Nest : les thermostats intelligents de Google arrivent en France

Le par  |  1 commentaire(s)
Nest

Belgique, France, Irlande et Pays-Bas. Les thermostats et les détecteurs de fumée connectés et intelligents de Nest - filiale de Google - débarquent fin septembre.

Après les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni, les produits de Nest seront lancés en Belgique, France, Irlande et aux Pays-Bas dans le courant de ce mois de septembre.

En France, ce lancement donne lieu à un partenariat avec Direct Energie qui va proposer un Pack Chauffage à ses clients chauffés au gaz naturel et intégrant le thermostat Nest. Mais ce dernier, qui doit être installé par un professionnel, sera aussi vendu via 400 enseignes en Europe puis 150 supplémentaires d'ici la fin de l'année.

Le thermostat Nest est l'un des deux produits de la startup rachetée en début d'année par Google pour 3,2 milliards de dollars. Ce thermostat intelligent est contrôlable à distance par le biais d'un smartphone. Il s'adapte au comportement et aux habitudes de l'utilisateur dans le but d'ajuster automatiquement la température dans le domicile.

Par exemple, la température est baissée automatiquement lorsque le propriétaire est absent du foyer. Plus globalement, le chauffage est adapté en fonction de la présence dans le foyer. Nest vante des économies d'énergie - et donc un allègement de la facture - pour un produit qui est vendu 179 £ au Royaume-Uni ( près de 225 € ) sans tenir compte du coût de l'installation par un professionnel.

  

L'autre produit de Nest est le Nest Protect ( 89 £ ; 110 € ) qui est un détecteur de fumée et de monoxyde de carbone. Outre le dispositif d'alarme et un relais sur le smartphone, il peut fonctionner avec le thermostat Nest. Si une alarme se déclenche et qu'une connexion Wi-Fi est active, le thermostat éteint par exemple le four à gaz qui peut être une source de fuite de monoxyde de carbone.

C'est en fait tout un ensemble baptisé Works with Nest qui est en train d'être mis en place afin de permettre aux appareils Nest d'interagir avec divers objets allant des lumières ( des ampoules LIFX qui clignotent en rouge pour prévenir d'un danger ) aux bracelets de remise en forme Jawbone ( adapter la température en fonction de l'heure du réveil ) et jusqu'aux voitures Mercedes. La température désirée du foyer sera par exemple réglée avant l'arrivée de l'utilisateur en tenant compte du calcul de l'itinéraire.

Potentiellement beaucoup de données. Google a déjà fait savoir que le modèle économique de Nest n'est pas basé sur la publicité. Pour rassurer, le fondateur et PDG de la startup a insisté sur le fait que Nest garde son indépendance vis-à-vis de Google et a déclaré que " la publicité n'est pas la bonne solution pour l'expérience utilisateur de Nest. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1826522
L'intelligence artificielle à notre service
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]