Netflix : Fleur Pellerin appelle la plateforme de VOD à s'installer en France

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Les Echos
Netflix

Alors que les rumeurs n'ont de cesse de confirmer puis de reporter l'arrivée de la plateforme de Vidéo à la Demande Netflix en France, Fleur Pellerin aurait rencontré le PDG de la plateforme pour tenter d'accélérer le déploiement de la plateforme dans l'hexagone.

La ministre déléguée à l'Economie numérique, Fleur Pellerin est ainsi actuellement en déplacement au CES qui se tient à Las Vegas, accompagné de Pierre Gattaz, président du Medef dans l'objectif de séduire les acteurs internationaux du numérique et de tenter d'attirer leur regard sur le marché Français.

Fleur-Pellerin Principal acteur visé lors du déplacement, la plateforme de VOD Netflix, dont l'arrivée en France est annoncée depuis plusieurs années sans jamais s'être concrétisée. Une rencontre entre la ministre et le PDG de la société, Reed Hastings se serait ainsi tenue ce mardi.

Pour la France, il s'agirait de combattre la mauvaise réputation du pays aux États-Unis et de réussir à attirer les investisseurs, chose difficile sur le secteur du numérique compte tenu des attaques régulières du gouvernement à l'encontre des acteurs majeurs comme Google, Apple, Facebook, ou Amazon concernant la fiscalité, la taxe à 75 % des hauts salaires, ou encore le dispositif de surveillance renforcée des internautes.

Fleur Pellerin et Pierre Gattaz auront quelques arguments pour convaincre les sociétés comme un éventail de dispositifs fiscaux avantageux ( crédit d'impôt recherche ou statut de jeune entreprise innovante.)

Concernant Netflix, il s'agit d'une visite " retour" puisque les représentants de la société ont déjà été reçus à l'Élysée au début du mois de décembre dernier. Fleur Pellerin souhaiterait que Netflix s'installe en France, ce qui impliquerait la création d'emplois, mais redynamiserait également le secteur de la VOD dans l'hexagone.

Enfin et c'est une nouvelle plutôt intéressante pour l'Europe, la ministre devrait également rencontrer Gary Shapiro, le patron du CES afin d'étudier la possibilité d'importer le salon en Europe et pourquoi pas en France. Reste à savoir si l'Europe aura les épaules et la légitimité pour proposer un salon de cette ampleur.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1621662
a mon avis elle se met le doigt dans l oeil jusqu au coude, Miss indochine....

si netflix debarque en france, canal play, tf1 video et autres video futur vont pouvoir plier les gaules, ils vont cannibaliser le marché...

non pas que ca me derange, une VRAIE offre SVOD a prix raisonnable, comme celle presente aux USA, ca peut me tenter...

mais si c est encore pour attendre 36 mois avant la diffusion d un film, c est niet .
Le #1621772
Normal que la vod française se fasse manger au vu des pauvres catalogues.

Si netflix débarque sous le même format qu'aux USA, je paie volontier les 7,99€.

Les contraintes pour Netflix sont les suivantes:
- la règle débile de la chronologie des médias
- le quota de diffusion de films français
- payer des impôts en France (taxe à 75% coucou)
- l'obligation de participer au financement de la création audiovisuelle (3% du CA)

Ça fait tout de même beaucoup, donc j'y crois pas pour le moment


-
Le #1622152
Je crois qu'au delà des problèmes de taxes ou charges excessives,il y a surtout l'étroitesse du marché (la France, c'est seulement 65 M d'habitants, dont au bas mot 95 ou 97 % ne voudront pas payer pour voir un contenu qu' ils ont pris l'habitude de voir gratuitement en streaming venu des USA).

Bref, pour Netflix, il y a le risque de devoir créer une filiale, avec des salariés, des frais de structure, une participation au financement de la création française,tout ça ... et d'assister impuissant à une non-adhésion des clients, allant chercher ailleurs gratuitement les séries (de manière illégale,OK, mais tout le monde s'en fout ! )

Par ailleurs,c'est étonnant d'aller chercher un gros américain, qui ne manquerait pas d'impacter les performances des champions français du secteur !!
S'il y a des licenciements dans le VOD français après la venue de Netflix, Montebourg gueulera-t-il contre le "low-cost - destructeur - d'emplois" de Netflix ??!?
Le #1622942
Seulement 7,99€. ???
Mais je veux bien monter jusqu'à 10€ sans souci si j'ai accès aux séries dans la semaine qui suit (même pas le lendemain obligatoirement) et à tous les épisodes déjà diffusé de la saison en cours.
Après faudra bosser sur le service de sous-titrage mais bon, si netflix débarque il y a une plétore de team qui vont se proposer
Le #1623002
cortx a écrit :

Seulement 7,99€. ???
Mais je veux bien monter jusqu'à 10€ sans souci si j'ai accès aux séries dans la semaine qui suit (même pas le lendemain obligatoirement) et à tous les épisodes déjà diffusé de la saison en cours.
Après faudra bosser sur le service de sous-titrage mais bon, si netflix débarque il y a une plétore de team qui vont se proposer


c est meme pire, c est 7,99$ aux us...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]