Netflix : un film 36 mois après... c'est bon pour le piratage

Le par  |  12 commentaire(s) Source : via AFP
Netflix

Un responsable de Netflix critique la chronologie des médias en France. Elle favoriserait le piratage.

En charge des programmes de Netflix, Ted Sarandos a profité du Festival de Cannes pour pointer du doigt la chronologie des médias en France. Pour le patron des programmes du service de vidéo à la demande, cette réglementation " n'est bonne pour personne " et " ne protège pas le cinéma ". Au contraire, il estime qu'elle l'affaiblit et favorise le piratage.

NetflixEn débarquant dans l'Hexagone en septembre dernier, Netflix a été contraint de respecter la chronologie des médias. Selon Ted Sarandos, c'est plus un choix qui a été fait mais il ne s'imposait pas dans la mesure où il souligne que Netflix n'est pas une société française. " Techniquement, nous n'avons pas à respecter cette réglementation. "

En vertu de cette réglementation, pour un service de SVOD comme Netflix, le délai de disponibilité d'un film après sa sortie en salle est de 36 mois. Un long délai de trois ans qui écarte les films récents du catalogue de Netflix pour la France.

Cette charge contre la chronologie des médias est un changement de ton de la part de Netflix. Lors de ses débuts en France, Reed Hastings, le PDG de Netflix, avait assuré qu'elle n'était pas un problème puisque la plateforme vidéo mise avant tout sur la diffusion de séries qui ne sont pas soumises à ladite réglementation.

Manifestement, Netflix commence finalement à s'impatienter de ne pas voir une modification de la chronologie des médias. L'idée de ramener à deux ans le délai de disponibilité d'un film en SVOD après sa sortie en salle avait été évoquée par Aurélie Filippetti mais elle n'a toujours pas pris forme.

Qui plus est, l'ancienne ministre de la Culture avait posé comme condition que ce raccourcissement des délais profite seulement aux services qui " participent au financement et à l'exposition des œuvres françaises et européennes ". Une absence de financement qui est reprochée à Netflix.

Le service américain a cependant installé son siège européen à Amsterdam en début d'année et rappelle l'arrivée prochaine de sa série Marseille " produite en France et avec des acteurs français ", et ce pour une audience à travers le monde.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1842478
Bien etendu que c'est bon pour le piratage. Mais en France on est les plus conservateurs au monde. Et ça favorise les amis des politiques (je finance le cinéma français, la musique française, etc. par mes impôts alors que la création audio-visuelle française je m'en moque éperdument. C'est pas beau la vie ?).
Le #1842479
cycnus a écrit :

Bien etendu que c'est bon pour le piratage. Mais en France on est les plus conservateurs au monde. Et ça favorise les amis des politiques (je finance le cinéma français, la musique française, etc. par mes impôts alors que la création audio-visuelle française je m'en moque éperdument. C'est pas beau la vie ?).


Toutes vérités ne sont pas bonnes à dire, parait-il !
Le #1842487
DeepBlueOcean a écrit :

cycnus a écrit :

Bien etendu que c'est bon pour le piratage. Mais en France on est les plus conservateurs au monde. Et ça favorise les amis des politiques (je finance le cinéma français, la musique française, etc. par mes impôts alors que la création audio-visuelle française je m'en moque éperdument. C'est pas beau la vie ?).


Toutes vérités ne sont pas bonnes à dire, parait-il !




Nan, mais il me semble qu'un certain Besson avait dit la même chose il y a quelques années...
Le #1842499
Faut vraiment être débile pour donner de l'argent pour regarder des films 3 ans après...

C'est clair qu'il ne faut pas s'étonner que les films/séries soient piratées.

Et encore, est-ce que le mot "piratage" peut être appliquer à quelque chose qu'on ne peut pas trouver dans le pays en question ?

Si je télécharge un film uniquement disponible au japon, est-ce du piratage pour la loi française ?
Le #1842504
CodeKiller a écrit :

Faut vraiment être débile pour donner de l'argent pour regarder des films 3 ans après...

C'est clair qu'il ne faut pas s'étonner que les films/séries soient piratées.

Et encore, est-ce que le mot "piratage" peut être appliquer à quelque chose qu'on ne peut pas trouver dans le pays en question ?

Si je télécharge un film uniquement disponible au japon, est-ce du piratage pour la loi française ?


oui c'est du piratage; peu importe la disponibilité dans le pays.

