MIT : un ordinateur pour 12 $ grâce à un clone de la NES ?

Le par  |  11 commentaire(s) Source : DailyTech
MIT_logo_massachusetts

Des étudiants du MIT ont décidé de lutter contre la fracture numérique mondiale en pensant un ordinateur à très bas prix. L'idée serait d'utiliser des machines proches des anciens ordinateurs 8 bits pour permettre aux habitants de pays émergents une utilisation informatique basique.

MIT_logo_massachusettsDes ordinateurs à bas prix pour les pays émergents, voilà une idée qui n'est pas nouvelle. Popularisée notamment par le projet OLPC qui rêvait d'un ordinateur complet pour environ 100 $ mais qui en aura finalement coûté 188. Cette idée continue d'être creusée par des étudiants du MIT, Massachusetts Institute of Technology.

Sauf que cette fois, ils ne cherchent pas à créer un ordinateur complet mais plutôt à utiliser des machines existantes pour un usage très basique en informatique. Le premier constat est qu'une centaine de dollars reste une somme très importante pour de nombreux pays. L'idée semble s'être focalisée sur l'utilisation de vieux ordinateurs, comme l'Apple II, cette machine 8 bits de la fin des années 70 au processeur cadencé à 1 MHz et avec ses 4 Ko de mémoire vive pour les premières versions.

Le but serait de fournir un ordinateur pour une douzaine de dollars, 20 maximum. Derek Lomas, l'un des étudiants a pu voir en Inde une machine nommée Victor vendue depuis mars pour 12 $, comme un clone de la console 8 bits de Nintendo, la NES. Compatible avec les cartouches prévues pour cette dernière, Victor dispose d'un équipement matériel sensiblement proche : processeur tournant à 1,78 MHz, 2 Ko de mémoire vidéo et la capacité d'afficher des images en 25 couleurs sur une résolution de 256x240. Cette machine se branche évidemment sur un téléviseur, l'appareil électronique le plus commun dans les pays émergents.


Transformer Victor en ordinateur
Outre la capacité de faire tourner les jeux de la NES, Victor pourrait lancer de petits jeux éducatifs destinés à appréhender le fonctionnement des ordinateurs. Il faut dire que Victor se présente sous la forme d'un clavier auquel il est possible d'adjoindre des manettes de jeux mais aussi une souris. La machine permet la programmation en langage Basic, accessible aux débutants.

victor_olpc_mitLes étudiants espèrent bien transformer Victor en un véritable ordinateur, en lui ajoutant notamment un accès Internet. Évidemment incapable de lancer des logiciels bureautiques ou un navigateur web tels que nous les concevons aujourd'hui, la machine pourrait tout de même s'y substituer. Il faut pour cela que les ingénieurs arrivent à développer des " jeux éducatifs " qui sauront remplacer les logiciels les plus communs. Notons par ailleurs que Victor est légal puisque le droit de propriété intellectuelle sur la Famicom, sortie entre 1983 et 86 à travers le monde, ayant expiré.

Une autre piste évoquée serait celle d'un ordinateur portable vendu à 15 $ en Inde, avec un petit écran LCD. Dans tous les cas, l'équipe espère bien réussir à concevoir une machine coûtant au final moins de 20 $. Ce ne sera pas une mince affaire : on sait par exemple que Victor peut être acheté sur Internet sur des sites indiens, mais pour le double du prix en marché, 23,99 $.

Si le projet réussit, la machine sera clairement moins puissante que celle de l'OLPC et ne permettra jamais le fonctionnement d'un système d'exploitation moderne. Mais d'un autre côté, pour le prix d'un seul XO, un pays pourrait s'en offrir une petite dizaine, écrans non compris. Notons enfin qu'il semblerait que l'ordinateur à bas prix destiné à lutter contre la fracture numérique soit devenu une spécificité locale à Cambridge, le projet OLPC ayant été initié au MIT.
Complément d'information
  • OLPC : un ordinateur portable à 0 dollar
    Alors que la situation paraît très compliquée pour l'organisation OLPC engagée dans une restructuration profonde, son fondateur évoque un ordinateur non plus à 100 dollars mais 0 pour les enfants des pays les plus démunis.
  • OLPC : l'ordinateur XO anime un petit village péruvien
    Dans le village andin d'Arahuay, il ne fait assurément aucun doute que les enfants les plus démunis puissent bénéficier des nouvelles technologies grâce à l'ordinateur Xo issu du programme OLPC ( One Laptop Per Child ).

