Neutralité du Net : Bruxelles veut garder un Internet ouvert

Le par  |  3 commentaire(s)
Europe logo pro

La commissaire européenne en charge de la société numérique se dit favorable à un Internet ouvert qu'elle compte assurer au sein de l'Europe, quitte à changer le cadre législatif.

Europe logo proLors du sommet de la Commission et du Parlement européens sur l'Internet ouvert et la neutralité du Net en Europe qui s'est déroulé jeudi, la commissaire européenne en charge de la société numérique a pris fait et cause pour ce principe.

Pour Neelie Kroes, " tout contenu ou application qui est légal et qui ne provoque pas une congestion indue ou porte atteinte aux autres utilisateurs ou à l'intégrité du réseau devrait être pleinement accessible ". " Dans l'esprit de la neutralité du Net, tout ce contenu et ces applications devraient recevoir le même traitement ".

La commissaire européenne estime que pour assurer cet objectif, des outils de régulation existent déjà. Néanmoins, elle a indiqué que la situation sera surveillée de près en Europe, et le cas échéant elle n'écarte pas " d'engager des actions si nécessaire " et d'évoquer alors un nouveau cadre législatif dans le futur.

Lors de son discours, Neelie Kroes n'a pas nié l'existence de problèmes, et a cité à titre d'exemple le cas de Skype pour la VoIP qui est bloqué à travers certains réseaux mobiles. " Je dis aux gens qui sont actuellement privés de Skype : votez avec vos pieds et quittez votre opérateur mobile ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #712151
En même temps Skype n'est pas un modèle d'ouverture... Ils ont créé un protocole propriétaire totalement fermé alors qu'un protocole libre existait déjà (le SIP).

Mais l'idée est avant tout de défendre la liberté du net et donc de faire comprendre à Mme Michu que si elle ne peut pas utiliser Skype sur la 3G, c'est parce qu'Internet n'est pas ouvert comme il devrait l'être. Donc c'est une bonne chose de prendre cet exemple dans un premier temps.
Le #712281
Parler de neutralité lorsqu'on s'appelle la commission européene, c'est à à mourrir de rire. Pourvue que les américains en garde le contrôle le plus longtemps possible, eux protègent la liberté individuelle.
Le #712561
@zozolebo:

Le principe de neutralité ne veut pas dire que seul des protocoles ouvert ont leur place, mais que les fournisseurs d'accès devraient se limiter à leur rôle de fournisseur d'accès, et non celui de régulateur (voir de décideur) du contenu qui y passe (notamment pour des motifs commercial, pour favoriser des offres à eux, proposer des options payantes ....)


L'exemple de skype, c'est pour les opérateurs mobiles: La plupart vendent de l'accès internet, mais interdisent la VOIP, pour vendre en plus de l'accès, un abonnement téléphone "classique".

Certains interdisent le pop / smtp et le font payer en plus ou propose une option payante pour y avoir accès.

Il est souvent interdit d'utiliser son abonnement internet mobile comme modem

Certains forfaits internet sont limité à des sites / services (facebook, msn, ...)
etc...)

Alors que le service c'est l'accès. Y'a aucune raison légitime de filtrer le contenu et de faire de l'internet à la carte, en faisant payer chaque utilisation différentes en plus, alors que techniquement, ce sont exactement les mêmes.




Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]