Mozilla : 84% des revenus viennent de Google

Le par  |  0 commentaire(s)
Mozilla

Revenus à la hausse en 2010 pour Mozilla. 84 % des revenus proviennent d'un contrat avec Google qui arrive à expiration.

MozillaMozilla - la Fondation Mozilla et toutes les filiales - affiche ses finances pour 2010. Le revenu total s'élève à 123,2 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de près de 18 % par rapport à 2009.

Une augmentation des revenus qui s'accompagne d'une augmentation des dépenses qui sont passées de 61,2 millions de dollars en 2009 à 87,3 millions de dollars en 2010. Pour la publicité, les dépenses de 841 000 dollars en 2009 ont représenté 1,709 million de dollars en 2010.

La quasi-totalité des revenus de Mozilla, soit 121,1 millions de dollars, provient des fonctionnalités de recherche incluses dans le navigateur Firefox via des partenariats avec les moteurs de recherche et autres. Parmi ceux-ci, Bing, Yahoo!, Yandex, Amazon, Ebay, ainsi que l'inévitable Google.

Mozilla tire 84 % de ses revenus de l'accord signé avec Google. Autant dire qu'il existe une forme de " dépendance " vis-à-vis de Google comme c'est les cas depuis plusieurs années. À noter qu'en 2009, Google comptait pour 86 % des revenus.

" Notre mission et notre processus de développement sont complètement déconnectés de nos revenus ou des relations génératrices de revenus ", écrit toutefois Mozilla.

Reste qu'une nouvelle fois, le contrat avec Google est rangé dans une note sur les concentrations de risque. Ce contrat arrive à échéance en novembre prochain. Mozilla se veut toutefois rassurant : " nous sommes confiants, les partenariats avec des moteurs de recherche resteront un solide générateur de revenus pour Mozilla dans le futur prévisible ".

Cette tournure de phrase ne dit pas précisément si le contrat avec Google sera bien renouvelé, mais le sous-entend fortement alors que le navigateur Google Chrome est sur le point de s'emparer de la deuxième place mondiale des navigateurs les plus utilisés aux dépens de Firefox.

Mozilla accueille cependant la concurrence comme un moteur pour sa propre innovation et fait valoir sa spécificité : " nous produisons Firefox dans le seul but de fournir une alternative basée seulement sur l'expérience individuelle et la bonne santé du Web dans son ensemble ".

Pour affirmer sa compétitivité, Mozilla rappelle l'adoption d'un cycle de développement rapide pour Firefox, le travail sur la technologie contre le pistage des internautes, sur une technologie d'authentification aux sites Web ( Browser ID ), l'adaptation à Android, le lancement de Boot to Gecko ( OS mobile basé sur des technologies Web ouvertes )...


Le rapport annuel de Mozilla ( en français, sauf PDF )

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]