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #299661
Mouais, je ne suis pas convaincu... Pour ce prix, autant racheter un vieil ordinateur qui était destiné à la casse. Ça sera à la fois beaucoup plus puissant et puis ça réduira la pollution en évitant la construction de nouveaux ordinateurs.
Le #299671
Où comment entretenir le retard technologique de 20 ans qu'ont les pays pauvres par rapport à nous ... tout comme l'OLPC cette initiative part peut être d'un bon sentiment, ça n'en fait pas pour autant une bonne solution.

Et en effet, si on leur refilait nos "vieilles" machines (qui n'ont pas plus de 3 ans, et tournent, quoi qu'on en dise, sur des systèmes d'exploitations modernes) on leur rendrait un bien plus grand service ... mais c'est tellement plus facile de jeter ...
Le #299801
en effet, les vieux ordinateur remplissent nos dépotoire ... autant les envoyé là-bas pour remplir les leurs lol

non mais sans farce, le but premier est de s'initier à l'ordinateur et des ordinateur de ce prix peut-être acheter pour les familles, là est la différence. nous envoyons beaucoup d'ordinateur là-bas, mais c'est pour les écoles ou des endroits publiques, pour la famille, la liste d'attente est trop longue et le ¾ du temps, ils vont se le faire voler
Le #299821
8 bits 4Ko de mémoire pour afficher quoi , pas une page web en tout cas ,au mieux une calculatrice

des cpu à petit prix plus puissant et tout en un c'est pas ce qui manque pourtant...

le cpu d'un decodeur TNT peux faire beaucoup mieux
Le #299851
Disons que là, l'avantage est d'avoir un tout-en-un pour une quinzaine de $ : périphériques, puces, logiciels à exploiter...

Après c'est sûr que quand on voit le nombre d'écrans CRT ou autres qui partent à la benne...mais l'idée du MIT peut être intéressante pour une toute première initiation / approche.
Le #299871
C'est encore moins puissant qu'un téléphone portable. Autant utiliser un téléphone dans ce cas.
Le #299901
téléphone qui coute 12$ auquel on peut connecter un écran, un clavier, un sourie? ...
Anonyme
Le #299951
il faut quand même savoir que nos prix si "communs" et qui vous semblent si "dérisoires" ne sont pas les même pour eux, idem pour la paie...
Si ils ne peuvent pas débourser 100$ facilement, ils seront aussi, je pense, capable d'accepter un petit ordinateur à 12$ ou 20$ qui leur fera pas surfer sur le web, mais peut être au moins avoir des jeux, un traitement de texte ? Quand on a rien, un peu ça fait déjà beaucoup....
Le #299981
ca servira + en tant que console de jeu qu'en tant qu' ordi.
Le #300071
Y'a bien des fadas qui ont sorti un navigateur web pour C64 :

http://www.armory.com/~spectre/cwi/hl/

bon, ça a plus une tronche de minitel, mais ça tourne
un navigateur en mode texte genre elinks/lynx devrait pouvoir tourner sur ce genre de machine (par contre, à 20$ ils doivent bien pouvoir y coller au moins 256Ko de RAM au lieu de 4Ko, parceque là c'est vraiment limite quand même...)

Après, comme dit fusuke, quand on a rien, un peu ça fait déjà beaucoup.

Et comme le dit Jules César ("ave Caesar, trollituri te salutant!"), on a aussi plein de "vieilles" machines de 4 ou 5 ans qui finissent à la benne (pas moi, perso je suis plutôt du genre collectionneur ) alors qu'elles pourraient retrouver une deuxième vie dans les pays en voie de développement.
Il y a d'ailleurs de nombreuses associations qui proposent ce genre de recyclage utile!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]