Noël 2010 : plus de 15 millions de cyberacheteurs

Le par  |  1 commentaire(s)
ecommerce

Pour Noël 2010, plus de 15 millions d'internautes en France ont l'intention d'acheter des cadeaux en ligne.

ecommerceNoël 2010 approche et comme à l'accoutumée en cette période, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance joue les prévisionnistes avec l'aide de Médiamétrie//NetRatings. Pour Noël 2010, 15,2 millions d'internautes ont l'intention d'acheter leurs cadeaux en ligne, et pour 32 % d'entre eux ce sera une première.

Côté dépenses, 51 % des cyberacheteurs tablent sur plus de 250 € de cadeaux, contre 43 % en 2009. L'achat en ligne est principalement motivé par la praticité ( 66 % ), juste devant obtenir des prix moins chers qu'en magasin ( 62 % ). En 2009, c'était l'inverse.

Les intentions d'achats de cadeaux en ligne se tournent essentiellement vers les produits culturels ( 80 % ). Suivent les jeux et  jouets ( 67 % ), les produits high-tech ( 58 % ), l'habillement ( 56 % ) et l'hygiène beauté ( 46 % ). Un classement qui finalement reste quasi identique à celui de 2009, si ce n'est une moindre appétence pour les produits high-tech ( 64 % en 2009 ).

Pour les achats de fin d'année, les internautes devraient dépenser un total de 6,1 milliards d'euros contre 5 milliards en 2009.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #715001
Au lieu de jouer les prédicateurs du dimanche, la fédération du Ecommerce devrait demander aux cyber-marchands de respecter le code du commerce, respecter les délais de livraison ( top achat ), d'indiquer les frais de port, de ne pas inclure des options d'achat qu'on doit obligatoirement décocher ( rue du commerce), d'avoir un sav digne de ce nom sans surtaxe ( top achat), de respecter les CGV (garantie, prise en charge du sav par le magasin et pas le constructeur situé en europe), de ne pas prendre les gens pour des cons( taxe de 3 euros lors d'un achat sur site, soit disant une participation aux frais de gestion = grosbill) et surtout de dire à ces mêmes cybermarchands d'envoyer leurs magasiniers se forme a l'emballage..

Bref y'a du boulot, marre de ces feignasses tout juste bons a copier ce qui marche parfaitement dans d'autres pays mais avec des pratiques frenchies = client = vache à lait, client = gros con).

PS: Pour l'instant, aucun soucis avec rue du commerce depuis 2 ans, malgré un matos pas bien emballé et des options garantie or qu'ils vous collent de facto. Service OK, mais pas testé le sav encore.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]