Musique en ligne : la parade au téléchargement illégal ?

Le par  |  12 commentaire(s)
Deezer

A en croire une étude Isobar, l'écoute de musique en ligne est presque la panacée pour lutter contre le téléchargement illégal. Il faut dire que l'étude a été menée avec Deezer, l'un des acteurs majeurs du milieu.

DeezerAgence média interactive du groupe AEGIS, Isobar publie les résultats d'une étude menée avec Deezer auprès de 600 internautes âgés de 15 à 64 ans afin d'identifier les nouveaux usages de la musique en ligne, et dont Deezer est évidemment un chef de file avec son offre d'écoute gratuite en streaming.


Juste une question de prix
Si les internautes sont moins enclins à acheter des CD, c'est avant tout le prix qui les en dissuadent (71 %) et non pas tant l'écoute en ligne (21 %) ou le téléchargement (14 %), à priori preuve que l'ensemble de ces offres peuvent cohabiter. Les internautes interrogés avouent d'ailleurs à 79 % qu'ils achèteraient plus volontiers un CD si celui-ci proposait un contenu exclusif (live, version acoustique...).

Le CD n'est toutefois pas le seul à souffrir d'un prix ressenti trop élevé puisque c'est aussi le principal frein au téléchargement payant pour 65 % des 15-24 ans, tranche d'âge qui est pourtant celle qui consomme le plus de musique par ce biais. Le téléchargement payant qui souffre de l'image des DRM perçus comme une atteinte à la liberté (58 %), reste ainsi encore confidentiel avec 37 % des internautes qui déclarent y avoir recours et seulement 7 % de manière exclusive pour s'approvisionner en musique.


Des vertus de la musique en ligne
Dans tout cela, la musique en ligne fait presque figure de bon élève selon l'étude, reconvertie en agent de promotion pour découvrir de nouveaux artistes, avec des internautes qui déclarent malgré cette offre continuer à payer pour télécharger des titres (56 %), à acheter des CD (61 %). Pour un tiers des internautes, depuis qu'ils écoutent de la musique en ligne, ils effectuent moins de téléchargements illégaux. Et donc les bienfaits de Deezer qui serait " découvreur et prescripteur " avec un quart des utilisateurs qui déclarent acheter plus de musique depuis qu'ils utilisent le site.

Si l'étude vante les qualités de Deezer, la Sacem ne partage pas forcément cet avis. Elle reconnaît ainsi une réelle pluralité de l'offre mais au mois de juin, Bernard Miyet, président du directoire, avait parlé de revenus insuffisants : " Sur 6 mois, cela représente 70 000 euros. C'est grotesque, on est dans le micropaiement ". Justement interrogés sur le mode de financement pour pouvoir continuer à bénéficier d'une écoute en ligne gratuite, les internautes se disent à 64 % prêts à accepter la diffusion de publicités en une seule séquence.
Complément d'information
  • Dossier Deezer : le service d'écoute de musique en ligne
    Avec environ 7 millions de titres disponibles, on peut facilement comprendre pourquoi Deezer est l'un des services d'écoute de musique en ligne gratuit les plus réputés en Europe. Vous souhaitez écoutez légalement un titre audio et ...
  • Musique en ligne : Orange se rapproche de Deezer
    Un étonnant rapprochement entre Orange et Deezer est en train de s'opérer. Peut-être la fin de WorMee alors qu'Orange n'écarte pas l'idée d'entrer dans le capital de Deezer.

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #334511
Encore une étude tronquée et qui n'a aucune valeur dans l'absolu.

Bref, encore un coup d'épée dans l'eau.

A quand une étude indépendante qui montre que :

1) DRM = merde ?
2) Musique en ligne = WMA + DRM dans 95% des cas, ce qui exclue environ 10% des internautes, cf cette étude de NetApplications sur la répartition des OS :

http://marketshare.hitslink.com/report.aspx?qprid=8

3) Quid des actions de Trent Reznor, Barbara Hendricks et d'autres artistes qui ont envoyé bouler les organismes de répartition de revenus et autres majors ?

Bref, que du réchauffé cette étude.
Le #334541
Tout ce patacaisse pour des MP3, a l'écoute sonore éxécrable.
A quand une offre légale, OGG disponible sur tout baladeur.
Perso je télécharge jamais de musique, y'a que de la daube. ya quand même des études plus importantes que sans cesse les téléchargements ou l'écoute de la musique en ligne
Le #334551
En tout cas ce qui est sûr c'est que CD et DVD sont trop chers. Et ce n'est pas la situation économique actuelle qui va faire évoluer ceci dans le sens voulu par ces messieurs qui se sont gavés pendant des décennies et ne veulent surtout par reconnaitre aujourd'hui que c'est fini, qu'ils se racrochent à un modèle économique en voie de disparition accélérée.
Le #334621
viktor +1

rien à ajouter
Le #334641
Comment ? la musique en ligne à prix raisonnable gagne du terrain ? les majors auraient-ils compris que leur daube au prix de l'or avec un pouvoir d'achat qui baisse cela ne peux que tuer le CD

@DMZ
Peut importe que la musique en ligne en MP3 soit de la daube puisque l'écouter sur un PC avec des enceintes de naze cela ne peux qu'être nul

Le #334741
malgré tout, trent reznor est un peu a part.
Radiohead avait tenté aussi, ils ont pris une claque, et pourtant ils ont une certaine notoriété.

J'avoue, une offre en streaming avec un choix immense - et des services autour (playlists de style, d'auteurs, etc...) ca peut etre extremement interessant.
Le #334801
Les majors ont un problème car les frais d'intermédiation surfacturé qu'elles paient ne sont plus justifiés par l'apparition du net. La copie privé a perdu tout son sens. Bref, piratez ou acheter, mais pas ici (l'allemagne par exemple)
Le #334811
Présentement ce mois-ci les ventes sont en très forte baisse, les majors sont sur que c'Est à cause d'une forte augmentation du piratage ce mois-ci
Le #334861
Ravin : Trent Reznor a réussi à vendre 2500 coffrets de Ghost I-IV en version ultra-luxueuse à 300$ pièce.

Sans oublier que son deuxième album internet "The Slip" se télécharge plus sur le site officiel de NiN que sur les réseaux parallèles.

Comme quoi, les majors mentent comme des arracheuses de dents. On peut très se passer d'elle, se faire connaitre et se faire l'argent en respectant ses fans.

poip : +1

oldjohn : pour une fois, je suis presque d'accord avec toi. Les majors devront s'adapter ou disparaitre. J'espère personnellement la deuxième option, ce serait mieux pour la culture et la musique en général.
Le #334881
jycombes: oui, je sais, en plus d'être fan j'étais particulierement interessé par les resultats de son offre (bon en tant que fan c'est sûr j'ai acheté the slip & ghost i-iv au prix de 2x 15€, pas vraiment représentatif).

Je voulais juste dire que Radiohead n'avait pas eu le meme succés, malgré le fait que ca soit des poids lourds de la pop, et que le modèle économique n'est pas généralisable.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]