Microsoft revoit sa copie de Sender ID

Le par  |  4 commentaire(s)

  Nous connaissons le projet de Microsoft Sender ID pour combattre le spam véritable fléau des temps modernes de nos boites à mails.

 

Nous connaissons le projet de Microsoft Sender ID pour combattre le spam véritable fléau des temps modernes de nos boites à mails.

L' organisme chargé de valider ce projet vient de refuser à Microsoft sa validation. Un manque de transparence dans le protocole en serait la cause.

C'est l' IETF ( Internet Engineering Task Force ) qui a recalé Microsoft à l' examen suite à son dépôt de dossier du 11 septembre.

Des brevets en cours d'homologation n' auraient pas été signalés par Microsoft et la Fondation Apache avait aussi refusé cette technologie de luttes contre le spam.

Le refus se serait fait suite à des incompatibilités avec des licences de type Opensource.

Microsoft a annoncé qu'il poursuivrait le développement de sa solution et est resté discret quant-à une nouvelle représentation de son projet devant la commission.

Sender ID est la fusion de deux concepts : SPF de Meng Weng Wong et Caller ID for E-mail de Microsoft.

Il s'agit d'authentifier la source d'un mail en analysant son objet ou son adresse IP ( émetteur ).

L' objectif étant d' éradiquer l' usurpation de noms de domaines ( Spoofing ) spécialité des spammeurs.

Suite au prochain numéro.

Source : ZDnet.fr

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #16981
Toujours selon ZD-Net, mais un article du 10 septembre 2004 :

http://rss.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39171030,00.htm

"Pas encore validé, et déjà faillible

Pour son étude, Mx Logic a étudié à la loupe environ 400.000 messages non sollicités reçus par ses clients entre le 29 août et le 3 septembre dernier. Conclusion: 16% disposent d'un certificat d'authenticité de type SPF (Sender Policy Framework).[...]
Fin juin, 20.000 propriétaires de noms de domaine avaient transmis des informations pour alimenter la base SPF. L'étude de Mx Logic démontre qu'une partie d'entre eux se révèle donc être des usurpateurs. Partant de ce constat, la vérification de la nature des propriétaires de noms de domaine qui entrent leurs informations semble manifestement insuffisante.

Mx Logic estime que SPF ne tient pas ses promesses en matière de lutte contre le spam."

Pauvre technologie :[

30 secondes de recherches avec google...
Le #16989
La GPL ainsi que la licence Apache sont incompatible avec les technologies brevetées. Le dépôts de brevet sur cette technologie par MS empêche son utilisation. A priori MS devait se douter de cette réaction.

A mon sens, les technologies d'infrastructures telles que celles d'internet [mais pas seulement] sont et devraient rester libre de droits pour une meilleure diffusion et développements de ces technologies.
Le #16992
non ca n'empeche pas son utilisation, il faut juste payer!!!
imaginez les gains (pour MS) d'une telle technologie.
Le #17010
La technologie est gratuite, au moins pour le moment.

Là ou ça bloque c'est sur la licence Apache (pour Apache) et la licence GPL (pour Debian)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]