Encore 5.800 bogues non résolus sur Windows Vista

Le par  |  17 commentaire(s)
logo Vista

La chasse au bogue se poursuit dans le développement de Windows Vista, qui succèdera à Windows XP en fin d'année.

La chasse au bogue se poursuit dans le développement de Windows Vista, qui succèdera à Windows XP en fin d'année. Il semble que les choses progressent lentement, cependant...


Sous le bogue... la châtaigne '
Logo vistaUn développeur du nom de Robert McLaws s'est chargé de dresser un tableau des bogues (imperfections) non encore élucidés sur Windows Vista, le futur système d'exploitation de Microsoft, et ses comptes sont sans appel : au 3 juillet dernier, étaient recensés 27.479 bogues, dont 5.743 encore qualifiés par les bêta-testeurs (et par Microsoft) d'ouverts, ce qui signifie qu'ils n'ont pas encore trouvé de solution. Le reste, soit tout de même 80%, est considéré comme "résolu", ce qui tend à prouver que Microsoft a pris la mesure des problèmes qui ont affecté les premiers stades du développement de Vista. Mieux encore, seuls 250 bogues vieux de plus de deux mois subsistent.

McLaws admet qu'il dispose de données fragmentaires, en ce sens que certains doublons ne lui sont pas toujours renvoyés. De même, il semble que Microsoft ait établi une frontière ténue entre les bogues "résolus" (pour lesquels une solution a été trouvée) et ceux que l'on qualifie de "fermés" (que l'on n'est pas parvenu à reproduire), entraînant au passage une baisse sensible du nombre de solutions s'adressant à des imperfections susceptibles de gêner l'utilisateur final. A ce jour, seuls 1.000 de ces bogues ont véritablement trouvé à qui parler. Les autres sont encore en cours d'évaluation.


Force de réaction rapide
Autre nombre intéressant : celui des bogues soulevés par les bêta-testeurs dans les vingt-quatre heures qui suivent la sortie d'une nouvelle version d'évaluation. En moyenne, il s'établit à 200, mais le nombre global a tendance à augmenter au fur et à mesure de la publication des versions bêta, ce qui ne semble guère encourageant, jusqu'à ce que l'on se souvienne que la dernière bêta en date a été plus largement ouverte au public que ses prédécesseurs. Il est donc logique que davantages de bogues (certains déjà recensés, d'autres imaginaires) soient mentionnés.

Joe Wilcox, de Jupiter Research, a une opinion plus tranchée sur la question. Pour lui, plus de 20.000 bogues dans un programme, fût-il un système d'exploitation, c'est beaucoup. Il se demande aussi si les nouveautés que Vista introduit dans son fonctionnement par rapport à Windows XP n'ont pas conduit certains utilisateurs novices à rapporter comme étant des bogues de simples changements dans la politique de sécurité du système. Avec Windows XP, on pouvait lancer à peu près tous les programmes que l'on voulait en mode Administrateur ; avec Vista et son UAC (User Account Control), il faut des pouvoirs proches du Super-Administrateur que les afficionados de Linux connaissent bien pour exécuter certaines tâches. L'utilisateur de Windows XP qui s'essaye à Vista pourra dès lors rapporter comme un dysfonctionnement une simple caractéristique de sécurité du nouveau système.


Erreur tactique '
Wilcox se demande surtout si l'intégration, moyenne à ses yeux, d'Internet Explorer 7+ (la version spécifique à Vista d'IE 7), la pauvreté du nombre de pilotes logiciels et matériels déjà adaptés à Vista, et les changements apportés au noyau de Windows ne sont finalement pas les principaux responsables de tous les bogues rapportés à ce jour. En ordonnant une réécriture quasi-complète du code-source de son nouveau système d'exploitation, Bill Gates, il y a un an et demi, n'a pas vraiment fait de cadeau à ses développeurs.

Joe Wilcox s'inquiète enfin de la manière dont Microsoft va gérer cet afflux de rapports d'erreurs. Par le passé, l'éditeur de Redmond a parfois reporté l'examen de certains bogues, en raison du fait qu'ils étaient trop anciens, et remettrait en question le planning de lancement commercial d'un nouveau produit. Les récents aménagements apportés au calendrier de commercialisation d'Office 2007 et de Windows Vista semblent accréditer cette thèse.

A moins que Microsoft ne pousse l'argument à son avantage, et s'en serve pour justifier un enième report de lancement de son futur vaisseau-amiral.

Les paris sont ouverts...


Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #118425
qu'il le repousse encore un peu, afin de corrige tout les bugs et faire ainsi en sorte que cette OS soit le plus "parfais" possible.

