Mozilla : bonne santé financière grâce à Fx et Google

Le par  |  3 commentaire(s)
mozilla-logo

La Fondation Mozilla affiche une santé financière au beau fixe en 2008, principalement grâce à Firefox et au partenariat signé avec Google.

mozilla-logoL'heure des publications financières a aussi sonné pour la Fondation Mozilla, l'organisme à but non lucratif dont le siège est basé à Mountain View en Californie et qui chapeaute le développement de plusieurs projets libres, dont le navigateur Web Firefox est le plus connu.

En 2008, les revenus de Mozilla ( la fondation et l'ensemble de ses filiales ) ont atteint 78,6 millions de dollars, en hausse de 5 % par rapport à 2007. Pour la Présidente de la Fondation Mozilla, Mitchell Baker, en dépit de la crise financière de 2008, la santé financière de Mozilla demeure forte, même si les investissements ont dû être réduits.

Ces revenus proviennent de dons ( près de 1 million de dollars ), de programmes en ligne affiliés, des ventes sur Mozilla Store. Pour immense majorité, ils sont toutefois générés via la fonctionnalité de recherche dans Firefox grâce à des partenariats avec Google, Yahoo!, Amazon ou encore eBay. En 2008, des partenariats ont par ailleurs été signés avec le moteur de recherche russe Yandex, Canonical ( Ubuntu ) et Nokia ( mobile ).

Plusieurs noms cités bien que pour autant il y a en bien un qui se détache très nettement du lot, et peut-être trop ce qui fait craindre une trop forte dépendance de Mozilla vis-à-vis de Google. Dans le  rapport d'audit financier de Mozilla, il existe une note sur les concentrations de risque où il est évoqué le cas d'un contrat avec un moteur de recherche qui expire en novembre 2011. Ce contrat ( page d'accueil Firefox personnalisée Google et champ de recherche Google dans la barre d'outils ) est à l'origine de 91 % des revenus de Mozilla en 2008 ( 94 % en 2007 ).

Un risque de plus en plus important depuis que Google s'est lancé dans la bataille des navigateurs Web avec Google Chrome, ce qui pourrait l'amener à envisager de retirer ses billes de Mozilla. Mitchell Baker ne laisse en tout cas transpirer aucune inquiétude, et voit dans l'arrivée de Google Chrome une forme de stimulation de la concurrence qui bénéficiera à tout le Web.

Pour l'heure, reste que cette trop forte dépendance supposée se fait en toute indépendance, la collaboration avec les équipes de Google n'intervenant que pour les services Google offerts par Mozilla comme la page d'accueil Firefox donc, et les services fournis par Google à l'instar de la fonctionnalité anti-phishing. Dans une FAQ, on peut lire que pour ses initiatives, Mozilla ne demande pas l'approbation de Google.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #550141
Firefox et hop, aurevoir ta mémoire vive !
Le #550181
Aucun problème de mémoire vive avec la dernière version en date.
Le #550381
oldjohn et hop, au revoir ton cerveau!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]