Les jeux massivement multi-joueurs : un modèle économique à revoir ?

Le par  |  11 commentaire(s)
Plarium_Games_MMO

Petit état des lieux du modèle économique des MMO et des conséquences sur les joueurs.

Etat de la nation MMO

Ce n'est un secret pour personne, les jeux massivement multi-joueurs n'ont plus la même attraction aujourd'hui, qu'il y a quelques années. Certes, il y a encore des centaines de millions de joueurs connectés, mais l'engouement pour le genre a tendance à baisser. Une baisse en partie imputable aux modèles économiques douteux dont on fait usage certains développeurs. Sans vouloir citer de noms, personne n'a envie d'être contraint de dépenser une petite fortune pour évoluer normalement. Le mécontentement des joueurs a donné une nouvelle jeunesse à une sous-division des MMO encore peu fréquentée à l'époque : les jeux massivement multi-joueurs gratuits. Qu'il s'agisse de jeux de type « themepark » ou « sandbox », ou de MMORTS tels que les Plarium jeux online gratuits, la nouvelle tendance à la gratuité marque une nouvelle ère pour les jeux en ligne.

jeu-video-en-ligne-mmo

L’avènement des jeux multi-joueurs gratuits

On serait tentés de croire que la notion de jeux gratuits aurait systématiquement séduit la communauté de joueurs. Pourtant, aux débuts, il n'était pas envisageable de prendre du plaisir en jouant à un MMO gratuit. Les causes sont nombreuses ; on pourrait citer les ressources titanesques investies par les studios AAA, et le manque abyssal de contenus pertinent. Des jeux qui mettaient plus l'accent sur les graphismes, les items, les raids et les combats en PvP, plutôt que sur une trame de fond qui donne une direction à l'ensemble du jeu. Sans surprise, de tels jeux ont vite eu du plomb dans l'aile et, pour se sauver, la solution choisie a été la surenchère : toujours plus de moyens, toujours plus d'effets spéciaux, toujours plus de ressources, et toujours aussi peu de contenus.

Le résultat final est qu'on s'est retrouvés avec des jeux auxquels seule une élite était capable de jouer à temps plein, et qui n'étaient pas réellement en mesure d'accrocher les nouveaux venus. C'est dans ce contexte que les jeux multi-joueurs gratuits ont commencé à être envisagés comme étant des alternatives intéressantes.

D'une part, ces jeux n'imposaient pas de dépenses colossales aux joueurs, et d'autre part il était plus simple d'inviter ses amis  à jouer à un jeu qui ne nécessitait pas qu'on lui consacre un budget dédié. Sans surprise, le volume de joueurs intéressés par les MMO gratuits a explosé. Mais, comme pour toute initiative à succès, les dérives ne se sont pas fait attendre longtemps.

 

Sans qualité, la gratuité n’est rien

En un rien de temps, de nouvelles subdivisions sont apparues au niveau des jeux MMO gratuits : les « free-to-play » et les « pay-to-win ». Tandis qu'un free-to-play (libre à jouer), n'oblige à aucun moment les joueurs à débourser des fonds, les pay-to-win (payer pour gagner) ont pris la direction inverse. Vous pouvez jouer à un free-to-play pendant des années, sans jamais avoir à payer. Il y a même de fortes chances que vous en jouiez déjà à plusieurs. Des jeux auxquels vous prenez part avec vos amis, et dans lesquels vous ne dépensez de l'argent que si et seulement si vous souhaitez avoir un boost dans votre évolution.

Les pay-to-win quant à eux sont des jeux dans lesquels on peut jouer sans avoir à payer. Mais dans ces jeux, le joueur qui ne paye pas se heurte rapidement à un obstacle insurmontable. Il peut s'agir d'une quête, d'un adversaire ou simplement d'une condition à remplir. Mais invariablement, c'est un obstacle qu'il ne peut surmonter qu'en investissant de l'argent. Il va sans dire que personne n'a vraiment envie de se faire ainsi forcer la main. C'est la raison pour laquelle les éditeurs de pay-to-win tentent de faire passer leurs jeux pour des free-to-play.

Plarium_Games_MMO

Une question de préférences et de circonstances

Malheureusement, il n'y a pas de critères figés qui permettent de faire la différence entre un free-to-play honnête et un pay-to-win. La plupart du temps, les joueurs devront s'en remettre aux avis de la communauté déjà présente sur le jeu. Mais, quitte à choisir un jeu où l'on pourrait potentiellement passer des années, autant choisir un jeu sur lequel on a un certain contrôle.