LE plus gros problème de la France c'est que les politiciens n'ont toujours pas compris que l'on est plus en 1960. Que l'information circule vite et qu'elle est aussi vite périmé. IL préfère perdre du temps en bras de fer avec des sociétés qui seront, de toute façon, présente et même dominante dans un avenir proche.

IL est fini le temps ou l'on passer 20 mn a lire les résumés de film sur des boites vhs chez le loueur de vidéo du coin, aujourd'hui on regarde les bandes annonces sur le réseau, on n'est plus obligé d'attendre le bon vouloir des chaines de télé pour voir le film que l'on souhaite a l'heure ou ils souhaites, en nous plaçant un maximum de pub au passage.

Mais au final c'est peut être ça qui les déranges le plus, c'est que l'on puissent ce détourner de la TV ou l'on regarde bêtement ce qu'ils souhaites que l'on regarde. et qu'au final leurs mass média préféré ne soit plus qu'un outils du passé.







Le #1842542
Dragrubis a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

cycnus a écrit :

Bien etendu que c'est bon pour le piratage. Mais en France on est les plus conservateurs au monde. Et ça favorise les amis des politiques (je finance le cinéma français, la musique française, etc. par mes impôts alors que la création audio-visuelle française je m'en moque éperdument. C'est pas beau la vie ?).


Toutes vérités ne sont pas bonnes à dire, parait-il !




Nan, mais il me semble qu'un certain Besson avait dit la même chose il y a quelques années...


Désolé, m'en souvenais pas
Le #1842543
Dragrubis a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

cycnus a écrit :

Bien etendu que c'est bon pour le piratage. Mais en France on est les plus conservateurs au monde. Et ça favorise les amis des politiques (je finance le cinéma français, la musique française, etc. par mes impôts alors que la création audio-visuelle française je m'en moque éperdument. C'est pas beau la vie ?).


Toutes vérités ne sont pas bonnes à dire, parait-il !




Nan, mais il me semble qu'un certain Besson avait dit la même chose il y a quelques années...


.
Le #1842630
CodeKiller a écrit :

Faut vraiment être débile pour donner de l'argent pour regarder des films 3 ans après...

C'est clair qu'il ne faut pas s'étonner que les films/séries soient piratées.

Et encore, est-ce que le mot "piratage" peut être appliquer à quelque chose qu'on ne peut pas trouver dans le pays en question ?

Si je télécharge un film uniquement disponible au japon, est-ce du piratage pour la loi française ?


Ce n'est pas totalement du piratage si tu télécharges un film asiat en France, puisque celui ci n'est pas reconnu en France

En revanche, s'il y a une licence sur le territoire français, il serait préférable de ne pas le pirater.
Le #1842734
Il est compréhensible que les limitations de son activité en France déplaise au patron de Netflix mais Canal+ est soumis a encore plus de contrainte, par exemple ils ne peuvent pas diffuser un film qui a eu du succès au cinéma le jour qu'ils veulent, ce n'est pas une volonté de faire les séance box office le vendredi soir, c'est imposé.
Mais qui s'abonne à Canal+ pour les films? On s'abonne pour le foot et ils l'ont compris même si c'est cher.

Non, le plus gros problème c'est le doublage québécois et surtout les sous titre français sur les DVD et Bluray américain, qui sortent en gros 3 mois après la sortie cinéma US.
Ceci qui a déjà poussé les sorties simultané ou presque avec les US, il y a 20 ans, il fallait attendre 2 mois.
Souvent le DVD US est disponible avant la sortie française au cinéma.

Le #1842736
LeZouave a écrit :

Il est compréhensible que les limitations de son activité en France déplaise au patron de Netflix mais Canal+ est soumis a encore plus de contrainte, par exemple ils ne peuvent pas diffuser un film qui a eu du succès au cinéma le jour qu'ils veulent, ce n'est pas une volonté de faire les séance box office le vendredi soir, c'est imposé.
Mais qui s'abonne à Canal+ pour les films? On s'abonne pour le foot et ils l'ont compris même si c'est cher.

Non, le plus gros problème c'est le doublage québécois et surtout les sous titre français sur les DVD et Bluray américain, qui sortent en gros 3 mois après la sortie cinéma US.
Ceci qui a déjà poussé les sorties simultané ou presque avec les US, il y a 20 ans, il fallait attendre 2 mois.
Souvent le DVD US est disponible avant la sortie française au cinéma.


tu as des sources sur l'obligation de sorti du vendredi ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]