Etude : êtes-vous nomophobe ? Ou l'angoisse d'être privé de son mobile

Le par  |  7 commentaire(s) Source : AFP
TéléphonePortable

Les nouvelles technologies apportent leurs lots de nouvelles maladies, comme par exemple la nomophobie qui affecte les accros des smartphones connectés 24h/24.

Le terme de nomophobie est en fait une contraction de "no mobile phobia", qui est donc une phobie, une angoisse extrême affectant les personnes privées de smartphones et autres moyens pour se connecter au réseau et rester en ligne, joignable quoi qu'il se passe.

Une récente étude menée au Royaume-Uni auprès de 1000 utilisateurs de mobiles révèle ainsi que 66% d'entre eux seraient "très angoissés" à l'idée de perdre leur smartphone, les 18-24 ans étant encore plus affectés avec 76% d'entre eux.

Damien Douani, expert en nouvelles technologies de l'agence FaDa, explique ainsi à nos confrères de l'AFP que :


Le phénomène s'est amplifié avec l'arrivée des smartphones et des forfaits illimités. Chacun a accès à une panoplie de services: Où suis-je ? Y a-t-il des restaurants à proximité ? J'achète mon billet de train pour ce week-end, je planifie ma soirée, etc. Il y a quelques années, le SMS était déjà une forme de nomophobie. On parlait même de la +génération des pouces+ pour décrire ceux qui tapaient non-stop des textos. Mais l'internet mobile via un smartphone, c'est le SMS puissance 10.000. Le réflexe Google a été transposé au mobile: j'ai besoin d'une information, et je trouve réponse à tout, c'est la facilité incarnée.


TéléphonePortableAu niveau de la France, 22% d'entre nous concèdent qu'ils ne pourraient se passer plus d'une journée de leur téléphone mobile, ce pourcentage passant à 34% pour le 15-19 ans (sondage en ligne réalisé par la société Mingle auprès de 1.500 utilisateurs).
Pour 29% de ces français, il est possible de se passer de son smartphone plus de 24h mais cela serait "difficile" selon eux. Enfin, 49% des personnes interrogées y arriveraient "sans problème".


L'écrivain Phil Marso, organisateur des Journées mondiales sans téléphone portable, explique ainsi que :

On peut comprendre que les gens soient accros à leur smartphone car ils ont toute leur vie dedans, et si par malheur ils le perdent ou qu'il est en panne, ils se sentent totalement coupés du monde. C'est un outil qui déshumanise. Un jour dans la rue, une personne qui cherchait son chemin m'a tendu son smartphone avec le plan du quartier sur l'écran au lieu de me demander où se trouvait la rue qu'elle cherchait.

Damien Douani souligne lui que :

Parallèlement à tout cela, les réseaux sociaux créent des liens avec des communautés et font qu'il y a un besoin de mise à jour constante et de consultation en permanence. S'il y avait un petit compteur sur chaque téléphone comptabilisant le nombre de fois où on le vérifie, on serait surpris. Il y a ce syndrôme +je suis toujours connecté+, +je vérifie mon téléphone au cas où+.

Selon Phil Marso, auteur du premier livre entièrement rédigé en SMS :

On est dans une société robotique où on doit faire plein de choses à la fois. Une partie de la population pense que si elle n'est pas connectée, elle loupe quelque chose. Et si on loupe quelque chose ou si on ne peut pas réagir tout de suite, on développe des formes d'angoisse ou d'énervement. Les gens n'ont plus de patience. Le smartphone détruit une forme de fantaisie. Tout est servi sur un plateau et il n'y a plus de spontanéité ou d'effet de surprise, comme trouver un restaurant au fil des rues au lieu de le repérer grâce à une application mobile et s'y rendre directement. On est en train de tuer une forme d'inattendu.

Et vous fidèle lecteur de GNT, êtes-vous un véritable nomophobe ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #938261
Je ne suis pas nomophobe, la preuve, je passe plus de temps a le recherché dans mes affaires qu'autre chose et si je le toruve pas, tant-pis, toujours un moyen de communiqué.
Le #938291
soit un total de 134% ! Je sais pas pour vous mais chez moi un total normal c 100%
Anonyme
Le #938341
Je suis loin d'être nomophobe, je déteste le smartphone qui sonne toujours pour un mail qui arrive...


Le #938351
alucardx77>>je pense qu'il s'agit que de la partie 16-24 qui fait 76% (sur les 1000 sondés - donc avec les "24 et +" - ça fait 66%)

Ceci dit, j'en ai pas, de mobile... Et je vis bien, merci !!!
Le #938361
Tout dépend des circonstances de votre vie, il est parfois impossible de couper le cordon ombilical ne serait ce qu'un jour avec l?être qui vous aimez, mais ça n'a rien à voir, à mon sens avec le fait d?être nomophobe ou je ne sais quoi. L'objet smartphone n'a aucun intérêt pour moi, il n'est qu'un outil qui me permet d?écrire et de recevoir une réponse plus rapidement qu'avec un courrier postal, un outil qui me permet d'entendre la voix de personnes chères qui sont trop loin pour que je puisse leur parler face à face. Par contre, je n'utilise jamais cet objet dans un cadre professionnel, jamais pour le boulot. Je pense que les nomophobes sont surtout ceux qui utilisent le smartphone pour continuer à travailler. Un smartphone est un ordinateur portable et perdre toutes ses données , ses photos parfois personnelles, ses accès directs à ses boites mail et autres peut être très, très stressant. Ne laissez jamais de photos personnelles, ne laissez pas une connexion automatique à vos BAL, videz régulièrement vos boites sms, ne mettez pas les photos sur vos contacts ni leur adresses perso. Un prénom et un numéro de portable suffisent.. Voilà comme ca si vous perdez votre smarttruc ce sera moins compliqué.
Le #938421
il y a deux études différentes dans la news, il ne faut donc pas additioner les %
Le #938451
A ce sujet, le blog http://www.histoiresdeportables.com est très instructif. Il raconte des anecdotes vécues par des utilisateurs de mobiles. Hilarant, voire désespérant ! A chacun de voir...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]