Comment la NASA va s'y prendre pour faire atterrir Curiosity sur Mars

Le par  |  3 commentaire(s)
Mars Curiosity

Le 5 août prochain, la NASA fera atterrir un nouveau module d'exploration sur Mars, baptisé Curiosity. L'agence explique en vidéo le difficile challenge de la descente du module dans l'atmosphère martienne.

Après le succès des deux derniers rovers posés sur Mars, Spirit et Opportunity, qui ont fonctionné au-delà des espérances, la NASA doit faire atterrir un nouveau module Curiosity le 5 août prochain. Il embarquera des instruments destinés à vérifier si la planète rouge possède un environnement capable de supporter une vie microscopique.

Avant de mener les expériences, il faut d'abord faire parvenir sans dommages le rover à la surface de la planète. Avec une atmosphère 100 fois moins dense que celle de la Terre, tout le problème sera de parvenir à faire freiner suffisamment la sonde pour que le rover se pose à la surface à une vitesse quasi-nulle afin d'éviter d'endommager les instruments embarqués.

On se souviendra d'ailleurs qu'en même temps que Spirit et Opportunity, l'Agence Spatiale Européenne devait faire atterrir sa propre sonde Beagle 2 sur Mars. Malheureusement, cette dernière n'a plus donné signe de vie après son entrée dans l'atmosphère martienne.

Mars Curiosity Les ingénieurs de la NASA évoquent ainsi dans la vidéo cette descente à haut risque dans l'atmosphère ténue de Mars et durant laquelle il faudra totalement faire confiance aux équipements automatisés, les communications avec la Terre mettant trop de temps pour espérer corriger le tir en cours de manoeuvre.

C'est donc une séquence précise qui doit se déployer dans un timing serré et sans possibilité d'erreur pour donner à Curiosity la possibilité de remplir sa mission d'observation. Comme toujours avec l'agence spatiale américaine, et indépendamment de l'exploit technique, la communication tient une grande place dans l'événement.

C'est donc une vidéo digne d'un teaser de blockbuster, avec une musique digne du film de science-fiction Prometheus, actuellement sur les écrans ( et d'autres dans la même veine ) qui est proposée ici.

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #977971
Je doute que ça fonctionne, trop compliqué, trop de paramètres.
Le #978161
Splendide en images de synthèse mais les ingénieurs ont vraiment intérêt à faire des tests et des simulations car ce "jeu de poupées russes" me semble assez hasardeux. De plus, quelque chose m'échappe : pourquoi la NASA change-t-elle la méthode d'atterrissage de sa sonde alors que la précédente semblait avoir donné d'excellents résultats pour Opportunity et Spirit ?
Le #978221
Mouhai, chuis d'ac' avec PROMMIX... Encore, en pilotage à distance (et déjà, ça serait chaud), mais sans contrôle direct, je doute fortement...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]