NEC, Matsushita, Panasonic et Texas Instruments : ensemble pour la 3G/3.5G

Le par  |  0 commentaire(s)

Ca bouge chez les fabricants de mobiles et les fondeurs, et les partenariats stratégiques se mettent en place pour préparer les années à venir.

Ca bouge chez les fabricants de mobiles et les fondeurs, et les partenariats stratégiques se mettent en place pour préparer les années à venir.

Cette fois, ce sont les japonais NEC Corporation, Matsushita et Panasonic Mobile qui s'associent avec l'américain Texas Instruments pour fonder une nouvelle société, Adcore-Tech Ltd., chargée de de coordonner le développement, la conception et les compétences technologiques matérielles et logicielles concernant des mobiles de 3e génération (3G/3.5G) et au-delà.

La nouvelle société, qui prendra officiellement corps en août 2006, sera localisée à Yokosuka, au Japon, et comportera environ 180 employés. Elle sera détenue à 44% par NEC (en fait NEC et NEC Electronics), 44% par Matsushita/Panasonic Mobile et 12% par Texas Instruments, l'ensemble représentant 12 milliards de Yens (environ 86.5 millions d'Euros).

Le communiqué précise que l'évolution des terminaux, avec leurs fonctionnalités multiples, nécessitent désormais une forte concentration de ressources pour leur développement.
La réunion des moyens entre les cinq sociétés facilitera la création rapide et efficace des chipsets capables de profiter des réseaux haut débit 3G/3.5G, assurant un déploiement technologique plus efficace.

Les premiers mobiles issus de ce regroupement seront disponibles à partir de l'automne 2007, par le biais de NEC et Panasonic Mobile.

  • Annonce Panasonic
  • Complément d'information

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]