Nintendo songe à être plus actif dans le domaine du online

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Edge Online
logo Nintendo

Ces mots pourraient malheureusement se traduire par un accès payant et prochain au jeu en ligne sur Wii. Shigeru Miyamoto a confié à Edge Online que Nintendo se demande actuellement quelle méthode leur permettrait de se réinvestir intelligemment dans le online.

logo NintendoSi le online n'existait pas, ce n'est probablement pas Nintendo qui l'inventerait. Certes, c'est sur cette génération de machines que la firme de Kyôto s'est bien sentie obligée de suivre l'exemple de ses camarades, sans toutefois exceller sur ce point. Mais n'allez surtout pas dire à Shigeru Miyamoto que Nintendo avance à tout petits pas quand il s'agit du jeu en ligne, car vous risqueriez de lui faire prendre la mouche :

"Pour être honnête, je trouve que c'est assez injuste à chaque fois que j'entends de tels commentaires - que Nintendo n'est pas proactif lorsqu'il s'agit de sa stratégie online. Le fait est que nous voulons toujours que toutes les consoles Wii soient connectées en ligne, tout le temps, alors Nintendo n'a jamais été moins proactif dans ce genre d'activité."


Vers un abonnement ?
Jusqu'à présent, on peut jouer en ligne gratuitement sur sa Nintendo DS ou Wii grâce au service de connexion Wi-Fi, mais cela pourrait être amené à changer dans un avenir qu'on espère très lointain. Mr. Miyamoto pense à deux manières de faire payer les joueurs, soit avec un abonnement mensuel, soit pour des contenus supplémentaires :

"Avons-nous besoin de demander aux consommateurs de payer des frais mensuels pour profiter des activités en ligne ? Ou bien de donner un abonnement gratuit, mais alors d'offrir quelque chose en plus pour les gens qui paient, de manière à ce qu'ils aient une certaine valeur ajoutée ? Avec ces principales stratégies commerciales, je pense que nous sommes moins actifs que nous devrions l'être."

C'est Sony qui se frotterait les mains, car rappelons que l'accès au PSN est entièrement gratuit, de même que le jeu en ligne. Malheureusement, le monde capitaliste dans lequel nous vivons apprécie de moins en moins la gratuité, alors que ce soit Nintendo ou Sony qui dégaine le premier, l'autre suivra certainement. En attendant, si Miyamoto envisage de demander aux joueurs de mettre la main à la poche pour jouir de services online, il serait bon de d'abord s'assurer de la qualité irréprochable de ces derniers.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]