Et en meme temps ca permettra au prix des config de reference pour vista de baisser
Le #118426
seulement 5800 bugs connus '
faut pas oublier les 1 millions qui ne le sont pas encore...

sacrez TODO liste chez M$
Le #118427
je suis d'accord avec Koubmi...
Le Vendangeur Masqué Hors ligne Vétéran 2082 points
Le #118429
Je me souviens que Paul Thurrot a fait un article récent où il montrait un logiciel fourni avec Vista qui sert à faire des statistiques sur les plantages de l'OS.
Il en résultait que malgré les nouvelles bêtas et leurs lots de corrections en tous genres, la stabilité ne s'accentue pas, au contraire.
Cela accrédite donc bien l'idée que le nombre de bugs ne va pas en diminuant, ou alors vraiment très lentement.

Quand à laisser au chaud de vilains bugs dans l'OS, le sortir immédiatement, et dire: "on corrigera ça plus tard", c'est suicidaire ! C'est ramener à la vie le cadavre de Windows ME.
Les conséquences sur la crédibilité de MS auprès du public, et le lynchage médiatique qui s'en suivrait, seraient démesurés.

Sur le énième report, c'est pas très bon médiatiquement, et je vois pas comment transformer ça en avantage, ils ont déjà essayé cette tactique récemment, et ça ne semble pas avoir vraiment convaincu la presse ou les actionnaires.
Mais néanmoins sortir un OS qui fonctionne est la seule et unique voie envisageable.
J'ai d'ailleurs lu sur Mini Microsoft, un commentaire selon lequel un nouveau retard de Vista ne serait qu'un secret de polichinelle et que la chose était déjà connue de tous à Redmond. On parle de... juillet 2007.
Ca paraît lointain, mais s'il y autant de bug que GNT le dit il faudra bien ce temps. Sachant de plus qu'après correction de tout ça, il faudra une nouvelle période de bêta test pour voir si rien ne réapparaît.

Je me demande donc, si vu l'ampleur des problèmes, ce que MS appelle "bêta 2" n'est pas en fait qu'une "bêta 1", car qualitativement ça y ressemble.
Le #118432
Paul Thurrot c'est du n'importe quoi son site.
Le prendre en reference, c'est absolument ridicule. Il n'y connait strictement rien et pour l'etude d'un systeme s'arrete à trois copies d'ecrans et à l'interface.
Bref, rien de serieux.

Vista est deja tres stable ne vous en deplaise et comme c'est expliqué dans l'article, il s'agit de remontées utilisateurs et la plupart ne sont jamais reproductibles car le bug est le plus souvent ... l'utilisateur.
Reste le probleme des pilotes... mais ca, cela ne depend pas exclusivement de Microsoft. En effet, la qualité de ceux ci sont trop souvent deplorables.
Le #118434
il faut qu'ils fasse le tri entre les bugs utilisateurs/tiers et les leurs, ça devrai déjà pas mal limiter le nombre.
Le #118436
Si les informations sur le nombre de bugs sont crédibles, MS doit repousser une nouvelle fois Vista. Pas d'autre alternative à mes yeux pour éviter le retour d'un Windows Me Bis. Si Vista prend 6 à 8 mois de retard, qui s'en plaindra ' Les Geeks, MS et ses partenaires. Pour les autres, amha, ils sont satisfaits de XP.
Le #118439
On parle de 2010 la sortie de Vista si M$ doit faire en sorte qu'il n'y ai plus un seul beug et aussi plus un seul trou de sécurité
Faut pas rèver car Billou s'est toujours servi de ses Clients comme beta testeurs
Le Vendangeur Masqué Hors ligne Vétéran 2082 points
Le #118484

GammaDelta



Thurrott incompétent ' Ben il gagne sa vie en parlant de Windows... et toi '

Et même s'il était pas très doué, il l'est quand même suffisamment pour lancer une application.
L'appli en question ne fait que comptabiliser les freezes, reboot, écrans bleus et autres joyeusetés...
Tout Thurrott qu'il est, il n'a quand même pas le pouvoir d'attirer les plantages.
Et sur le graphique du bel outil MS, et bien on voit clairement que ça fait tout sauf s'arranger.

Avoir en moyenne 2 à 3 plantages total par jour, navré de faire le difficile, mais c'est pas digne de ce qu'on peut appeler un système "déjà très stable".

Accuser les utilisateurs, c'est tout bonnement insultant pour eux. N'oublions pas que le bêta test n'était pas encore ouvert au public il y a quelques semaines, donc il était réservé aux pros, et pourtant les bugs se comptaient déjà par milliers.
L'ouverture du test n'a amené qu'une réponse: la découverte de pleins d'autres bugs, et l'obligation pour MS de revoir sa copie en profondeur.
Le #118486
Malgré les bugs le gros problème qui se pose présentement est que la grande entreprise(les clients payant pour MS) demande de plus en plus à avoir un OS le plus proche du temps réel et les évaluations faites par des ingénieurs système démontre une perte notable de temps de réactions avec des interfaces d'automatisation par rapport à XP, je ne sais pas ou cela va conduire mais cela s'annonce désolant pour VISTA mis les nombreux bugs à part.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]