NASA : un prototype d'habitat lunaire testé en Antarctique

Le par  |  7 commentaire(s)
Logo Nasa

Des scientifiques de la NASA ont récemment annoncé qu'ils allaient utiliser le continent antarctique afin de tester une technologie d'habitat lunaire.

Logo nasaLa NASA prévoit de tester un nouveau prototype d'habitat gonflable dans le milieu environnemental très difficile qu'est l'Antarctique, permettant ainsi aux scientifiques d'observer ses performances durant une année.

Ce prototype, de la taille d'un garage, a été conçu et développé par ILC Dover afin de proposer une protection optimale pour les astronautes habitant et travaillant dans l'espace durant des missions de longue durée. Le fabricant s'attend à ce que ce test soit effectué de janvier 2008 à février 2009.

" Tester cet habitat gonflable dans un des environnements les plus rudes de la planète nous donne l'opportunité de voir ce qu'il en serait lors d'une mission d'exploration lunaire ", a déclaré Paul Lockhart, directeur de NASA Constellation Systems. En tous les cas, quels que soient les résultats observés, les chercheurs devront se rappeler que l'environnement sur la lune sera davantage hostile que l'Antarctique, précisent nos confrères de DailyTech.

" C'est un endroit beaucoup plus hostile. Comme la lune est loin d'avoir une protection magnétique comme la Terre, elle est bombardée par des particules et sujette aux radiations solaires ", a déclaré Bruce Betts, astronome du Planetary Society de Californie. Rappelons que la NASA et autres organisations similaires utilisent des environnements difficiles sur Terre afin de développer des technologies et composants qui puissent résister aux conditions spatiales.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #191051
Alors je vois pour bientôt une nouvelle qui fera plaisir à jvachez : la NASA va tester ses logiciels sur Vista...
Ben oui, comme environnement hostile, c'est pas mal, non ?


Bon, je sais, c'est lâche et facile, mais c'était trop tentant
Le #191066
D'ailleurs c'est l'occasion de signaler que tous les ordinateurs de la station spatiale internationale (ISS), ne sont pas le top de la technologie, comme on peut le croire. Pour des raisons de fiabilité, les ordinateurs sont de faible puissance, équivalent à un pentium 2 cadencé à 500 Mhz. Il n'est pas prévu de passer à des technologies plus puissantes (core duo etc.) car la fiabilité n'est pas garantie alors que ces anciens processeurs résistent beaucoup mieux aux conditions spatiale. Même certains de nos téléphones mobiles bien terrestres sont bien plus puissants que les ordinateurs de bord de l'ISS. Il faut aussi signaler que l'OS est une version de Windows NT modifiée. Enfin, chaque ordinateur de bord est doublé voir triplé pour les points les plus importants. Microsoft est bel est bien en orbite et nos processeurs d'il y a 8 ans aussi...
Le #191068
+1 pour jarno!
Les composants sont des composants militaires, qui coutent 100x plus cher mais par contre, sont testé pour resister à des conditions extremes, donc forcément c'est stable mais c'est vieux
Le #191078
oui, enfin, il faut aussi prendre en compte que la conception des équipements prend 10-15 ans avant qu'ils puissent être envoyés en orbite, ce qui explique aussi une bonne part de leur retard technologique : les processeurs actuels, peut être qu'on les retrouvera dans ces fameuses missions lunaires ... d'ici là les choses auront évolué chez nous ...
Le #191080
jarno24: notes aussi que 3 ordinateurs russes redondants se sont cassé la gueule simultanement il y a quelques mois
Le #191093
Et comment qu'ils vont le gonfler ledit habitat "de la taille d'un garage" sur la lune :?
Le #191142
avec de l'air -_-'
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]