Open Source : la NSA lègue son outil Nifi

Le par  |  10 commentaire(s)
nifi

La fameuse agence de sécurité nationale américaine annonce la publication du code source de l'un de ses outils d'analyse de données baptisé Nifi.

Pour la NSA, son outil Nifi - Niagarafiles - peut intéresser les entreprises et répondre à de multiples besoins. Et comme la NSA a la main sur le cœur, le code source de Nifi sera ouvert et disponible au public via un partenariat avec l'Apache Software Foundation. Cette dernière est très connue pour son serveur HTTP mais elle chapeaute également le développement collaboratif de la suite bureautique Apache OpenOffice.

NSAVia un communiqué de presse, la NSA explique que Nifi pourrait par exemple être utilisé par des entreprises pour gérer et analyser rapidement le flux d'information de sites dispersés géographiquement. " Cette nouvelle technologie automatise les flux de données entre les réseaux informatiques, même lorsque les formats de données et protocoles diffèrent. "

Dans le cadre du programme Technology Transfer Program, la NSA déclassifie certaines de ses technologies et peut alors les breveter ou les louer. Avec Nifi, il est question de publication de code source et ainsi d'un regard de la communauté des développeurs.

Ce n'est en fait pas la première fois que l'Apache Software Foundation va gérer un projet jadis estampillé NSA. Cela a déjà été le cas avec le système de gestion de base de données NoSQL portant le nom d'Accumulo.

Il n'y a pas à dire, ils sont vraiment sympas à la NSA...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1819527
Mouhai, quand la plus grosse agence de renseignement donne un soft, ça me fait penser à un Black Hat qui offre un jeu vérolé...
Le #1819531
lebonga a écrit :

Mouhai, quand la plus grosse agence de renseignement donne un soft, ça me fait penser à un Black Hat qui offre un jeu vérolé...


Je ne pense pas. Ce n'est pas un freeware fermé, c'est carrément un logiciel open source et je suis certain que ces sources vont être épluchés afin de réaliser des produits similaires. Si quelque chose y était incrusté, ca se verrait tôt ou tard.


Le #1819533
On a bien rigolé, mais maintenant il faut que monsieur NSA remette le code source COMPLET pas la version open source expurgée...

Le #1819539
Ulysse2K>>>Espérons que l'"épluchage" soit rapide...
Le #1819542
"la NSA explique que Nifi pourrait par exemple être utilisé par des entreprises pour gérer et analyser rapidement le flux d'information de sites dispersés géographiquement. "

Flux analysé ensuite par la NSA....
Le #1819545
lebonga a écrit :

Ulysse2K>>>Espérons que l'"épluchage" soit rapide...


Espérons mais de toute manière, que ce soit ce logiciel ou des snifers ou des applications du genre de Wireshark, on ne sait pas exactement ce qui se balade dans le code

Anonyme
Le #1819591
Ulysse2K a écrit :

lebonga a écrit :

Ulysse2K>>>Espérons que l'"épluchage" soit rapide...


Espérons mais de toute manière, que ce soit ce logiciel ou des snifers ou des applications du genre de Wireshark, on ne sait pas exactement ce qui se balade dans le code


Moi je sniffe qu'il y a anguille sous roche...
Le #1819630
Si la NSA met les backdoors Windows en open-source, il ne restera plus rien à Microsoft.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]