C'est ici que l'on opère la distinction entre les jeux de type themepark et les jeux de type sandbox. Les themepark sont le premier genre à s'être fait connaître. On pourrait les assimiler à une table à laquelle le joueur vient s'asseoir pour se faire servir un menu standard et stéréotypé. Les jeux du genre, vous en connaissez des tonnes. Des jeux où vous ne pouvez que faire ce qu'on attend de vous... comme des enfants auxquels on donne un cahier de coloriage.

Les jeux de type sandbox sont radicalement différents. Ici, vous venez à table, et on vous sert les ingrédients : à vous de faire votre propre préparation. D'un type à l'autre, les attentes des joueurs sont différentes. D'une part, on attend des jeux themepark qu'ils proposent du contenu de très bonne qualité, même si les joueurs sont relativement restreints dans leurs actions. Des jeux de type sandbox, l'on attend généralement qu'ils mettent en place des principes de base assez polyvalents et innovants pour permettre aux joueurs de créer des univers tout à fait surprenants.

Il n'y a pas vraiment un type qui soit "meilleur" que l'autre. C'est une question de préférences et de circonstances. Mais, nous conviendrons tous qu'il est temps que les éditeurs de jeux massivement multi-joueurs voient les joueurs comme des partenaires, plutôt que comme de simples sources de revenus.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1880982
Pas mal pour une intro. Sauf que la suit est où ? Qu'en est-il de l'historique des MMORPG ? Et comment peut-on rédiger un tel article sans citer aucun jeu ?

Quant aux trois liens redirigent vers Plarium, Destiny et PES, franchement, ça donne juste l'impression que l'article n'est là que pour faire du placement de produit à peine déguisé.

Sinon personnellement, après avoir connu pas mal de MMORPG, je m'éclate en ce moment avec l'excellent "Rift".
Le #1880983
Sicyons a écrit :

Pas mal pour une intro. Sauf que la suit est où ? Qu'en est-il de l'historique des MMORPG ? Et comment peut-on rédiger un tel article sans citer aucun jeu ?

Quant aux trois liens redirigent vers Plarium, Destiny et PES, franchement, ça donne juste l'impression que l'article n'est là que pour faire du placement de produit à peine déguisé.

Sinon personnellement, après avoir connu pas mal de MMORPG, je m'éclate en ce moment avec l'excellent "Rift".


J'hésite depuis un moment à tester Rift, pourrais-tu me dire rapidement ce que tu en penses comparé à d'autres MMO du marché ?
Je suis un ancien joueur de WoW, et je n'arrive plus à accrocher sur un MMO .
Le #1880987
Rift est très très bon.
C'est à mon sens celui qui se raproche le plus de WoW.
Les mecaniques de jeux sont similaires, l'ambiance aussi.

Cela dit après de nombreuses années sur WoW, j'ai fini par retourner vers lui via un serveur privé (booouuuhhh !) pour tuer le temps.
Et y a pas, ça reste le mètre étalon !
Le #1880989
Elbutcher a écrit :

Rift est très très bon.
C'est à mon sens celui qui se raproche le plus de WoW.
Les mecaniques de jeux sont similaires, l'ambiance aussi.

Cela dit après de nombreuses années sur WoW, j'ai fini par retourner vers lui via un serveur privé (booouuuhhh !) pour tuer le temps.
Et y a pas, ça reste le mètre étalon !


Héhé je ne te jetterai pas la pierre, j'ai passé quelques années sur privé (j'ai même été MJ sur Warea, la belle époque ).

Bref, Rift en cours de dl. Advienne que pourra .
Le #1880996
"Les pay-to-win quant à eux sont des jeux dans lesquels on peut jouer sans avoir à payer. Mais dans ces jeux, le joueur qui ne paye pas se heurte rapidement à un obstacle insurmontable. Il peut s'agir d'une quête, d'un adversaire ou simplement d'une condition à remplir"
=>Je sais pas où vous avez chopé votre définition du P2W, mais c'est pas ça du tout.
Hop https://www.urbandictionary.com/define.php?term=pay-2-win

Le concept principal des P2W, c'est que les joueurs qui ne payent pas constituent de la chair à canon pour les joueurs qui payent.
Le #1881004
bugmenot a écrit :

"Les pay-to-win quant à eux sont des jeux dans lesquels on peut jouer sans avoir à payer. Mais dans ces jeux, le joueur qui ne paye pas se heurte rapidement à un obstacle insurmontable. Il peut s'agir d'une quête, d'un adversaire ou simplement d'une condition à remplir"
=>Je sais pas où vous avez chopé votre définition du P2W, mais c'est pas ça du tout.
Hop https://www.urbandictionary.com/define.php?term=pay-2-win

Le concept principal des P2W, c'est que les joueurs qui ne payent pas constituent de la chair à canon pour les joueurs qui payent.




