NASA : Le purificateur d'air de l'ISS s'invite dans la maison

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Gizmag
airocide

Les technologies dérivées de la recherche spatiale finissent assez rarement dans les salons des particuliers pour être remarquées. C’est pourtant le cas de ce purificateur d’air développé depuis la fin des années 90 par la NASA.

Avec la mise en place de l’ISS, la station spatiale internationale, la NASA a dû trouver un moyen de purifier le volume d’air relativement restreint de l’éthylène rejeté par les plantes cultivées à bord.

airocide-3 La NASA a ainsi collaboré avec l’Université du Wisconsin pour mettre au point un purificateur high-tech baptisé Airocide. Un peu plus tard, le système a été testé dans des épiceries et des usines d’emballage alimentaire avant de s’inviter dans les hôpitaux à partir de 2003.

Prochainement, le procédé s’invitera peut-être dans votre salon puisque l’Airocide vient de recevoir un aval pour sa commercialisation directement auprès du grand public.

Son fonctionnement repose sur la présence d’une chambre de réaction contenant des milliers d’anneaux microscopiques enrobés de dioxyde de titane ( TiO2 ). Lorsqu’il est soumis à une lumière de forte intensité, le TiO2 forme des hydroxyles.

Le principe de purification repose ainsi sur la réaction de Fenton, puisqu’au contact des hydroxyles, les liens de carbone des molécules organiques en suspension sont détruits, les rendant inertes.

Les hydroxyles restent fixés sur la surface de TiO2, et ne peuvent de ce fait pas sortir de la chambre de réaction. Le système se veut principalement intéressant de par son efficacité à détruire les micropolluants organique, mais également par l’absence de gaz propulseur ou de produit chimique nécessaire au processus de purification.

La chambre de réaction nécessite en revanche un changement annuel. La société Airocide annonce que son purificateur neutralise 100% des polluants biologiques comme les champignons, les pollens, les acariens, les virus et bactéries, ou les composés organiques volatils dégagés par la pose de matériaux comme la moquette , la peinture ou les vinyles.

Affiché à 799$, il faudra compter 99$ pour changer la chambre de réaction tous les ans, mais avoir un petit bout d’histoire de la NASA dans son salon n’a certainement pas de prix.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1243842
Traite combien de m3 ? Filtre aussi les poussières tant qu'à y être ?
Le #1243862
C'est une bonne idée mais je reste un peu inquiet sur les conséquences de vouloir tout aseptiser dans notre quotidien (air, eau, etc ...) Nous vivons dans un siècle où tout est "nettoyé" à outrance ... Résultat, on n'a jamais entendu parler d'autant de cas d'allergies A préserver notre système immunitaire de tous ces agents allergisants, il fini par ne plus être rodé à se défendre et on chope un tas de saletés aux conséquences parfois dramatiques.

Il ne faut pas vivre dans la crasse (c'est évident) mais l'extrême dans la propreté n'est guère salutaire non plus. Ca fait tourner le commerce, mais nous devenons de plus en plus faibles aux agents bactériens et viraux. A cela on ajoute l'utilisation abusive d'antibiotiques et puis on se retrouve avec des souches bactériennes hyper résistantes ... C'est inquiétant ...
Le #1243942
Ulysse2K a écrit :

C'est une bonne idée mais je reste un peu inquiet sur les conséquences de vouloir tout aseptiser dans notre quotidien (air, eau, etc ...) Nous vivons dans un siècle où tout est "nettoyé" à outrance ... Résultat, on n'a jamais entendu parler d'autant de cas d'allergies A préserver notre système immunitaire de tous ces agents allergisants, il fini par ne plus être rodé à se défendre et on chope un tas de saletés aux conséquences parfois dramatiques.

Il ne faut pas vivre dans la crasse (c'est évident) mais l'extrême dans la propreté n'est guère salutaire non plus. Ca fait tourner le commerce, mais nous devenons de plus en plus faibles aux agents bactériens et viraux. A cela on ajoute l'utilisation abusive d'antibiotiques et puis on se retrouve avec des souches bactériennes hyper résistantes ... C'est inquiétant ...


Silence malheureux, les chercheurs sont là pour ça, donnons aux chercheurs
Le #1243952
cycnus a écrit :

Traite combien de m3 ? Filtre aussi les poussières tant qu'à y être ?



La poussière ça n'existe pas d'un point de vue scientifique comme "élément" à part entière.

C'est ni plus ni moins que des particules diverses qui s'accumulent (fibres en tout genre, déchets organiques, métaux, ...)

Sinon un environnement entièrement stérile / débarrassé de toutes particules n'est pas forcement sain pour l'organisme:

Des tas de "bonnes" bactéries sont dans l'air, de même que l'organisme a besoin d?être au contact de certaines substances pour savoir s'en prémunir.

Le #1244092
Et ben, mais amis, il va en avoir du boulot ce purificateur d'air....
Tout est pollué de partout, j'imagine assez mal les effets positifs, sur le court comme sur le long terme.
Honnêtement, j'y crois pas.... euh..., j'arrive pas a y croire.
Le #1244122
Machine valable pour un espace confiné comme ISS mais pour une maison ou l'on rentre et sort 20 fois pas jour, je pense que c'est inutile car le filtre ne tiendra jamais 1 ans.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]