NAND : un arrêt de production chez Samsung relance le marché

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo Samsung

Une panne du centre de production de mémoire Flash NAND de Samsung Electronics pourrait faire grimper les prix d'un marché stagnant.

Logo samsungDepuis 2006, le marché de la mémoire non volatile Flash NAND n'en finit pas de voir ses prix baisser, à un tel point que même l'augmentation des volumes de ventes peine à rattraper les marges des fabricants. La demande maintenue en produits électroniques et l'arrivée de produits phare comme l' iPhone et les prochains iPods à mémoire Flash d' Apple ont permis de créer une situation de pénurie propice à une légère remontée des prix.

Cette remontée pourrait être accentuée par le récent arrêt temporaire de production d'une usine de Samsung Electronics en Corée, à la suite d'une panne électrique. Plusieurs lignes de production de mémoire Flash NAND ont été interrompues. Si le retour à la normale a été constaté dans le lendemain, ce petit incident pourrait maintenir la pénurie jusqu'au milieu du mois d'août, aidant les prix à reprendre un peu de vigueur.


Trouver un équilibre entre pénurie et surproduction
Le cabinet d'études iSuppli avait initialement établi que la pénurie ne s'étendrait pas au-delà de début août, les fabricants se préparant à migrer de la production de mémoire DRAM à celle de mémoire NAND. Le centre de production incriminé comptant pour 35% de la production mondiale de mémoire Flash NAND, c'est une petite bulle d'oxygène imprévue qui s'est formée pour les fournisseurs de ce type de composant.

Cependant l'embellie sera de courte durée et iSuppli ne prévoit pas de modifier ses prévisions, principalement à cause de la montée en puissance des volumes de production de la concurrence, notamment de celle de Hynix. En 2006, le marché était représenté à 48,5% par Samsung, à 24,5% par Toshiba et à 14,7% par Hynix.

iSupply note que cet incident arrive à un moment critique du marché, qui pourrait de nouveau basculer de la pénurie à la surproduction, entraînant une nouvelle chute des prix. Le temps mis par Samsung pour revenir à son niveau de production normal risque d'avoir un impact chez ses principaux clients, dont Apple. Ce dernier doit commercialiser des iPods à mémoire Flash NAND 16 Go dès le mois de septembre, et le déficit de production de l'usine Samsung pourrait le toucher directement.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]