En effet, nul besoin "d'obstacle insurmontable";

Dès que le fait de payer donne un avantage en jeu, c'est un P2W.

Un Free 2 Play, c'est uniquement quand les paiement sont optionnel et surtout, sans aucun impacte sur le jeu en lui même (par exemple du cosmétique, des goodies, etc....)


Un boost d'xp, une chance en plus de faire un rand, des récompenses en plus, etc.... peu importe la quantité, c'est d'office un P2W
Le #1881010
Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

"Les pay-to-win quant à eux sont des jeux dans lesquels on peut jouer sans avoir à payer. Mais dans ces jeux, le joueur qui ne paye pas se heurte rapidement à un obstacle insurmontable. Il peut s'agir d'une quête, d'un adversaire ou simplement d'une condition à remplir"
=>Je sais pas où vous avez chopé votre définition du P2W, mais c'est pas ça du tout.
Hop https://www.urbandictionary.com/define.php?term=pay-2-win

Le concept principal des P2W, c'est que les joueurs qui ne payent pas constituent de la chair à canon pour les joueurs qui payent.




En effet, nul besoin "d'obstacle insurmontable";

Dès que le fait de payer donne un avantage en jeu, c'est un P2W.

Un Free 2 Play, c'est uniquement quand les paiement sont optionnel et surtout, sans aucun impacte sur le jeu en lui même (par exemple du cosmétique, des goodies, etc....)


Un boost d'xp, une chance en plus de faire un rand, des récompenses en plus, etc.... peu importe la quantité, c'est d'office un P2W


La définiton de l'article du free to play (F2P) :
"Des jeux auxquels vous prenez part avec vos amis, et dans lesquels vous ne dépensez de l'argent que si et seulement si vous souhaitez avoir un boost dans votre évolution."

Ce n'est pas un F2P ça, c'est un "pay-for-convenience". Certains argumenteront que c'est pas pas pareil qu'un pay-to-win, c'est seulement pour favoriser ceux qui n'ont pas le temps, etc... Pour moi c'est un sous-groupe du pay-to-win, moins sale, mais pay-to-win quand même.

Si vous voulez un exemple propre de free-to-play, je vous invite à vous renseigner sur Path of Exile ( http://pathofexile.com ), un ARPG véritablement free-to-play, les seuls trucs qu'on peut acheter sont des bonus esthétiques, ou tabs de rangement supplémentaire (on démarre avec 6, largement suffisant pour gérer plusieurs persos). Pas de boost d'xp, pas d'objets, rien, le free-to-play d'origine, avant que le concept soit perverti.
Le #1881012
Pulsahr a écrit :

Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

"Les pay-to-win quant à eux sont des jeux dans lesquels on peut jouer sans avoir à payer. Mais dans ces jeux, le joueur qui ne paye pas se heurte rapidement à un obstacle insurmontable. Il peut s'agir d'une quête, d'un adversaire ou simplement d'une condition à remplir"
=>Je sais pas où vous avez chopé votre définition du P2W, mais c'est pas ça du tout.
Hop https://www.urbandictionary.com/define.php?term=pay-2-win

Le concept principal des P2W, c'est que les joueurs qui ne payent pas constituent de la chair à canon pour les joueurs qui payent.




En effet, nul besoin "d'obstacle insurmontable";

Dès que le fait de payer donne un avantage en jeu, c'est un P2W.

Un Free 2 Play, c'est uniquement quand les paiement sont optionnel et surtout, sans aucun impacte sur le jeu en lui même (par exemple du cosmétique, des goodies, etc....)


Un boost d'xp, une chance en plus de faire un rand, des récompenses en plus, etc.... peu importe la quantité, c'est d'office un P2W


La définiton de l'article du free to play (F2P) :
"Des jeux auxquels vous prenez part avec vos amis, et dans lesquels vous ne dépensez de l'argent que si et seulement si vous souhaitez avoir un boost dans votre évolution."

Ce n'est pas un F2P ça, c'est un "pay-for-convenience". Certains argumenteront que c'est pas pas pareil qu'un pay-to-win, c'est seulement pour favoriser ceux qui n'ont pas le temps, etc... Pour moi c'est un sous-groupe du pay-to-win, moins sale, mais pay-to-win quand même.

