NASA : on ne pourra pas empêcher les océans de monter de 1 mètre dans les 100 ans à venir

Le par  |  30 commentaire(s)
Star Ocean 5 - vignette

Selon les données compilées de la NASA, le niveau des océans va inévitablement monter d'au moins 1 mètre durant les 100 prochaines années, soit la fourchette haute des prévisions.

Terre MSG-4Avec déjà une montée du niveau des océans de 7,5 cm par rapport à 1992 et allant jusqu'à plus de 20 centimètres dans certaines zones géographiques, la montée des eaux ne devrait pas être inférieure à 1 mètre au cours des 100 prochaines années, selon les dernières analyses des données satellite réalisées par la NASA.

Cette conclusion s'appuie sur 23 années de récoltes de données sur l'observation du niveau des océans, dont certaines obtenues avec le concours du CNES (Centre National d'Etudes Spatiales), et suggère que la montée du niveau de la mer se situera dans la fourchette haute (et même au-delà) des prévisions de 2013, qui allaient de 30 à 90 cm environ.

Un tiers de cet accroissement est lié au phénomène d'expansion du volume d'eaux chaudes des océans, tandis qu'un autre tiers est alimenté par la fonte accélérée des glaces aux pôles, le dernier tiers venant de la fonte des glaciers de montagne.

  

Les conséquences liées aux énormes masses de glace se détachant des pôles restent encore mal connues et pourraient bien accélérer le mouvement de montée des eaux, anticipe la NASA, des études géologiques ayant montré que le niveau des eaux avait déjà pu varier de 3 mètres en l'espace d'un siècle ou deux.

La hausse du niveau des mers va avoir des conséquences directes sur des dizaines de millions de personnes se trouvant dans la zone côtière submersible ou sur des îles qui seront fatalement submergées, entre autres conséquences globales.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1856867
1 mètre de plus ........<=

Toutes les altitudes partant du niveau de la mer sont à recalculer !!!

Imaginons 1 seconde les dégâts (et pas seulement le long du littoral) les nappes phréatiques souterraines surélevées, inondation sur des kilomètres à l'intérieur des terres.

Là, on va manger cher, si jamais ça devient réalité
Le #1856870
DeepBlueOcean a écrit :

1 mètre de plus ........<=

Toutes les altitudes partant du niveau de la mer sont à recalculer !!!

Imaginons 1 seconde les dégâts (et pas seulement le long du littoral) les nappes phréatiques souterraines surélevées, inondation sur des kilomètres à l'intérieur des terres.

Là, on va manger cher, si jamais ça devient réalité


D'ici là on aura le temps de coloniser Mars, la Lune etc...
On arrête pas le progrès
Le #1856872
iFlo59 a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

1 mètre de plus ........<=

Toutes les altitudes partant du niveau de la mer sont à recalculer !!!

Imaginons 1 seconde les dégâts (et pas seulement le long du littoral) les nappes phréatiques souterraines surélevées, inondation sur des kilomètres à l'intérieur des terres.

Là, on va manger cher, si jamais ça devient réalité


D'ici là on aura le temps de coloniser Mars, la Lune etc...
On arrête pas le progrès


J'en connais un qui va bondir de joie, ... quand il va te lire
Le #1856878
Ah ! J'aimerais bien savoir qui s'est !
On aura ptête de longue, très longue discussion là dessus
Le #1856879
iFlo59 a écrit :

Ah ! J'aimerais bien savoir qui s'est !
On aura ptête de longue, très longue discussion là dessus


Tu connais Ulysse2K ?
Si tu veux des discussions très poussées sur la colonisation des planètes, il sera dispo rien que pour toi ....
Son savoir, ses convictions, ses opinions n'ont d'égales valeurs que les maitres de conférences de fac ....!
Ce sujet l'anime... !
il sait parfaitement ce que l'homme est capable de réaliser, mais connais aussi ses limites en la matière !!!
Le #1856881
Oh yeah j'ai déjà eu des discussions avec lui ! (sans rapport avec le sujet en question)
Le #1856888
Ah ben c'est bien ! Ils parlaient pas de 10 mètres dans le passé ?
Le #1856900
Bon, ben les "littoraux" ont 100 piges pour monter leurs turnes sur des pilotis d'1,20m...

Enfin, d'ici là, les changements tectoniques auront peut-être fait émerger un nouveau continent.....
Le #1856904
*Mode Utopie ON*
Lorsque le projet ITER aura abouti, on aura enfin les moyen de remédier a ce genre de problème ! :
*Mode Utopie OFF*
Le #1856906
Voire pire. Mais comme la Nature refuse d'obtempérer et que les prédictions sont à leur habitude (fausses), les grands prêtres du réchauffisme ont dû revoir leur copie sous peine de perdre le restant de leurs croyants. Pour cela, rien de telles que des répétitions anxiogènes à intervalles irréguliers (pour éviter la fatigue du gogo).

Analysons cependant l'article. Pour commencer aucune source n'est fournie, il est donc impossible de savoir d'où viennent les chiffres avancés, par qui et à partir de quoi. On peut donc supposer que ce ne sont que des resucées de modèles destinées à soutenir la propagande officielle comme décrit plus haut.

§1 : L'article aurait été moins partisan et alarmiste s'il n'avait pas 'oublié' de préciser que de nombreuses zones, comme la côte ouest des USA, ont vu leur niveau baisser dans le même temps, et que la montée des eaux ne date pas de 1992 mais de bien avant (pour un peu de perspective face au soit-disant problème climatique https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1d/Post-Glacial_Sea_Level.png).

§2 : Étant donné que la sensibilité des modèles climatiques est surévaluée d'au moins un facteur 2, on peut revoir à la baisse significative cette 'prévision'. De plus, on ne parle que de 23 ans : c'est complétement insuffisant pour disposer d'une quelconque base de travail (un cycle climatique fait 30 ans). Enfin les dernières données satellites ne montrent pas d'accélération ou de changements notables (http://sealevel.colorado.edu/files/2015_rel3/sl_ns_global.png).

§3 : Par quel nouveau principe physique de la glace flottante pourrait-elle fondre en augmentant le niveau d'eau ? Mystère (http://phys.free.fr/reponse/reponse3.htm).

§4 : Comme quoi le niveau des mers peut augmenter rapidement sans coupable présumé. De quoi revoir les prémisses de l'alarmisme ambient.

§5 : On nous avait déjà prédit cela au siècle dernier et on attend toujours. Pour les îles, la plupart à risque sont des atolls dont les coraux ont comme principale occupation le suivi dynamique du niveau de la mer pour prospérer : il n'y a pas plus résilient qu'un atoll face à une modification du niveau d'eau. Concernant les côtes, nos amis hollandais ont tout le savoir-faire et les technologies disponibles, si tant est que cela soit un problème un jour.

Pour terminer, 2 points :
1/ certains départements de la NASA n'ont jamais refusé une petite révision des données historiques si le besoin s'en fait sentir (https://stevengoddard.wordpress.com/2015/06/01/nasa-has-quadrupled-1955-1980-sea-level-rise-since-1982/) : chez le réchauffiste, la fin justifie toujours les moyens ; donc méfiance sur les affirmations non recoupées avec d'autres sources réellement indépendantes ;
2/ même si on suppose vraies toutes ces fadaises, les habitants de Chicago ont réussi à élever leur ville de plus de 4 mètres au dessus du lac Michigan avec des technologies de 1850 et en 20 ans seulement. Alors un malheureux mètre dans cent ans...

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]