Napster : trop tributaire de Microsoft '

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Reuters
Napster

Dans le marché des baladeurs numériques alimentés par des plateformes de téléchargement musical, il en est un qui est resté en rade : Napster.

Dans le marché des baladeurs numériques alimentés par des plateformes de téléchargement musical, il en est un qui est resté en rade : Napster.

NapsterSelon le PDG de Napster, Chris Gorog, la faute incomberait en bonne partie à des problèmes techniques chez Microsoft. Lors d'un forum sur les télécoms, les médias et les technologies ( Forum TMT ) organisé cette semaine par Reuters, le président de la société explique :

" Il n'y a aucun doute sur le fait que leur performance a été moins que brillante ces douze derniers mois. [...] Or, notre activité repose sur le logiciel de gestion des droits d'auteurs ( DRM ) de Microsoft et notre modèle économique repose également sur l'écosystème des constructeurs de baladeurs autour de Microsoft. "

Il est vrai que Microsoft doit négocier avec un grand nombre d'éditeurs de services musicaux et de fabricants de baladeurs, comme le reconnaît Craig Gorog :

" C'est beaucoup plus difficile à organiser correctement que de concevoir un baladeur et un service comme Apple l'a fait. "

Reste qu' Apple détient désormais 80 % de parts de marché dans ce secteur et qu'on se demande comment Napster pourrait revenir dans la partie, en dépit de la notoriété du groupe héritée des premières heures du peer-to-peer sur Internet.

Le PDG de Napster, qui s'estime donc floué par Microsoft car son partenariat avec la firme de Redmond ne lui a toujours pas permis de rentrer pleinement dans cette branche, a néanmoins expliqué :

" A la fin, les géants de l'électronique grand public vont tous venir au festin Windows Media [...] Ce format sera vraiment omniprésent. "

Economiquement, Napster ne parvient toujours pas à décoller en affichant une perte plus importante sur le dernier trimestre 2005 que sur celui de 2004, 17 millions et 12,8 millions de dollars un an plus tôt. Son chiffre d'affaires augmente toutefois avec 23,5 millions de dollars contre 12,1 millions l'an dernier.

En conséquence, les rumeurs de rachat se font pressantes et on se souvient que, fin janvier, Google avait démenti toute ambition de racheter Napster. D'ailleurs, Craig Gorog nie également tout projet de rachat par une autre société en cours actuellement :

" Nous n'avons jamais cherché à vendre. Mais nous avons eu des approches de la part d'acteurs du monde entier. Nous ferons un deal si et quand nous estimerons que c'est dans l'intérêt de nos actionnaires. "

Espérons pour lui qu'il ne soit pas déjà trop tard pour rebondir...
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #90643
[Mode Message hautement contructif ON]

Tant mieux, qu'ils crèvent ! Sale traitres

[Mode Message hautement contructif OFF]


Le #90647
Comme quoi, les vautours n'ont pas toujours la partie belle
Le #90648
Le vautour dans l'histoire c'est Microsoft ... faut pas se tromper de méchant !
Le #90655
panurge: la volonté d'avoir un controle totale d'absolument tout ce que tu possèdes, de la façon dont du t'en sert, et avec qui (aussi bien la musique, les vidéos ou les logiciels), ce n'est pas vraiment spécifiquement le crénau de MS hein, mais plutot celui des maisons de disques actuellement. MS, en tant qu'editeur, a toujours préféré ce genre pirater en partie plutot que de se lancer dans des chasses aux sorcières et perdre une partie de son monopole.

Sinon, pour napster, personne les oblige a faire un service main dans la main avec windows, hein, donc plutot que de pleurer que c'est de la faute à MS, ils feraient mieux de se remettre en cause eux et leur service.
Le #90658
Apparemment, la renommée n'a pas suffit à faire de Napster un acteur majeur du secteur. Cela s'explique : il a disparut il y a fort longtemps, et les internautes d'autrefois sont mêlés aux nouveaux arrivants.
Le #90679
panurge: En l'occurence si ils sont pas content Napster ils ont qu'à faire leur plateforme de DRM ... le fait est qu'à ce jour il n'y a que deux plateformes : Apple et MS.
Et on sait qui des deux est le plus "ouvert" ...
Disont le franchement ... Ms est la seule solution viable pour napster si ils sont pas content qu'ils ferment boutique tout simplement.
Le #90697
Mouais. C'est aussi deux modèles qui s'oppose : la location (MS) ou l'achat (Apple).

Personnellement, autant je peux comprendre la location d'un film, autant la location de musique, cela me fait drôle.

Personnellement, je n'en ai rien à faire d'avoir accès à 15 millions de titre si au bout de six mois, j'en ai marre de payer et que mon audiothèque meure.

Et puis, entre du WMA DRMisé et de l'AAC, le choix est vite fait, non '

Apple est au moins disponible sur deux plateformes (dommage que ce ne soit pas le cas sous Linux). Contrairement à MS qui ne pense qu'à une chose : *CENSURER* LE CONSOMMATEUR et le réduire au rôle d'une vache à lait... Mais même les meilleures laitières ont leurs limites...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]