Piratage : l'industrie du disque perd contre Baidu

Le par  |  5 commentaire(s)
baidu-logo.png

Poursuivi en justice par trois majors du disque, le moteur de recherche Baidu est dans son bon droit lorsqu'il affiche des liens permettant de télécharger du contenu musical illicite.

baidu-logo.pngEn février 2008, les trois majors du disque, Universal Music, Sony BMG Music Entertainment et Warner Music, ont tenté de faire condamner Baidu, le moteur de recherche le plus utilisé en Chine. Une vieille rengaine mais Baidu avait toujours été disculpé par la justice chinoise.

Les trois majors ont accusé Baidu de mettre à la disposition de ses utilisateurs une section musique via laquelle ils pouvaient télécharger illégalement du contenu protégé par des droits d'auteur. Selon l'IFPI ( International Federation of the Phonographic Industry ), Baidu faisait grossir ses revenus publicitaires en affichant des " liens profonds " pointant vers des centaines de milliers de fichiers musicaux illicites sur des sites tiers.

À l'époque du dépôt de la plainte en Chine, l'IFPI avait indiqué que plus de 99 % de tous les fichiers musicaux distribués dans l'Empire du Milieu étaient des fichiers piratés. Un tribunal chinois vient de rendre sa décision et a blanchi Baidu de toutes accusations de violation de propriété intellectuelle. Il a estimé qu'en dépit de la publication avérée des liens, Baidu ne pouvait être tenu pour responsable car ne piratant pas lui-même du contenu.

Pour cette affaire où un autre site, Sohu, a été disculpé pour des faits similaires, l'IFPI ne compte toutefois pas en rester là et réfléchit à la suite à donner. L'IFPI a fait part de sa déception à Reuters, et de déclarer :

" Les verdicts ne reflètent pas la réalité. Les deux opérateurs ont bâti leur modèle de recherche de musique en facilitant une violation de copyright de masse, au détriment des artistes, producteurs et tous ceux qui sont impliqués dans le marché légal de la musique en Chine. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #584211
Bon, alors Google ne devrait pas être tenu pour responsable lorsqu'il affiche des images de la manifestation de Tian'anmen.
Le #584241
Euh ? rapport ?

mais alors si facilitez l'accès à du contenu illicite n'est pas illégal, pourquoi ils viennent emmerder les boards d'accès aux liens rapidshare ou megaupoad ou autres du même acabit ?
Le #584251
Parce que c est plus facile de couper le robinet a sa source qu aux robinets... il y a des milliers de boards et un seul moteur de recherche...De plus Baidu est le leader en chine, loin devant Google et ca n est peut etre pas innocent.
Le #584261
@alucardx77:
Car la on parle d'un procès en chine. Pas d'un procès en france ou aux etats unis.

@crashdum:
Logiquement, en effet.
Mais la logique dans un etat de cncure.... suffit de bien tourner les mots
Le #585751
Le piratage commence par Google.
Sans Google ce serait plus dur, ou moins facile.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]