Nokia vs Apple : les requêtes à l'ITC jugées recevables

Le par  |  0 commentaire(s)
ITC logo

Dans la bataille juridique que se livrent les fabricants de terminaux Apple et Nokia, des demandes d'enquête pour violation de brevets ont été déposées par chaque camp auprès de l'ITC aux Etats-Unis. la requête de Nokia avait été reçue favorablement. Celle d' Apple vient de l'être à son tour.

apple_logoQuelques jours après l'annonce de résultats financiers mitigés au troisième trimestre 2009, le groupe finlandais Nokia a lancé une vaste offensive juridique contre Apple, l'accusant d'utiliser sans autorisation certains de ses brevets.

Il a également demandé l'ouverture d'une enquête auprès de l' ITC ( International Trade Commission ), organisme américain chargé de régler les litiges commerciaux et les cas de concurrence déloyale, demandant l'arrêt de la commercialisation sur le sol américain des produits Apple censés violer ses brevets.

Apple n'est pas restée inactive et a répondu coup pour coup à toutes les accusations, portant plainte à son tour et demandant de même l'ouverture d'une enquête contre Nokia pour les mêmes motifs de violation de ses propres brevets.


Il y aura enquête sur Apple...et sur Nokia

Logo NokiaEt si l'ITC avait donné son feu vert pour lancer une investigation contre Apple, elle vient d'annoncer que la requête d' Apple est également recevable et qu'une enquête sur Nokia va être mise sur pied. Les deux sociétés sont donc potentiellement sous la menace d'une interdiction de commercialisation de leurs produits mobiles sur le sol américain si les enquêtes de l' ITC, qui vont durer plus d'un an, mettent au jour des irrégularités chez l'un ou chez l'autre.

Ces grandes manoeuvres font partie d'une sévère bataille pour le marché des smartphones qui a vu progresser Apple et Research in Motion en 2009 aux dépens de Nokia, pourtant premier vendeur mondial de smartphones .

Ce dernier a commencé à se réorganiser en créant une division spécifique pour ses smartphones et en préparant une stratégie avec moins de modèles pour ne pas trop diluer leur visibilité et le soutien à son système Maemo en attendant que Symbian achève sa migration vers l'open source.

Au dernier trimestre 2009, Nokia a fortement communiqué sur le fait qu'il détenait 40% du marché des smartphones, après être tombé à 35% au trimestre précédent, et a mis l'accent sur ses services mobiles plutôt que sur des terminaux lors du salon Mobile World Congress.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]