La reconnaissance vocale sur les mobiles d'ici 3 à 4 ans

Le par  |  2 commentaire(s)
sms

Le temps de la cabine téléphonique dans la poche du jean's est depuis longtemps révolu.

SmsLe temps de la cabine téléphonique dans la poche du jean's est depuis longtemps révolu. Les téléphones portables actuels sont de plus en plus légers, de plus en plus fins et se miniaturisent. Cette miniaturisation de nos cellulaires s'accompagne également, et surtout malheureusement, de celle de leur clavier.

Vous avez sans doute remarqué à quel point cela tient de la corvée, lorsqu'il s'agit d'écrire un simple texto sur certains appareils. Imaginez la même chose, lorsqu'il s'agit d'un e-mail. Il n'y pas 36 solutions pour remédier à cela.


Inclure la reconnaissance vocale
Beaucoup de systèmes de ce type ont vu le jour sur les ordinateurs, sans toutefois se montrer réellement efficaces, ou alors après un long, fastidieux et surtout incontournable apprentissage.

L'agence de presse Reuters a réalisé 10 tests sur le système développé par MobileVoiceControl, l'une des nombreuses sociétés travaillant sur les systèmes de reconnaissance vocale. Il suffit de presser une touche, d'énoncer le nom du destinataire, puis de dicter le message de 20 mots maximum à haute voix. Les résultats sont vraiment prometteurs, puisque sur les 10 messages électroniques dictés, la fiabilité s'avère être de 100%. Les performances s'observent également en termes de temps, 53 secondes étant en moyenne nécessaires pour l'écriture du message par l'appareil.

Blackberry 8700c intelZee Tawacha, propriétaire d'une trentaine de magasins de téléphonie mobile en Arizona, en Californie et au Nevada et possesseur d'un Blackberry, envoie énormément d'e-mails à ses employés.

Depuis trois mois, il testait, avec son fournisseur d'accès Sprint Nextel, ce même système et en est apparemment ravi : " Cela marche vraiment", admettant en revanche certaines limites : " Il faut apprendre à parler doucement et clairement. "

Cerise sur le gâteau : ledit service, officiellement lancé vendredi dernier, n'est pas excessivement cher puisqu'il ne lui coûte que 6 dollars, soit un peu plus de 4,6 euros, par mois. A ce prix-là, il a droit à une quinzaine de commandes vocales, allant de la rédaction du courriel, en passant par celle d'un message texte et la gestion du carnet d'adresses, jusqu'aux recherches sur Google.


Les analystes sont optimistes

Les opérateurs américains de téléphonie mobile ont misé gros, il est question de milliards de dollars, pour le développement le haut débit mobile et attendent désormais que de nouveaux services fassent leur apparition et exploitent ce haut débit.

Celui-ci pourrait en faire partie. Selon, Charles Golvin, analyste chez Forrester Research, les fonctionnalités de ce type sont pour l'instant uniquement sur les modèles haut de gamme et il faudra attendre 3 ou 4 ans avant qu'elles soient réellement présentes sur les téléphones portables grand public. Reste alors aux utilisateurs à les adopter, ou non.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #128180
Il n'y a pas 36 solutions mais au moins une autre et essentielle : le clavier (un vrai). Qu'il soit virtuel ou réel c'est tout de même plus pratique, plus fiable et plus silencieux que la reconnaissance vocale.
db
Le #128184
esperons que l' argent des jeunes branches serve au moins a accelerer le developpement de ce genre de techno...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]