Musique en ligne : forte hausse aux USA

Le par  |  6 commentaire(s)
Logo iTunes

Selon une nouvelle étude de NPD Group, le téléchargement aux États-Unis compte pour près de 33 % du marché global de la musique. L'industrie du disque doit néanmoins s'adapter à un nouveau type d'écoute avec le streaming.

Logo iTunesSelon NPD Group qui a pour coutume de consacrer iTunes comme la première plate-forme de téléchargement musical, le nombre d'internautes ayant téléchargé - légalement cela va s'en dire - de la musique aux États-Unis a augmenté de 8 millions en 2008 pour un total de 36 millions. Les achats de musique en ligne ont ainsi progressé de 29 % pour représenter désormais 33 % du marché de la musique.

Aux USA comme presque partout ailleurs, les ventes de CD continuent de marquer le pas et la galette numérique a enregistré la désaffection de quelque 17 millions d'acheteurs pour un marché spécifique en berne de 13 %. Sur ces 17 millions qui ont déserté le marché physique, 13 millions ne semblent par avoir trouvé leur bonheur dans le téléchargement en ligne, du moins payant.

Reste que pour NPD Group, la transformation est bel et bien en train de s'opérer avec des sites de streaming qui tirent leur épingle du jeu :

" Tout comme le piratage de la musique et l'avènement de la musique numérique ont mis fin à la suprématie du CD, nous commençons à voir apparaître de nouvelles formes de consommation de la musique qui constituent un défi pour la pratique de payer pour de la musique. L'industrie de la musique doit dorénavant redoubler d'efforts pour attirer ces nouveaux consommateurs afin de générer des revenus à travers la vente incitative de musique, vidéos, billets de concert et autres produits associés. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #429361
Mouarf ! On a pas l'air c*n avec notre future loi Hadopi
Comme d'habitude on aura 10 ans de retard
Le #429371
C'est ça la france
Le #429391
Ne vous faites pas d'illusions car aux USA aussi les majors rêvent d'une Hadopi
C'est très simple ils ne gagneront jamais autant avec les ventes en ligne qu'avec les CD car ils prennent leur marge sur le coût du boitier et de la jaquette et le prix exorbitant pour deux malheureuses chansons
Avec le CD vous payez même la ou les chansons qui ne vous intéresse pas pour avoir une seule, alors qu'en ligne vous n'achetez que celle qui vous lait
Le virage Internet ils n'ont pas envie de le prendre
Le #429441
Question marge j'ai l'impression au contraire que c'est tout bénef pour les majors : peu de frais (voire des recettes grâce à la pub en ligne) et part reversée aux artistes minuscule (2 à 4 % je crois).

A tel point que dire que l'Hadopi défend les artistes est malhonnête, cela créera surtout une nouvelle rente pour les majors, qui étaient entrain de perdre celle sur les CD.
Le #429501
@gotop
"Question marge j'ai l'impression au contraire que c'est tout bénef pour les majors"

La part aux ayant droits des ventes en CD est de l'ordre de 6% donc l'écart n'est pas significatif avec les ventes en ligne
Au lieu de vendre plusieurs musiques dans un CD à 15€ ils vendent souvent une seule musique à 0,99€
Ensuite au niveau chiffre d'affaire ce n'est pas du tout la même chose


Le #432531
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]