Nokia : chiffre d'affaires en hausse, rentabilité affaiblie

Le par  |  0 commentaire(s)
Nokia HQ logo pro

Nokia présente ses résultats financiers pour le premier trimestre 2011, affichant un chiffre d'affaires en hausse pour ses différentes branches mais une rentabilité qui s'effrite. Le fabricant parvient tout de même à préserver son volume de terminaux écoulés.

Logo NokiaOutre les résultats financiers d' Apple, l'autre grande annonce financière du jour est la présentation des résultats du fabricant Nokia pour le premier trimestre 2011. Avec le choc en février dû à l'annonce de son adoption de Windows Phone 7 aux dépens de Symbian, suivi du séisme du 11 mars au Japon, créant des inquiétudes sur les approvisionnements de composants, les résultats de Nokia étaient sous surveillance.

Le fabricant annonce un chiffre d'affaires de 10,4 milliards d'euros, en progression de 9% par rapport à l'an dernier, avec une croissance à deux chiffres pour les activités associées à Navteq ( cartographie ) et Nokia Siemens Networks ( équipements télécom ), tandis que la branche Terminaux et services progresse de 6%, à 7,1 milliards d'euros.

En revanche, la société affiche un résultat opérationnel en recul de 10%, à 439 millions d'euros et une marge opérationnelle qui tombe à 4,2%, contre 5,1% il y a un an. Le bénéfice par action n'évolue pas, à 0,09 € ( soit 344 millions d'euros ).


Ventes de terminaux stables, perte de terrain sur les smartphones
Nokia a écoulé au premier trimestre 108,5 millions de téléphones portables, 1% de plus qu'en 2010, mais pour une part de marché mondiale qui tombe à 29%. Les perturbations occasionnés par le séisme au Japon devraient plutôt se faire sentir au deuxième trimestre. Bon point, le prix moyen des terminaux est remonté à 65 €, contre 62 € en 2010.

Rapporté aux catégories mobiles, cela fait un prix moyen de 42 € pour les mobiles classiques ( 39 € au premier trimestre 2010 ) et de 147 € pour les smartphones ( 155 € au premier trimestre 2010 ).

24,2 millions de smartphones ont été écoulés, en progression de 13% sur un an. En valeur, ils pèsent autant que les 84 millions de téléphones classiques écoulés dans le même temps. Si Nokia vend plus de smartphones, le rythme de progression est inférieur à celui du marché, ce qui conduit sa part de marché à glisser à 26% alors que le fabricant détenait 41% du marché des smartphones il y a un an.

Nokia profite de la publication de ses résultats financiers pour annoncer la signature de son accord avec Microsoft. Le virage stratégique a débuté ce premier trimestre 2011 mais le fabricant ne s'en sort pas si mal, malgré le coup de frein sur sa rentabilité qui ne manquera pas d'inquiéter les investisseurs et les difficultés à venir pour mettre en place la nouvelle stratégie Windows Phone 7.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]