Si vous voulez un exemple propre de free-to-play, je vous invite à vous renseigner sur Path of Exile ( http://pathofexile.com ), un ARPG véritablement free-to-play, les seuls trucs qu'on peut acheter sont des bonus esthétiques, ou tabs de rangement supplémentaire (on démarre avec 6, largement suffisant pour gérer plusieurs persos). Pas de boost d'xp, pas d'objets, rien, le free-to-play d'origine, avant que le concept soit perverti.


La définition indiquée c'est celle d'un pay to win: Payer pour avoir un boost déséquilibre le jeux entre ceux qui payent et les autres, tu payes pour "gagner".

Ce que tu appelles " "pay-for-convenience", c'est du pay to win classique, c'est au contraire "plus sale": car en plus c'est vicieux et non assumé.

Un Free To Play: c'est gratuit pour jouer, à tout, au même niveau, les mêmes options que tous les autres, y compris ceux qui payent. Payer ne permet que d'avoir des élements qui n'influent pas sur le jeu en lui même (un effet esthétique, des goodies du jeu, etc...), comme tu le signales pour PoE par exemple.

La quasi totalité des jeux mobiles / MMO sont des P2W actuellement (et le pire, c'est que les gens dépensent en moyenne plus que le prix d'un jeu "complet".... d'où l'intéret pour les éditeurs)


Le #1881183
Pyraah a écrit :

Sicyons a écrit :

Pas mal pour une intro. Sauf que la suit est où ? Qu'en est-il de l'historique des MMORPG ? Et comment peut-on rédiger un tel article sans citer aucun jeu ?

Quant aux trois liens redirigent vers Plarium, Destiny et PES, franchement, ça donne juste l'impression que l'article n'est là que pour faire du placement de produit à peine déguisé.

Sinon personnellement, après avoir connu pas mal de MMORPG, je m'éclate en ce moment avec l'excellent "Rift".


J'hésite depuis un moment à tester Rift, pourrais-tu me dire rapidement ce que tu en penses comparé à d'autres MMO du marché ?
Je suis un ancien joueur de WoW, et je n'arrive plus à accrocher sur un MMO .


Désolé je suis un peu en retard.

Comme l'a dit Elbutcher (tiens tu es de retour, toi ? ) Rift est très proche de Wow. Graphiquement plus beau, il a surtout l'avantage d'intégrer des mécanismes de gameplay dynamique au sein de la carte, ce qui manque à Wow. Sinon son background est beaucoup moins intéressant que Wow, évidemment. mais il est très régulièrement mis à jour, avec du vrai contenu et parfois (encore) de belles idées originales (les sbires par exemple).
Le #1881338
Sicyons a écrit :

Pyraah a écrit :

Sicyons a écrit :

Pas mal pour une intro. Sauf que la suit est où ? Qu'en est-il de l'historique des MMORPG ? Et comment peut-on rédiger un tel article sans citer aucun jeu ?

Quant aux trois liens redirigent vers Plarium, Destiny et PES, franchement, ça donne juste l'impression que l'article n'est là que pour faire du placement de produit à peine déguisé.

Sinon personnellement, après avoir connu pas mal de MMORPG, je m'éclate en ce moment avec l'excellent "Rift".


J'hésite depuis un moment à tester Rift, pourrais-tu me dire rapidement ce que tu en penses comparé à d'autres MMO du marché ?
Je suis un ancien joueur de WoW, et je n'arrive plus à accrocher sur un MMO .


Désolé je suis un peu en retard.

Comme l'a dit Elbutcher (tiens tu es de retour, toi ? ) Rift est très proche de Wow. Graphiquement plus beau, il a surtout l'avantage d'intégrer des mécanismes de gameplay dynamique au sein de la carte, ce qui manque à Wow. Sinon son background est beaucoup moins intéressant que Wow, évidemment. mais il est très régulièrement mis à jour, avec du vrai contenu et parfois (encore) de belles idées originales (les sbires par exemple).


En effet, il est très joli graphiquement.
Pour l'instant je suis sur un guerrier mais j'ai un peu de mal, étant habitué à jouer Druide sur WoW. Et il y a quelques... mécaniques du jeu que j'ai du mal à cerner (par exemple mon sac est limité, et il me demande de payer pour débloquer un autre emplacement).

Bref advienne que pourra, je n'en ai pas assez vu pour juger .
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]