Une technologie pour détecter les contrefaçons grâce à son smartphone

Le par  |  8 commentaire(s) Source : CDRinfo
Logo NEC

Le groupe japonais Nec travaille en ce moment sur une technologie pour détecter les contrefaçons grâce à son smartphone. Celle-ci pourrait entrer en action dès l'année prochaine.

Il y a des contrefaçons qui sautent aux yeux, du fait d’un logo mal reproduit ou d’une découpe bâclée, voire au nez, du fait des matériaux bas de gamme utilisés. Mais il y en a d’autres qui sont moins évidentes à identifier, surtout pour les personnes non averties, du fait de leur bonne qualité de fabrication.

Une technologie développée par Nec et attendue l’année prochaine pourrait changer la donne dans la lutte contre les produits contrefaits. En s’appuyant sur des motifs 3D microscopiques, une application smartphone et une banque d’images stockée dans le Cloud que devront alimenter les marques victimes de la contrefaçon, elle permettra une identification et une comparaison avec le modèle original, après une capture via l’appareil photo du smartphone.

Nec 
La technologie de Nec en action ( cliquer pour agrandir )

En termes d’efficacité, Nec parle d’un taux d’erreur inférieur à un sur un million. Cela varie en fonction de la matière utilité. Autant dire que la technologie du géant japonais pourrait être utile au particulier, mais surtout faciliter grandement la tâche aux douaniers qui voient passer de nombreux produits tous les jours et n’ont pas forcément le temps de tous les vérifier en détail, laissant ainsi passer certaines contrefaçons.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1816857
Si ça fonctionne c'est génial

sinon, ça détecte aussi les faux nicxxxx en silicone ?
Le #1816865

En s’appuyant sur des motifs 3D microscopiques, [...] et une comparaison avec le modèle original, après une capture via l’appareil photo du smartphone.



comment les smartphones peuvent capturer des motifs microscopiques pour faire la comparaison à la banque de données?
Le #1816866
a écrit :


En s’appuyant sur des motifs 3D microscopiques, [...] et une comparaison avec le modèle original, après une capture via l’appareil photo du smartphone.



comment les smartphones peuvent capturer des motifs microscopiques pour faire la comparaison à la banque de données?


Je pense que le terme microscopique veut dire "visible et grossier" dans le cas d'une contrefaçon
Le #1816867
ah ok, donc il ne faudrait pas induire en erreur en utilisant des noms incorrects alors.
Le #1816873
- On se fait un selfie ?
- Ouais, cool !
- Bon, ca donne super mais je dois te dire que ton t-shirt Nike... C'est une minable copie
-
Le #1816948
Pourrat on en déduire que les japonais en toujours une dent contre les chinois :d ?
Anonyme
Le #1816950
Alion a écrit :

Pourrat on en déduire que les japonais en toujours une dent contre les chinois :d ?


Juste deux dents, à l'avant
Le #1816973
« Une technologie pour détecter les contrefaçons grâce à son smartphone »

Si la détection des contrefaçons a lieu en Chine, le système va bugger vite fait ....
les détections ne vont pas arrêter .... il y en a trop là bas !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]