ISS et module Bigelow BEAM gonflable : les six premiers mois d'essai prometteurs

Le par  |  3 commentaire(s)
BEAM ISS

Il y a un peu moins de six mois, un module gonflable BEAM a été arrimé à la station spatiale internationale ISS et déployé. Les premiers retours sur ce système qui pourrait être utilisé pour des missions lunaires ou martiennes sont plutôt positifs.

Embarquer un habitat complet en vue d'une installation sur la Lune ou sur d'autres planètes comme Mars représente un enjeu complexe et pourrait s'avérer très coûteux...sauf s'il est possible de lui donner une forme compacte plus facile et moins lourde à transporter.

L'entreprise Bigelow Aerospace propose une solution avec un module gonflable qui permettrait d'être embarqué dans une simple capsule et déployé sur place pour constituer un habitat offrant des qualités similaires à celles d'une construction en dur.

BEAM ISS

Un module d'essai BEAM a été installé sur la station spatiale internationale ISS et déployé en vue de mener des essais durant les deux prochaines années. Après presque six mois de fonctionnement, la NASA dresse un bilan d'étape plutôt positif sur cette expérimentation.

Après avoir été pressurisé et vérifié l'absence de fuites, l'astronaute Jeff Williams est entré dans le module au mois de juin pour installer des capteurs et réaliser les premières mesures. Depuis, une moisson de données permettent de constater que le module gonflable se comporte essentiellement comme prévu, en termes de résistance aux impacts de débris extérieurs, de température comme de protection contre les radiations.

BEAM Jeff Williams

La NASA sait maintenant pourquoi il a fallu s'y reprendre à deux fois pour déployer le module BEAM, après avoir constaté un déploiement initial plus lent que prévu et relève que cela a sans doute tenu au fait que le module est resté plus d'un an sous sa forme compacte en attendant le lancement.

Les ingénieurs ont également observé des températures internes supérieures à celles prédites par les modèles lors du déploiement, ce qui a été vu plutôt comme une bonne nouvelle en évitant des problèmes de condensation.

Les astronautes sont depuis entrés deux fois dans le module pour ajuster des capteurs et relancer l'ordinateur transmetteur des données. Les mesures de radiation indiquent que le module BEAM est aussi bien protégé contre les rayons cosmiques que le reste de la station ISS.

Bigelow B330 02
Un jour peut-être, une station spatiale avec des modules gonflables

Si tout se déroule comme prévu dans l'année et demie restante, Bigelow pourra proposer des modules plus imposants et complets, comme le Bigelow B330 (pour 330 m3) qui pourrait devenir dans les années à venir une solution pour des stations légères ou du tourisme spatial.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1934985
"Après avoir été pressurisé et vérifié l'absence de fuites" ...

Bon sinon Ils pressurisent pour détecter les fuites après ? De l'autre côté c'est pas le vide ? Thermodynamique et entropie, ça permettrait d'avoir une vue d'ensemble plus précise...
Le #1935077
Content que le module beam n'ait pas fait boom !
Le #1935589
Safirion a écrit :

Content que le module beam n'ait pas fait boom !


Fait "pppssccchhhiiittt" aurait été plus approprié...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]