Europe : Opera et Internet Explorer à la baisse

Le par  |  6 commentaire(s)
Article n° 173 - Quel navigateur web utiliser ? (120*120)

Sur le baromètre AI Internet Institute des navigateurs, Internet Explorer continue de reculer ce qui profite à ses concurrents à l'exception notable d'Opera.

Article n° 173 - Quel navigateur web utiliser ? (120*120)AI Internet Institute (anciennement XiTi Monitor) publie son dernier baromètre des navigateurs réalisé en fonction des données recueillies au cours du mois de janvier 2009 auprès d'un panel de plus de 122 000 sites Web. Un constat à l'échelle européenne dressé par l'institut qui souligne la progression enregistrée par Google Chrome qui s'octroie 1,5 % des visites. Du mieux pour ce navigateur dont la part de visites reste moitié moindre que celle attribuée à Safari d'Apple.

Dans les navigateurs dits alternatifs, Firefox demeure de loin le mieux placé avec une part de visites de 32,5 %. Après une phase de stabilisation entre septembre et novembre 2008, le navigateur semble être reparti dans une dynamique positive, ce qui n'est pas le cas d'Internet Explorer. Le navigateur de Microsoft qui vaut à ses concurrents le qualificatif d'alternatifs, continue de marquer le pas, disant au revoir à sa part de visites de 66,1 % d'il y a un an tout juste désormais remplacée par 58,1 %. Une perte de 8 points... est-ce à dire qu'en janvier 2010 IE sera à tout juste 50 % ?

navigateurs-200901-1 navigateurs-200901-2


La sortie de IE8 devrait toutefois lui permettre de relever la barre même si Microsoft doit faire face à un " petit imprévu " avec les accusations de vente liée (avec le système Windows) portées par la Commission européenne. À l'origine de cette affaire, une plainte déposée par Opera Software dont le navigateur apparaît également en difficulté au niveau européen avec une part de visites sur le déclin à 4,1 %.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #424921
Salut,

"Internet Explorer continue de reculer ce qui profite à ses concurrents à l'exception notable d'Opera"


Ça pourrait vouloir dire qu'Opera n'est pas un banal concurrent d'IE de plus.
Opera n'a visiblement pas été conçu dans l'optique de bouffer de la part de marché et, même si cela ne joue pas en sa faveur auprès de ceux qui fabriquent un Web en fonction de ce critère mercantile, c'est plutôt réjouissant


"Dans les navigateurs dits alternatifs, Firefox demeure de loin le mieux placé avec une part de visites de 32,5 %."


C'est bizarrement celui qui ressemble le plus à IE et qui dispose d'un marketing viral particulièrement efficace, donc c'est pas anormal que Firefox attire plus le chaland que Konqueror ou Sleipnir


"Opera Software dont le navigateur apparaît également en difficulté au niveau européen avec une part de visites sur le déclin à 4,1 %."


Oulala, non ! 4% pour Opera, c'est pas un déclin... Le voir sur le podium de la coupe d'Europe du brouteur Web, ça reste un exploit, un miracle, que dis-je... une erreur pour un produit si peu médiatique et quasiment sans marketing (enfin pour ses versions Desktop puisqu'Opera ne fait pas "du chiffre" QUE sur les gros ordinateurs de bureau)
Enfin, si certains compteurs le créditent de 7% ( http://gs.statcounter.com/#browser-eu-daily-20090101-20090131 ) d'autres ne pensent pas qu'il serait utilisé par plus de 0.7% des internautes dans le monde. Ça laisse une bonne marge d'interprétation à celles et ceux qui accordent une importance à ces données.
Mais ces chiffres, que certains citent avec un, voire deux chiffres après la virgule, sont peut-être à moduler à + ou - 10% près, allez savoir...
@+
--
Pierre

Anonyme
Le #424931
ra-mon
11/03/2009 à 20h46

Salut,

"Internet Explorer continue de reculer ce qui profite à ses concurrents à l'exception notable d'Opera"


Ça pourrait vouloir dire qu'Opera n'est pas un banal concurrent d'IE de plus.
Opera n'a visiblement pas été conçu dans l'optique de bouffer de la part de marché et, même si cela ne joue pas en sa faveur auprès de ceux qui fabriquent un Web en fonction de ce critère mercantile, c'est plutôt réjouissant wink


=>tu dis ça pour te consoler?

non je plaisante bien entendu... mais perso, je suis un peu déçu parce que même si je lui préfère firefox, je ne comprend pas qu'il n'ait pas plus de part de marché...

par contre, je ne vois plus beaucoup de pub viral... t'as un exemple de site? je pense surtout que firefox marche beaucoup avec le bouche à oreille... en tout cas c'est l'expérience que j'en ai de mon coté...
on pourrait aussi dire (betement je le reconnais, parce que opera cherche a faire avancer le web) que opera se fait sa pub en se faisant un coup dans l'affaire qui les oppose a MS... est-ce que là aussi ils ne lutte pas avec désespoir?

spécial dédicasse a qui se reconnaitra... ça fait plaizzz de voir IE reculer! soft de b....

vive opera, vive firefox et vive tout ceux qui respectent les standards!
Le #425111

"je ne comprend pas qu'il n'ait pas plus de part de marché..."


Je ne vois vraiement pas pourquoi Opera devrait ou pourrait avoir plus de quelques % de parts sur le marché du Desktop.


"t'as un exemple de site?"


des milliers probablement, par exemple l'"installez firefox" sur http://fr.yahoo.com/, ou le site ie7.com et une myriades de petits sites (le coté « viral » du marketing) que tu peux dénicher en cherchant par exemple des "get firefox" sur un moteur de recherche (d'images, si tu veux quelque chose de plus visuel)
Mais cette propagation virale se tasse, je te l'accorde...


"dans l'affaire qui les oppose a MS... est-ce que là aussi ils ne lutte pas avec désespoir?"


J'ai pas l'impression que cette gesticulation utopique ait pour but de gagner quelques utilisateurs en se faisant de la pub. J'ai même l'impression que cette "plainte" aura suscitée autant d'avis favorable (semblant de soutien de Moz/Google) que de réactions négatives (ou en tout cas de l'incompréhension).


"vive opera, vive firefox et vive tout ceux qui respectent les standards!"


Vive les autres aussi, tous les autres, même ceux avec des parts d'utilisation encore plus ridicules.

@+
--
Pierre
Le #425251
ra-mon

juste une petite remarque, IE a pas eu de marketing viral ?
il me semble que l installation forcee et l imbriquation dans le systeme sont des pratiques de marketing viral
Le #425281
@freeman:


"juste une petite remarque, IE a pas eu de marketing viral ?"


Il n'en a pas eu besoin. Et à part /vachez/, on voit très peu de consommateurs d'IE en faire la publicité, en proportion de ses nombreux utilisateurs.
Il y a bien eu une époque où fleurissaient les sites /optimisés pour MSIE/ mais leurs développeurs web (l'appellation est flatteuse...) sont encore plus en voie de disparition que ceux qui font de /l'optimisé pour Mozilla/


"il me semble que l installation forcee et l imbriquation dans le systeme sont des pratiques de marketing viral"


Il me semble que ce n'est pas comme cela qu'est défini le terme de _marketing viral_ dans lequel le consommateur du produit se charge de le populariser. Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Marketing_viral
On connait tous quelqu'un qui un jour nous a incité, plus ou moins finement, à installer Firefox... mais personnellement personne ne m'a jamais incité à installer IE ou Opera.

@+
--
Pierre
Le #425531
je suis d accord avec toi alors
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]