Motorola Droid X : succès des ventes, inquiétude sur eFuse

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Linux Devices
Motorola Droid X 01

Le Motorola Droid X, nouveau smartphone de la gamme Droid pour Verizon, se retrouve en rupture de stock dès le premier jour de son lancement, malgré la polémique sur le faussement mystérieux système eFuse qui détruirait le terminal en cas d'installation d'une ROM personnalisée.

Motorola Droid X 01Le smartphone Motorola Droid X est le nouveau terminal phare du fabricant Motorola, toujours tourné vers la plate-forme Android. Le modèle est ambitieux avec son affichage 4,3", son système Android 2.1 prêt à accueillir la mise à jour Android 2.2. Froyo et donc aussi la technologie Adobe Flash 10.1, son port HDMI et son processeur TI OMAP3630 1 GHz gravé en 45 nm.

Il appartient à la famille Droid entretenue par l'opérateur Verizon Wireless aux Etats-Unis et participe à la stratégie destinée à contrer la distribution de l' iPhone par son concurrent AT&T, qui en détient toujours l'exclusivité.

Et le succès semble être au rendez-vous puisque dès le premier jour de lancement, jeudi dernier, Verizon et Motorola ont annoncé que l'appareil se trouvait en rupture de stock, la prochaine livraison n'intervenant que le 23 juillet prochain.

Pénurie volontaire ou pas ( il existe un vrai problème de fourniture d'affichages mobiles de grande taille ), le terminal a indéniablement attiré l'attention...peut-être trop, même. Car dans le même temps, une polémique est née autour de la présence d'un système eFuse qui pourrait endommager physiquement l'appareil si une ROM non signée y était installée, le transformant en " brique " tout juste bonne à caler une armoire.

Tollé chez les amateurs de ROM personnalisées, questions autour de la propriété du software et du hardware, imprécations contre Motorola...Tout ou presque a été dit, sauf que ce type de dispositif existe sur la plupart des plates-formes matérielles ( même si pas toujours activé )...depuis des années et ne vise absolument pas à détruire l'appareil en cas d'installation de ROM non approuvée.


eFuse : pas de transformation en brique mais pas de modding non plus

Motorola a donc dû s'expliquer sur ce dispositif de bootloader sécurisé en expliquant que la plupart des terminaux Android du marché en étaient dotés et que la finalité d' eFuse n'était sûrement pas de détruire le terminal mais plutôt de s'assurer que le smartphone utilise les dernières versions validées des ROM.

En cas de présence d'une ROM non certifiée, il passe en mode Récupération et pourra être rebooté une fois qu'une ROM conforme est présente. Motorola se défend en expliquant que " le fait de vérifier la validité d'une configuration logicielle est une pratique industrielle courante qui vise à protéger le consommateur contre d'éventuels logiciels malveillants. "

Il n'empêche que cette disposition reste un obstacle à ceux qui ne veulent pas se contenter de la version d'origine et souhaitent la bidouiller grâce à des ROM customisées trouvées sur le Net. Et il n'est pas certain que ceux qui s'y essaient et bloquent leur Motorola Droid X ne devront pas faire appel au service après-vente de Motorola pour y réinstaller une ROM validée.

Cette sécurité semble être plus ou moins efficace, la protection eFuse du smartphone Motorola Milestone, équivalent GSM du Motorola Droid, n'ayant toujours pas été contournée alors que le terminal est disponible depuis plus de six mois.

Cette incertitude autour de l'installation de ROM personnalisées va-t-elle avoir un effet sur l'intérêt du Motorola Droid X aux yeux des consommateurs et aura-t-elle une influence sur les ventes ? Il faudra patienter quelques semaines pour le savoir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #669871
Si la véritable raison était la sécurité du consommateur, Motorola pourrait simplement proposer un bootloader qui, en cas de ROM non officielle installée, affiche au démarrage un écran avec "ce téléphone exécute un système non officiel, blah blah blah dangeureux virus troyen etc...", et laisser ensuite le reste charger (et si aucune ROM personnalisée n'est installée, il n'afficherait rien).
Le #669881
Ce qui ne marche que si le boot reste inchangé par la ROM exotique ...
Le #669931
y'aurait pas marqué motorola, on dirait que c'est un HTC...
Le #670001
Ben voila : on y arrive... Meme avec du Linux dedans, la tentation est trop forte de brider les 4 libertes fondamentales des logiciels libres...

Mais c'est vrai que quand des juges francais estiment que le consommateur moyen est un cretin incapable d'installer lui meme un OS sur CD, et que par consequent la vente liee est "dans son interet", il ne faut pas s'attendre a une saine concurrence...

J'attends toujours un MID sous Debian ou Ubuntu, independant de Google, Apple, MS, et leurs petits amis.

En attendant, LEUR argent restera dans MA poche...
Le #671501
@Hansi : et ils ont raison les juges français.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]