Redevance copie privée: Nokia et Philips impliquent l'Europe

Le par  |  14 commentaire(s)
Nokia logo

Nokia et Philips ont ainsi condamné les doubles ou triples  taxations sur les médias numériques ( CD/DVD vierges, baladeur MP3 par exemple ) dans ce courrier adressé à Bruxelles.

Nokia logoNokia et Philips ont ainsi condamné les doubles ou triples  taxations sur les médias numériques ( CD/DVD vierges, baladeur MP3 par exemple ) dans ce courrier adressé à Bruxelles. Cette lettre fait suite à la situation inextricable dans laquelle se sont embourbés l'industrie de la musique et les industriels néerlandais qui refusent une taxation pour copie privée aux Pays-Bas.

D'après Dirk Visser, avocat des industriels de l'électronique, qui affirme que le consommateur devrait pouvoir choisir entre la redevance ou se voir imposer des DRM ( Digital Rights Management ) " Cela va instituer une double ou triple taxation. Bientôt, le consommateur [ néerlandais ] va payer des droits aux artistes lorsqu'il achète sur iTunes, encore une fois lorsqu'il achète un support vierge et indubitablement, cela va s'étendre aux téléphones mobiles qui peuvent aussi stocker de la musique ".


Logo bsaLe paradoxe de la taxe pour copie privée
Selon une étude du CLRA ( Copyright Levies Reform Alliance ), dont fait par exemple partie la BSA ( Business Software Alliance ), organisme qui vient de rentrer en campagne pour mettre en garde les entreprises française des risques de l'utilisation de logiciels piratés, cette taxe pour copie privée, si elle n'existait pas, aurait permis la vente de 974.000 baladeurs MP3 supplémentaires en France, en 2005.

Et qui dit moins de baladeurs dit moins de fichiers musicaux achetés en ligne, d'où un manque à gagner estimé à 1,8 million d'euros pour la France en 2005 et de 217 millions pour les ventes européennes de musique en ligne d'ici 2008. " Combinés, les effets directs et indirects de la redevance sur les baladeurs MP3 en France ont pesé près de trois fois plus [156 millions d'euros] que les sommes qu'elle a permis de collecter [53,6 millions d'euros] " assure le CLRA.

De manière générale, " si l'on prend en compte l'impact de la redevance pour copie privée sur les prix, sur la demande des consommateurs et sur les ventes, il est deux fois supérieur aux sommes collectées " assure l'étude du groupe. Cette taxe a collecté 1,2 milliard d'euros en 2005 en Europe mais en aurait fait perdre 2,1 milliards à l'industrie. Par conséquent, quel est l'intérêt d'une redevance pour copie privée qui fait perdre plus d'argent qu'elle n'en récolte '


Logo simavelec jpgDes industriels en colère
Ce n'est pas nouveau, les industriels du secteur électronique grand public se plaignent de l'industrie du disque et se rapprochent ainsi de la position des consommateurs qui souhaitent un retrait de cette taxe qui n'a plus lieu d'être avec l'arrivée de la loi DADVSI. Ainsi le SIMAVELEC ( Syndicat des Industries de Matériels Audiovisuels Electroniques ) pestait déjà en février contre l'augmentation de cette redevance et sur son application proportionnelle aux capacités de stockage des appareils pouvant stocker de la musique.

En mars, le même syndicat revenait à la charge avec à la clé une étude du CSA ( Conseil Supérieur de l'Audiovisuel ) révélant qu'il n'y avait pas de relation entre capacité de stockage et propension à télécharger toujours plus. En juillet, de nouveaux barêmes pour cette redevance se révélaient à leur tour impopulaires, les industriels de l'électronique indiquant qu'une fois de plus, ce serait les consommateurs qui en pâtiraient en premier. Il ne reste plus qu'à prendre son mal en patience avant d'avoir la réponse de la Commission Européenne avant la fin 2006.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #135883
L'industrie du disque a du remarquer que la tritherapie fonctionnait pas mal alors de leur coté ils testent la tritaxation.
Le #135885
Comment feront les maisons de disques pour prendre de l'argent quand plus personne n'achètera leurs "merdes" '''

Un impot obligatoire, la T.V.U '
Le #135887
Bah suffit de voir les effets de la taxataion à outrance qui est déja en vigueur en France.

De plus en plus de gens commandent les CD / DVD, baladeurs et compagnie sur internet, via des sites situés à l'étranger, et se font livrer cheux eux, en quelques jours, en payant 2 fois moins cher que si ils s'étaient déplacé au supermarché du coin.
Le #135891
Chitzitoune : +1

Je n'achète plus aucun support ou disque dur en France....

Vive le Luxembourg
Le #135892
Chitzitoune >2 fois moins cher tu es gentil encore.
Le #135898
Oui, c'est vrai.

Avec un gouvernement ami des industriels et investisseurs eux-mêmes en privé, la France ne peut que perdre de ses richesses.
Les gens perdent de l'argent, on leur en donne moins, on leur en prend plus. Ben on regarde ailleurs parce qu'ailleurs ben c'est moins cher, c'est tout.

C'est la droite qui avancent des arguments historiques, patriotiques' quelle hypocrisie :'(

Ouais j'introduis de la politique ici' j'pense pas qu'il faille mourir bête en refusant de débattre, de rester moux!
Le #135902
c'est sûr que commander en allemagne, luxembourg ou angleterre, ça revient à beaucoups moins cher & sans risques (puisqu'à l'intérieur de la communauté euro)

il faut diffuser massivement des url comme nierle ou ketta.. m'enfin bon, si l'état a besoin d'argent, il trouvera toujours des taxes à créer.. ça rappelle étrangement un ancien système ou les serfs étaient accablés par les taxes...
Le #135904
Nierle est à éviter maintenant, ils avaient des prix attractifs mais ils sont à la bourre.
Je conseille plutôt Cdfolie.com, avec des spindles Verbatim de 25 imprimables à 9,90? contre 10,90? chez Nierle et les frais de port à 10? au lieu de 13?.
Et surtout, quand t'as des spindles cassés, cdfolie te REMBOURSE via virement alors que Nierle ne fait qu'un avoir de 1,5?..
Le #135911
"... et se rapprochent ainsi de la position des consommateurs qui souhaitent un retrait de cette taxe qui n'a plus lieu d'être avec l'arrivée de la loi DADVSI."
Phrase dangereuse à mon sens. Dire cela c'est admettre que DADVSI ne peut plus être remis en cause et que le souhait premier des consommateurs est de concevoir DADVSI mais pas la taxe.
Or, mon impression est le contraire. Certes, la taxe fait double emploi avec DADVSI, mais à choisir...
Le retrait de DADVSI est d'ailleurs dans toutes les bouches lorsque l'on parle des prochaines élections, si j'ai bonne mémoire...
Le #135923
+++ pour le boycott de l'achat des produits vendus en france (perso, c'est l'italie...)

"...L'état à besoin d'argent..." >>>on se demande bien ce qu'il en fait, vu qu'en plus, il vend toutes "ses" entreprises......

le problème est que ce boycott n'est pratiqué que par peu de personnes......

TotoRhino >>>+++
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]