Vertu, la division luxe de Nokia : demande très élevée

Le par  |  0 commentaire(s)
Nokia logo

Nokia et… VertuLa marque Nokia est connue de tous, c’est d’ailleurs à ce jour le premier constructeur mondial de téléphonie mobile (bien que son leadership soit de plus en plus menacé par Motorola).

Nokia et… Vertu
La marque Nokia est connue de tous, c’est d’ailleurs à ce jour le premier constructeur mondial de téléphonie mobile (bien que son leadership soit de plus en plus menacé par Motorola).

Une marque un peu moins connue est Vertu, qui est plus précisément une division orientée luxe appartenant à Nokia. Il s’agit d’une équipe composée de designers (dont notamment Franck Nuovo, ancien chef du design de Nokia), ingénieurs et autres commerciaux spécialement tournés vers les produits très hauts de gamme de la marque finlandaise.

Le parti pris de ne pas attribuer le nom de Nokia est d’ailleurs un choix stratégique du constructeur aux fins de bien scinder et délimiter les mondes qui séparent les gammes de mobiles badgés Nokia de ceux badgés Vertu.

Par ailleurs, cette marque n’est pas distribuée au travers de « simples » magasins d’électroniques ou d’opérateurs téléphoniques, mais seulement par l’intermédiaire de bijouteries.

Nokia vertu small

Les vertus du succès
La marque Vertu propose des modèles de très haut standing, notamment composés et/ou intégrant des matières ultra nobles telles la platine, l’or, le cuir, les diamants.

Les prix sont bien évidemment en conséquence puisqu’un modèle Vertu peut s’échanger contre plus de 30 000 euros (pour les modèles les plus coûteux).

Quand bien même les tarifs proposés sont plus qu’élitistes, il se trouve que les demandes de marque Vertu ont été incroyablement fortes cette année, à la grande et heureuse surprise de Nokia. Sans que l’on sache quelles étaient les prévisions de ventes, on sait que les ventes réelles ont été deux fois plus élevées que prévu.

Le constructeur avoue même ne pas avoir pris ses dispositions pour assurer une telle demande. Résultat, une nécessité imprévue d’augmenter sensiblement la production de modèles. Même s’il est très délicat de prévoir une poursuite de ce contexte très favorable, la firme reste très optimiste, d’autant qu’un nouveau modèle devrait être commercialisé dans les semaines à venir, pour un prix moyen tournant aux alentours des 4 000 euros.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]