen par les autorités. Selon Microsoft, deux amendements de la Constitution sont violés : le premier qui garantit la liberté d’expression et le quatrième qui donne le droit d’être informé en cas de perquisition. Selon le groupe américain, l’Electronic Communications Privacy Act, qui est utilisé par les autorités et qui date de 30 ans, doit évoluer pour répondre aux nouvelles problématiques de vie privée qui découlent de l’essor des nouvelles technologies.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1890394
Microsoft
Le #1890403
"afin de réclamer cette possibilité d’avertir les clients que leurs données stockées en ligne font l’objet d’un examen par les autorités."

Bon, sur le coup, c'est quand même pas mal ...
Le #1890556
Ah oui là y'a personne pour cracher sur Microsoft, comme c'est étonnant...
Le #1890559
ahtur a écrit :

Ah oui là y'a personne pour cracher sur Microsoft, comme c'est étonnant...


si moi j'arrive
..//..
Selon Microsoft, deux amendements de la Constitution sont violés : le premier qui garantit la liberté d’expression et le quatrième qui donne le droit d’être informé en cas de perquisition...//..

et crosoft a violé combien de fois ?
voilà qu'ils veulent se refaire une virginité cro$oft


(parodie windosienne) 1.2.3......




Le #1890562
mapool a écrit :

ahtur a écrit :

Ah oui là y'a personne pour cracher sur Microsoft, comme c'est étonnant...


si moi j'arrive
..//..
Selon Microsoft, deux amendements de la Constitution sont violés : le premier qui garantit la liberté d’expression et le quatrième qui donne le droit d’être informé en cas de perquisition...//..

et crosoft a violé combien de fois ?
voilà qu'ils veulent se refaire une virginité cro$oft


(parodie windosienne) 1.2.3......




C'est un peu contradictoire ce que tu dis parce que s'ils s'étaient tus là-dessus, tu leurs aurais reproché un nouveau non-respect de la loi.
Le #1890715
... "l’examen des données stockées dans le Cloud par ses clients," ...

La parade en l'occurrence est pourtant simple...


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]