Nokia Point & Find : le retour de la reconnaissance de forme

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo Nokia

Obtenir des informations, voire avoir la possibilité d'acheter un objet simplement pris en photo depuis un mobile, c'est la voie qu'explore Nokia au travers de son projet Point & Find.

Logo nokiaObtenir des informations sur un produit photographié depuis son téléphone portable est une technique envisagée depuis quelques années et reposant sur la reconnaissance de forme. Plusieurs voies sont explorées, de la reconnaissance d'un bâtiment photographié pour permettre une géolocalisation aux applications relatives à l'achat d'un produit à partir de sa photographie.

Dans un aspect particulier, elle peut même servir à établir une empreinte visuelle pour obtenir automatiquement l'identité d'une personne, comme dans le cas du projet suédois Polar Rose. Pour ce qui est de l'exploration Point & Find initiée dans le Nokia Research Center d' Helsinki, en Finlande, c'est une forme d'e-commerce appliquée à un cadre quotidien qui est à l'étude.

Concrètement, le système étudie la possibilité de reconnaître un objet pris en photo depuis un mobile pour en obtenir des informations sur le Web et fournir l'infrastructure allant jusqu'à l'acte d'achat, toujours depuis son téléphone portable.


Le Web à la rescousse de la réalité
C'est une forme de réalité augmentée, utilisant l'environnement immédiat de l'utilisateur et y ajoutant des informations par l'intermédiaire d'Internet en temps réel. Ce type d'interaction représente un scénario futur dans lequel le téléphone portable peut avoir un rôle prépondérant pour assurer l'interface entre monde réel et monde virtuel.

Ce type d'application ne s'arrête pas au seul commerce et pourrait être décliné à de multiples domaines. Une première tentative de liaison entre monde réel et Internet via un mobile a été tentée avec le projet Semapedia, qui se propose d'utiliser des tag-semapedia ( codes-barres spécifiques ) codant l'URL d'un article Wikipedia et apposés à des monuments un peu partout dans le monde.

L'utilisateur, disposant d'un logiciel capable de lire ces codes sur son mobile, n'a plus qu'à prendre en photo le tag-semapedia placé à proximité du monument pour obtenir l'article Wikipedia relatif au bâtiment remarquable. Une autre possibilité sera d'utiliser des marqueurs RFID codant également une URL accessible depuis un mobile compatible.

Pour ce qui est du projet Point & Find de Nokia, l'application finale ne sera pas disponible avant plusieurs années, le temps d'être capable de relier de façon fiable forme et contenu et surtout de créer une base de données d'articles exploitable.

Cela suppose d'affiner la technique, de créer un modèle économique et de trouver les partenariats nécessaires à ce type d'entreprise. Le téléphone portable pourrait alors jouer le rôle d'une espèce de baguette magique, permettant même dans certains cas de faire apparaître ce qui n'est pas visible...
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]