Navigateurs Internet : Internet Explorer domine, Firefox toujours en baisse

Le par  |  5 commentaire(s) Source : The Next Web
Internet-explorer-6-logo

Ce n'est que depuis ce mois de novembre que les statistiques ont pu réellement être lancées concernant Internet Explorer 11, lancé avec Windows 8.1 et donc disponible depuis plus de 30 jours consécutifs. L'occasion de comparer les parts de marché et les changements qui s'opèrent chez les utilisateurs.

Ce mois de novembre était donc particulièrement intéressant pour les statisticiens, puisqu'en plus d'Internet Explorer 11, Firefox 25 aura également été disponible sur l'ensemble du mois, tandis que Chrome 31 faisait ses débuts.

ie_market_share_november_2013-730x507 Net Applications a ainsi enregistré une baisse de part de marché pour Firefox et des augmentations pour Internet Explorer et Chrome.

Actuellement, Internet Explorer représente 58,36 % des parts de marché, toutes versions confondues. Sur le mois de novembre, l'explorateur de Microsoft a accusé une progression de 0,14 point de pourcentages par rapport au mois précédent.

Dans le même temps, Firefox a baissé de 0,16 point de pourcentage, et Chrome péniblement grappillé 0,02 point de chrome_market_share_november_2013-730x508 pourcentage.

Avec 58,36 % de part de marché, Internet Explorer réalise l'une des meilleures performances de son existence depuis 5 ans.

Concernant IE11, sa progression de 1,78 point de pourcentage se fait principalement au détriment d'IE10 et des autres versions plus anciennes du logiciel bien qu'IE8 reste actuellement le plus utilisé des navigateurs. La position d'IE8 dans le tableau présente indirectement le volume encore important du parc d'utilisateurs opérant sous Windows XP, l'OS ne permettant pas d'accéder à une version supérieure d'Internet Explorer.

firefox_market_share_november_2013-730x519 

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1577332
Parler de part de marché avec un navigateur imposé à l'achat me fait toujours bien rire.

Pendant ce temps là, Mozilla est en train de faire un bon coup avec Firefox OS, et ils ont tout à fait raison : le mobile captera de plus en plus d'internautes ! Se focaliser sur les navigateurs statiques n'a donc plus beaucoup de sens aujourd'hui, et qu'on le veuille ou non, Firefox reste le navigateur de référence, de par son code source ouvert, mais aussi et surtout de par le dynamisme insolent de la fondation côté innovations.

Et sur ce dernier point en particulier, nous savons tous qui est le plus mauvais élève de la classe depuis 10 ans : le même qui profite directement de la vente liée, et qui passe son temps à dormir tranquillement sur son matelas de billets verts, en attendant tranquillement que les concurrents fassent la R&D à sa place...
Le #1577742
ce que tu dis est vrai mais côté innovation, je decerne plutôt la couronne à opera
Anonyme
Le #1578152
trickus081 a écrit :

ce que tu dis est vrai mais côté innovation, je decerne plutôt la couronne à opera


D'accord avec toi jusqu'à Opera 12.
Depuis la version 15, on ne peut pas vraiment dire qu'ils innovent: ils ont transformé le navigateur en une énième version dérivée de Chrome.
Les version 16, 17 et 18 ne font que rajouter des fonctionnalités de la version 12...

Si ils ne voulaient plus développer de moteur, ils auraient du passer de Presto à Webkit, mais pas changer tout le navigateur comme ils l'ont fait.

Je suis toujours sur la version 12 et si ils ne se réveillent pas d'ici là, Opera quittera mon pc quand elle ne sera plus supportée.
Le #1578542
Hansi a écrit :

Parler de part de marché avec un navigateur imposé à l'achat me fait toujours bien rire.

Pendant ce temps là, Mozilla est en train de faire un bon coup avec Firefox OS, et ils ont tout à fait raison : le mobile captera de plus en plus d'internautes ! Se focaliser sur les navigateurs statiques n'a donc plus beaucoup de sens aujourd'hui, et qu'on le veuille ou non, Firefox reste le navigateur de référence, de par son code source ouvert, mais aussi et surtout de par le dynamisme insolent de la fondation côté innovations.

Et sur ce dernier point en particulier, nous savons tous qui est le plus mauvais élève de la classe depuis 10 ans : le même qui profite directement de la vente liée, et qui passe son temps à dormir tranquillement sur son matelas de billets verts, en attendant tranquillement que les concurrents fassent la R&D à sa place...


N'oublie pas que Firefox c'est réveillé grâce à Chrome.
Le #1578652
jeanlucesi a écrit :

Hansi a écrit :

Parler de part de marché avec un navigateur imposé à l'achat me fait toujours bien rire.

Pendant ce temps là, Mozilla est en train de faire un bon coup avec Firefox OS, et ils ont tout à fait raison : le mobile captera de plus en plus d'internautes ! Se focaliser sur les navigateurs statiques n'a donc plus beaucoup de sens aujourd'hui, et qu'on le veuille ou non, Firefox reste le navigateur de référence, de par son code source ouvert, mais aussi et surtout de par le dynamisme insolent de la fondation côté innovations.

Et sur ce dernier point en particulier, nous savons tous qui est le plus mauvais élève de la classe depuis 10 ans : le même qui profite directement de la vente liée, et qui passe son temps à dormir tranquillement sur son matelas de billets verts, en attendant tranquillement que les concurrents fassent la R&D à sa place...


N'oublie pas que Firefox c'est réveillé grâce à Chrome.


comme quoi la concurrence a du bon...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]