Une étoile de la mort vaporise une mini planète

Le par  |  7 commentaire(s) Source : NASA
étoile de la mort

Grâce au télescope Kepler, des scientifiques ont pu observer une naine blanche détruire une planète.

" Nous suivons la destruction d'un système solaire. C'est quelque chose qu'aucun humain n'a jamais vu auparavant ", a déclaré Andrew Vanderburg du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics. Cette observation a été possible grâce à la mission K2 de la NASA qui a ressuscité le télescope spatial Kepler.

representation-artistique-objet-rocheux-vaporise-autour-naine-blanche Située à près de 570 années-lumière de la Terre dans la constellation de la Vierge, WD 1145+017 est une naine blanche autour de laquelle orbite un objet à une distance de l'ordre de 840 000 kilomètres, soit un peu plus de deux fois la distance entre la Terre et la Lune.

Une fois toutes les quatre heures et demie, l'orbite fait que la planète naine, comparable à Cérès de notre système solaire, passe au plus près de WD 1145+017 qui la vaporise petit à petit comme en témoigne un anneau de débris de poussière autour de la naine blanche.

C'est du moins ce qu'ont déduit des scientifiques en étudiant les données à leur disposition. Les débris contiennent des éléments (magnésium, aluminium et silicium) qui attestent de la vaporisation d'une petite planète rocheuse.

Pour la première fois, une naine blanche a ainsi été observée en train de détruire son système planétaire. C'est lorsqu'une étoile a consommé tout son hydrogène qu'elle devient une géante rouge puis perd la moitié de sa masse pour devenir une naine blanche de très forte densité.

Cette observation de WD 1145+017 préfigure du sort réservé à notre système solaire lorsque le Soleil aura brûlé son carburant d'ici cinq milliards d'années. La géante rouge devrait en partie engloutir Mercure et Vénus mais pas la Terre. Au stade de la naine blanche, Mercure et Vénus devraient être beaucoup plus proches de celle-ci et vaporisées.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1865170
"Une étoile de la mort a vaporisé une mini planète" serait plus juste étant donné que c'est a 570 années lumières donc ça s'est passé il y a 570 ans
Le #1865171
J'imagine que dans 9999999999999999 milliards d'année il ne restera plus que d'étoile ou le néan (du fait que les étoiles auront fini par vidé de leurs énergies). Aucune surface serait donc habitable par ces menaces.
Le #1865178
@ fox10 : cela dépend du temps qu'il faut à l'étoile pour détruire complètement la planète.

Si elle met 2.000 ans, ce qui n'est rien à l'échelle de l'astrophysique, il se peut que la vaporisation continue encore (mais plus avancée certes ... )


@ iFlo59 : généralement, les naines blanches ne sont pas un danger pour le système planétaire qu'elles arrosent en énergie, vu qu'elles ont été auparavant des géantes rouges qui ont tout cramé autour d'elles ...
Anonyme
Le #1865182
iFlo59 a écrit :

J'imagine que dans 9999999999999999 milliards d'année il ne restera plus que d'étoile ou le néan (du fait que les étoiles auront fini par vidé de leurs énergies). Aucune surface serait donc habitable par ces menaces.


Y a une théorie qui s'appuie sur le fait que l'univers est bien né d'un bigbang, créant l'expansion que l'on connait encore aujourd'hui à moindre ampleur, mais là où elle se distingue, c'est qu'elle définit que l'univers serait un perpétuel cycle de bigbang.

Elle part du principe que par-delà le fond diffus, les 380.000 premières années de l'univers (zone encore invisible aujourd'hui,). Il se cacherait une sorte de super trou noir, qui rameute toute la matière existante existante, pour atteindre une densité et une activité si intense qu'il s’effondre et déclenche un nouveau bigbang, plus tard freiner très lentement par ce trou noir et attirer à nouveau par lui.. etc etc.

Dur d'y croire en sachant qu'il n'y a pas réellement de preuves aujourd'hui, mais au final il n'y en a pas plus pour expliquer le bigbang, s'il a bien existé non plus, ni même ce qu'il y avait avant le bigbang... tout comme une bonne partie de la physique nouvelle se base sur des "principes" pas vraiment prouvés, type la matière noir.

Et pour la voie lactée c'est une mort programmée dans 4 milliards d'années, une collision avec la galaxie d'andromède. C'est pas dans le coin qu'on verra la fin de l'univers.
FlamingLaserSword Absent Vétéran 1820 points
Le #1865190
iFlo59 a écrit :

J'imagine que dans 9999999999999999 milliards d'année il ne restera plus que d'étoile ou le néan (du fait que les étoiles auront fini par vidé de leurs énergies). Aucune surface serait donc habitable par ces menaces.


Le "Big Freeze" est prévu pour dans 10^100 ans, y a le temps de voir venir


https://fr.wikipedia.org/wiki/Mort_thermique_de_l%27Univers
Le #1865193
une étoile de la mort donc une rip les joueurs d'ogame me comprendront
Le #1865212
Merci pour ces informations vous venez de m'apprendre pas mal de choses
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]