Mutualisation des réseaux SFR et Bouygues : une aubaine pour Free ?

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Freenews
Mutualisation

Alors qu'il restera encore à définir si un troisième opérateur peut se joindre à l'accord de mutualisation des réseaux annoncée par SFR et Bouygues Télécom, Free Mobile pourrait se retrouver gagnant sans même intégrer l'alliance.

L'accord de mutualisation entre SFR et Bouygues devrait leur permettre d'économiser sur les investissements tout en étendant leur couverture, avec un objectif de 57% de partage.

mutualisation bouygues sfr Lors d'une conférence de presse tenue par les deux acteurs de cette alliance unique, ces derniers ont précisé que certaines antennes feront doublon dans les zones mutualisées. Des antennes qui, dans une logique d'économie, ne devraient pas subsister. Les opérateurs pourraient ainsi décider au cas par cas de ne conserver qu'une des deux ou multiples antennes installées dans des zones identiques.

Pour autant, pas question de démonter ces équipements puisque l'opération se veut particulièrement couteuse, et que de nombreuses antennes seront dans ce cas de figure. Antennes-4g Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom partageait l'information auprès de BFM Business ce mardi : " avant de faire des économies, il faut pouvoir réinvestir... parce que le démontage d'un site, ça coute cher. Alors avant de les démonter, on va essayer de regarder s'il y a des concurrents qui souhaitent les acheter, auquel cas on pourra leur vendre les installations qui se trouvent installées en haut des sites. Et s'ils ne les souhaitent pas, il faudra les démonter, et ça, c'est un surcout."

En d'autres termes, Free Mobile pourrait être prochainement amené à racheter les antennes de SFR et Bouygues. Une opération qui pourrait permettre à l'opérateur d'accélérer considérablement le déploiement de son propre réseau et d'accéder à des sites dans lesquels la firme se heurte encore aux associations de riverains.

Free Mobile pourrait gagner son temps en accédant à des sites déjà en place, tant sur l'installation que sur la délivrance des autorisations nécessaires au positionnement des équipements. Restent plusieurs points qui pourraient refroidir l'opérateur : la compatibilité des équipements en 4G, mais surtout les prix proposés par les deux opérateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1650582
En conséquence, tout le monde peut être gagnant, une bonne nouvelle
Le #1650652
Si moins d’antennes égale la même couverture je dis oui si c'est le contraire le je ne suis plus ok.
Le #1650782
Evidemment, dans le cadre d'un réseau mutualisé, moins d'antenne = même couverture.

On est dans la logique de la connerie. 4 opérateurs... 4 réseaux. Si l'état avait mutualisé ces infrastructures couteuses et loué au prorata de la BP, ca aurait permis d'avoir un réseau nickel (les utilisateurs financant l'évolution) et ca aurait enlevé des verrues visuelles, voire des problèmes de santé publique (ou pas).

Bref. Le réseau routier est bien mutualisé, lui... le réseau ferré aussi, ainsi que le réseau électrique.
Le #1650902
graveen a écrit :

Evidemment, dans le cadre d'un réseau mutualisé, moins d'antenne = même couverture.

On est dans la logique de la connerie. 4 opérateurs... 4 réseaux. Si l'état avait mutualisé ces infrastructures couteuses et loué au prorata de la BP, ca aurait permis d'avoir un réseau nickel (les utilisateurs financant l'évolution) et ca aurait enlevé des verrues visuelles, voire des problèmes de santé publique (ou pas).

Bref. Le réseau routier est bien mutualisé, lui... le réseau ferré aussi, ainsi que le réseau électrique.


Le réseau routier, électrique et ferre appartient à l’état en totalité ou partiellement on ne peu donc pas parler dans ces cas là de mutualisation.
Le #1652152
graveen a écrit :

Evidemment, dans le cadre d'un réseau mutualisé, moins d'antenne = même couverture.

On est dans la logique de la connerie. 4 opérateurs... 4 réseaux. Si l'état avait mutualisé ces infrastructures couteuses et loué au prorata de la BP, ca aurait permis d'avoir un réseau nickel (les utilisateurs financant l'évolution) et ca aurait enlevé des verrues visuelles, voire des problèmes de santé publique (ou pas).

Bref. Le réseau routier est bien mutualisé, lui... le réseau ferré aussi, ainsi que le réseau électrique.


vive le reseau mutualise : une antenne ou plus HS ( voir innondations) et plus aucun telephone ne passe pour appeler des secours...

autre chose? non? tant mieux...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]